Accueil  >  Cours  >  Cours de théologie mystique  >  Leçon 21

 

COURS DE THÉOLOGIE MYSTIQUE — DEUXIÈME PARTIE — LE DEVENIR DE LA CHARITÉ
 
LEÇON 21

La musique sacrée et la liturgie

Beaucoup ont découvert Dieu par la médiation de la musique sacrée. Son avantage dans la première demeure : donner un sentiment fort, esthétique, qui ressemble de loin à la sensation de Dieu dans la quatrième demeure (attention, il y a ressemblance, pas identité). Idem pour les autres formes de beauté (paysages, peintures etc.). Sur ce pouvoir de la musique, Voir 1 Samuel 10, 5 : « (…) précédés de la harpe, du tambourin, de la flûte et de la cithare, et ils seront en extase. Alors l’esprit de Yahvé fondra sur toi, tu entreras en extase avec eux et tu seras changé en un autre homme. »

Y a-t-il une musique sacrée privilégiée ? Grande liberté là-dessus : les goûts et les couleurs sont propres à chacun.

Cependant, certaines musiques agitent et d’autres intériorisent. On peut donc passer d’un style à l’autre au cours de la vie mystique. Quelques excès ou manque dans l’usage de la beauté et de ses plaisirs. La liturgie : comment un Pasteur doit s’avoir s’adapter à son public (voir les prières eucharistiques pour enfants). L’exemple de saint Louis-Marie Grignon de Montfort.

Aider à traduire    |    Collaborateurs    |    Contact    |    Liens