Accueil  >  Cours  >  L’Ancien Testament

 

Arnaud Dumouch
Cours de théologie catholique

Introduction catholique
à la lecture de l’Ancien Testament

 

 

Une série de cours de théologie biblique catholique pour entrer dans la lecture de l’Ancien Testament.

 

Ces cours sont gratuitement accessibles ici en vidéos. Si vous désirez les obtenir en MP3 (audio), écrire à a.dumouch@hotmail.com.

 

Leçon 1 — Présentation de la Bible et du but de ce cours (33 mn)
L’ancien Testament et ses 5 groupes de livres. Le Nouveau Testament et ses 4 groupes de livres.
Conseils pratique pour lire de manière simple la Bible : Commencer par les livres historiques, à la lumière de la leçon 2 et par les 4 évangiles.

Leçon 2 — L’Ancien Testament est un livre qui raconte une histoire Sainte (10 mn)
Les musulmans croient que le Coran est tombé, identique à lui-même, pour Abraham, Moïse, Jésus et que la Bible a été falsifiée.
Les Juifs et les chrétiens constatent au contraire que la Bible est une démarche progressive, une lente Révélation, et purification du peuple, d’étapes en étapes, jusqu’à Jésus Christ.

Leçon 3 — Les 4 sens de l’Ancien Testament d’après saint Thomas d’Aquin (29 mn)
Le sens littéral de la Bible est à lire en premier. C’est le sens que voulaient donner les auteurs humains des livres bibliques.
Mais il fonde, par la volonté de Dieu qui est l’Auteur caché de la Bible, trois sens cachés : 1° Le sens allégorique qui parle de Jésus, des saints, de l’Eglise, de notre âme. 2° Le sens moral qui indique comment se comporter pour être sauvé. 3° Le sens eschatologique qui annonce les évènements de la fin de ce monde et ceux qui suivent cette vie.

Leçon 4 — L’évolution du rapport Dieu / homme dans l’Ancien Testament (57 mn)
Comparaison surprenante avec l’évolution du rapport entre l’homme et la femme.
Le mariage, signe et sacrement de la relation Dieu / homme (Ephésiens 5, 32).
Comment ce fait montre que l’AT est le livre de l’affinement de l’humanité jusqu’à Jésus qui rétablit la perfection du commencement.

Leçon 5 — La violence : le Dieu de l’Ancien Testament est-il le Dieu qui s’est incarné en Jésus Christ ? (1h46)
L’hérésie de Marcion le niait, tant on est frappé par certaines violences de Yahvé.
L’Eglise a toujours affirmé que c’était le même Dieu. Explication de cette violence.
Les trois significations de la souffrance : Pour l’homme méchant, pour l’homme juste et pour l’homme saint, la souffrance vise à sauver, révèle Jésus.

Leçon 6 — L’évolution de la notion d’âme et de sa survie dans la Bible (57 mn)
Application de la progressivité de la Révélation à cette notion.
Existe-t-il une pensée « juive » sur ce sujet ?
L’approfondissement de la compréhension continue jusqu’à aujourd’hui.

Leçon 7 — L’annonce progressive du Messie dans la Bible (52 mn)
Le caractère progressif et ambigu de ces prophéties messianiques.
Les 4 étapes de la Révélation aux Hébreux : 1° le commencement peu précis ; 2° L’annonce du Roi de gloire ; 3° L’annonce du Roi des douleurs ; 4° La prophétie parfaite de Jean Baptiste qui montre du doigt le Messie.
L’achèvement de ces prophéties pour les Juifs lors du retour du Christ.

Leçon 8 — L’accomplissement de la loi Juive par Jésus (49 mn)
Comment lire en chrétien la loi de Moïse : Matthieu 5, 17 « Je ne suis pas venu abolir mais accomplir » ?
Les trois sortes de préceptes de la loi de Moïse :
1° Les préceptes moraux remplacés par la charité ;
2° Les préceptes cérémoniaux remplacés par la vie de la grâce : ex du cochon, de la circoncision, des ablutions ;
3° Les préceptes judicaires remplacés par les lois de l’amour : L’exemple de la lapidation, de la répudiation.
Réponse aux musulmans qui disent aux chrétiens qu’ils trahissent la loi de Moïse.

Leçon 9 — L’apport des prophètes de l’Ancien Testament (1h02)
La Torah (la loi de Moïse est extrêmement dure et charnelle. Durant les 1000 années qui suivent, par les épreuves et les prophètes, Dieu va peu à peu en spiritualiser le sens : La terre charnelle promise à Moïse devient le paradis céleste (2 Mac 12, 39) ; le Dieu de la terreur devient un Dieu aimant (Osée) ; la souffrance qui écrase devient une souffrance qui donne l’espérance Job, Daniel 3, 32) ; Le Messie est annoncé comme la force de l’amour et de l’humilité, et non plus comme un guerrier (Is 53) ; la femme lapidée et répudiée devient une épouse unique et aimée (Malachie 2, 14).
L’accomplissement de cette spiritualisation par Jésus par la vie surnaturelle de la charité et l’explication de cette vie et de ses souffrances.

Leçon 10 — Les livres historiques de la Bible sont-ils infaillibles ? (48 mn)
Le sens littéral et historique de ces textes est étudié par l’exégèse historique et critique.
Seul le sens divin, lié à la démarche progressive et à la doctrine du salut est infailliblement protégé par Dieu. Saint Thomas d’Aquin en De Veritate 12 ─ La prophétie, Article 2.
Divers exemples tirés de la Bible.

Leçon 11 — Le comportement biblique de Dieu est toujours actuel (45 mn)
Car l’humanité est toujours composée de trois sortes d’hommes : les orgueilleux, les justes et les saints.
Quelques exemples face à l’orgueil de l’homme : La génération de la guerre 14 et la division de l’Eglise à la Renaissance.
Quelques exemples face à l’homme juste : l’angoisse des jeunes actuels et le silence de Dieu.
Quelques exemples face à l’homme saint : Marthe Robin et saint Pierre.

Leçon 12 — La Bible continue de s’écrire pour le peuple Juif, jusqu’au jugement universel (27 mn)
La mission du peuple Juif est dans son histoire, jusqu’à la fin du monde. Le Christ reviendra par eux.
Les 7 prophéties non encore réalisées pour les Juifs : la venue du Messie de gloire et l’Epître aux Romains.

Leçon 13 — Comment la théologie catholique connaît ce même progrès, jusqu’au jugement universel (43 mn)
Jésus a donné la plénitude de la Révélation. Il promet l’Esprit Saint qui « rappellera tout ce qu’il a dit » (Jean 14, 26).
Ainsi, l’Eglise en pèlerinage sur terre dispose d’un trésor parfait dont elle prend conscience peu à peu, par l’Esprit Saint. Quelques exemples de ce progrès, y compris chez les papes et les cardinaux : L’esclavage, la torture, le mariage, le salut, l’enfer.
La perfection de la conscience sera acquise dans la Vision béatifique qui sera un jugement général et tous sur tout.

Aider à traduire    |    Collaborateurs    |    Contact    |    Liens