INSTITUT DOCTEUR ANGÉLIQUE

 

 

INSTITUT PRIVÉ

DE PHILOSOPHIE RÉALISTE

ET DE THÉOLOGIE CATHOLIQUE

 

 

http://docteurangelique.free.fr/fichiers/InstitutDocteurAngelique.htm

 

 

Ces 1500 cours sont tous disponibles aux pages indiquées gratuitement ici :

http://docteurangelique.free.fr/fichiers/ListeDesCoursAvecLiens.htm

Tapez F3 sur votre clavier puis le mot clef que vous recherchez pour trouver un thème. Exemple : immaculée

Cependant, ils existent aussi sur DVD en MP3/4 (vidéo ou audio) pour un prix modique (les 1500 cours pour 140 Euros et tarif à fixer pour un choix partiel). Ecrire ici : a.dumouch@hotmail.com

 

Soutenez l’Institut Docteur Angélique sur Tipeee : https://www.tipeee.com/institut-docteur-angelique

Accédez à tous les cours (philo, théologie) : http://docteurangelique.free.fr/accueil/InstitutDocteurAngelique.htm

 

LIENS INTERNET GÉNÉRAUX DES COURS EN VIDÉOS_ 3

En philosophie réaliste_ 4

En théologie catholique_ 4

Autres disciplines ecclésiastiques 5

LISTE DÉTAILLÉE DES COURS_ 6

1° THÉOLOGIE CATHOLIQUE_ 6

ESCHATOLOGIE CATHOLIQUE (les fins dernières) 6

RETROUVER L’ESPÉRANCE, 2013-2014, Radio Maria France 14

CONTES SUR L’ESCHATOLOGIE_ 22

COURS DE THÉOLOGIE MYSTIQUE À L’ÉCOLE DE SAINTE THÉRÈSE D’AVILA (le progrès dans l’amour de Dieu). 24

THÉOLOGIE MYSTIQUE À L’ÉCOLE DE LA VÉNÉRABLE LUISA PICCARRETA_ 32

THÉOLOGIE MYSTIQUE AVEC SAINTE FAUSTINE_ 32

THÉOLOGIE MYSTIQUE ─ LES PROMESSES DES 15 ORAISONS DE SAINTE BRIGITTE DE SUÈDE_ 33

THÉOLOGIE MYSTIQUE ─ Bse DINA BALANGER ET LA VOCATION DE VICTIME POUR LE SALUT DU MONDE_ 33

THÉOLOGIE MYSTIQUE ─ COMMENTAIRE DE L’ÉVANGILE DE SAINT JEAN_ 34

THÉOLOGIE SPIRITUELLE ─ LES SEPT SACREMENTS_ 42

Cours de Droit Canonique sur le mariage 48

COURS DE PASTORALE (Faire progresser le prochain vers Dieu) 52

INTRODUCTION CATHOLIQUE À LA LECTURE DE L’ANCIEN TESTAMENT_ 60

INTRODUCTION CATHOLIQUE AU MYSTÈRE DU JUDAÏSME_ 62

INTRODUCTION CATHOLIQUE À LA LECTURE DU LIVRE DE LA GENÈSE_ 63

LECTURE CATHOLIQUE DE L’APOCALYPSE_ 64

RETRAITE DE DEUX JOURS SUR LES FINS DERNIÈRES, Théologie catholique, Versailles 2009_ 68

RETRAITE SUR L’HEURE DE LA MORT, LES SUICIDÉS, LES ENFANTS MORTS_ 69

Théologie catholique, Communauté des Béatitudes, Thy-Le-Château, Belgique, 2015_ 69

LA QUESTION DES LIMBES ET LE DESTIN DES ENFANTS, préparation d’un livre en 2012_ 69

LA QUESTION DES ÂMES ERRANTES, préparation d’un livre en 2013_ 70

LE SAINT CONCILE VATICAN II ET SES APPORTS PAR RAPPORT À LA THÉOLOGIE SCOLASTIQUE TRADITIONNELLE_ 71

LIVRE DOMINIQUE BIOT ─ A l'attention de ceux qui contestent Vatican II (2013) 74

LE DISCERNEMENT CATHOLIQUE DES PHÉNOMÈNES PARANORMAUX_ 75

LE DISCERNEMENT DES VOCATIONS_ 78

DÉBAT THÉOLOGIQUE AVEC LES AUTRES RELIGIONS_ 82

Dialogue protestant/catholique, 2015_ 85

Commentaire du Credo, du Pater et de l’Ave_ 91

THÉOLOGIE MYSTIQUE ─ la spiritualité de saint Louis-Marie de Montfort, 97

LES APPARITIONS DU GRAND CYCLE DE LA VIERGE (reconnues par l’Eglise) 98

TÉMOINS_ 106

DIVERSES QUESTIONS THÉOLOGIQUES_ 109

DIVERSES QUESTIONS D’ACTUALITÉ_ 112

LES MALADIES DE LA VIE CHRÉTIENNE, 2013-2014_ 118

LA LITURGIE, 2013-2014_ 125

COURS D’APOLOGÉTIQUE CATHOLIQUE_ 127

2° LISTE DÉTAILLÉE DES COURS PHILOSOPHIE, à l'école du père M.-D. Philippe 129

INTRODUCTION À LA PHILOSOPHIE_ 129

I ─ COURS DE PHILOSOPHIE DU TRAVAIL, à l'école du père Marie-Dominique Philippe op. 131

II ─ COURS DE PHILOSOPHIE MORALE, à l'école du père Marie-Dominique Philippe op. 134

III ─ COURS DE PHILOSOPHIE POLITIQUE, à l'école du père Marie-Dominique Philippe op. 142

IV ─ COURS DE PHILOSOPHIE DE LA MATIÈRE, à l'école du père Marie-Dominique Philippe op. 148

V ─ COURS DE PHILOSOPHIE DU VIVANT, à l'école du père Marie-Dominique Philippe op. 152

VI ─ COURS DE MÉTAPHYSIQUE, à l'école du père Marie-Dominique Philippe op. 164

VII ─ SAGESSE PHILOSOPHIQUE, THÉOLOGIE NATURELLE, à l'école du père Marie-Dominique Philippe op_ 167

ANNEXE 1 ─ INSTRUMENT LOGIQUE OU “LOGIQUE FORMELLE” (la logique du raisonnement correct, à l'école de Jacques Maritain) 172

ANNEXE 2 ─ CONSIDÉRATIONS CRITIQUES OU “GRANDE LOGIQUE”_ 173

LES AUTRES COURS DE PHILOSOPHIE_ 179

LES SEPT IDÉOLOGIES ATHÉES_ 179

LES VERTUS, 2012-2013, Radio Maria France 181

COURS DE BIOÉTHIQUE, 2014_ 188

COURS D’HISTOIRE DE L’ÉGLISE_ 193

LISTES DES OUVRAGES ÉCRITS D’ARNAUD DUMOUCH_ 193

DISSERTATIONS EN AUDIO ET EN VIDÉO_ 194

PHILOSOPHIE À L’USAGE DES CLASSES DE TERMINALE_ 194

8- Philosophie critique_ 194

I° Les thématiques du programme de philosophie du baccalauréat en France 198

1° Le sujet 198

2° La culture_ 202

3° La raison et le réel 207

4° La politique_ 214

5° La morale_ 217

II° Plan de ces dissertations selon l’ordre de la philosophie réaliste 220

0- Introduction_ 220

1- Philosophie du Travail 222

2- Philosophie éthique_ 224

3- Philosophie politique_ 227

4- Philosophie de la matière_ 231

5- Philosophie du vivant 231

6- Philosophie première – Métaphysique_ 233

7- Sagesse philosophique_ 234

8- Critique philosophique_ 237

9- Histoire des philosophies 239

 

 

LIENS INTERNET GÉNÉRAUX DES COURS EN VIDÉOS

 

En philosophie réaliste

 

1° Cours de philosophie réaliste complet en 400 heures à l'école du père MD Philippe :

http://docteurangelique.free.fr/fichiers/preparation.htm

 

2° Les sept idéologies athées :

http://docteurangelique.free.fr/fichiers/InstitutDocteurAngelique.htm

 

3° Les vertus, 37 émissions données sur radio Maria France en 2012-2013 :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_3O2N6EsJ8yOj5eP06e2v99

 

4° L’apparition du monde et le Dessein intelligent :

http://vieethasard.free.fr/fichier/video.htm

 

5° La bioéthique :

https://youtu.be/phGH1JrjZQ0&list=PLuko328jWH_2BL-JFLWBC4LK1OhEEOiLm&feature=mh_lolz

 

En théologie catholique

 

1° Sur l'eschatologie catholique (L'heure de la mort, fin du monde) : Essentiel

http://eschatologie.free.fr/cours/02_les_fins_dernieres.html

 

az

 

5° La théologie mystique à l’école de sainte Thérèse d’Avila : Essentiel

https://youtu.be/hQ7InRBOWng&list=PLuko328jWH_1dYTzDKCJMMXa63CbHNO-x&feature=mh_lolz

 

6° La théologie mystique à l’école de la vénérable Luisa Piccaretta :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_038ET2AnXo4zhzNsh5vpJQ

 

7° La théologie mystique à l’école de sainte Faustine :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_1UFZVhgzoHVYYvVCGSLA78

 

8° Théologie mystique ─ Commentaire de l’évangile de Saint Jean :

https://youtu.be/2mAu2Rf3y9g&list=PLuko328jWH_1p7XhFSBSKClONCeRHVgR_&feature=mh_lolz

 

9° Cours de Pastorale (Faire progresser le prochain vers Dieu) :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_1Z8m6ovDDyG0-y746RS0jL

 

10° Introduction à la lecture de l’Ancien Testament :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_0fzFJQu2putIi37xsxAoQH

 

11° Introduction catholique au Mystère du judaïsme, 4 enseignements :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_33rhm7u4DyMQcycUAQwDy5

 

12° Les deux récits de la création dans le livre de la Genèse :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_2W_EsF7vxqBVpJcp4tQ0eF

 

13° L'apocalypse de saint Jean :

http://eschatologie.free.fr/fichiers/videoapocalypse.htm

 

14° Le discernement des phénomènes paranormaux :

http://lesparanormaux.free.fr/fichiers/video.htm

 

15° Préparation au mariage et discernement des vocations :

http://publicain1.free.fr/fichiers/video.htm

 

16° Le concile Vatican II :

https://youtu.be/or9Rd-vyCqk&list=PLD621D25363D33349&feature=mh_lolz

 

17° Sur les apparitions de la Vierge :

http://youtu.be/OD3Q744CIlw&list=PLuko328jWH_1MkfAj34MVe-xmxwCJh172&feature=mh_lolz

 

18° Les maladies de la vie chrétienne : les maladies de la foi, de l’espérance, de la charité et de la kénose :

http://youtu.be/cpicRhHVmWE&list=PLuko328jWH_2RZjkJWqxQjE8zObwWJkwM&feature=mh_lolz

 

19° Commentaire du Credo, du Pater et de l’Ave Maria :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_2-iKgw009FS8vpj0lTuE8d

 

20° Mariologie (par Françoise Breynaert) :

http://docteurangelique.free.fr/fichiers/MariologieFBreynaert.htm

 

 

Autres disciplines ecclésiastiques

 

Parcours Biblique (par Françoise Breynaert) :

https://www.youtube.com/channel/UCf1A23yLvKG7sfbgTL74ayA

 

2° Histoire des dogmes christologiques jusqu’à Vatican II (par Françoise Breynaert) :

http://docteurangelique.free.fr/fichiers/ChristologieFBreynaert..htm

 

3° Histoire des dogmes (autour de Vatican II) :

https://youtu.be/or9Rd-vyCqk&list=PLD621D25363D33349&feature=mh_lolz

 

4° Droit Canonique (dont le Droit du mariage) :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_0ejwz8nld1LfPXRwtkx92h

 

5° Cours d’apologétique catholique :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_3T79OCF2Wq58U-Hp-Y9wlQ&feature=mh_lolz

 

6° Sur le dialogue et la connaissance des autres religions, à la lumière de Vatican II :

http://youtu.be/cdkXPDjr9Jg&list=PLuko328jWH_2NyNYSnOMCbz1rb0fbmchV&feature=mh_lolz

 

7° Introduction à la liturgie (par le père Jean-Pierre Hermann) :

http://youtu.be/3mNWFmmtZMU&list=PLuko328jWH_06CYFfUP8d6v_vzl9f4UbI&feature=mh_lolz

 

8° Histoire de l’Eglise (à venir) :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_0NFZXwLKtZvrQdYYDzgIl0

 

Patristique et patrologie (à venir) :

 

10° Hagiographie (vie des saints) (à venir) :

 

 

LISTE DÉTAILLÉE DES COURS

 

1° THÉOLOGIE CATHOLIQUE

 

ESCHATOLOGIE CATHOLIQUE (les fins dernières)

https://www.youtube.com/playlist?list=PLC21C4A4362C27C4C

ou

http://eschatologie.free.fr/cours/02_les_fins_dernieres.html

 

LE DESTIN INDIVIDUEL

 

Cours en 61 leçons vidéo données sur l’eschatologie catholique.

Vidéo du site http://eschatologie.free.fr/fichiers/video.htm

Arnaud Dumouch, 2009-2012

 

Eschatologie catholique 1 ─ Introduction (8 mn).

http://youtu.be/KEEgJnxVM_0

But de ce cours et présentation de son plan en trois parties. 1- L'origine de tout: La trinité et son secret. 2- L'histoire sainte de l'humanité. 3- Les fins dernières de toutes choses.

 

Eschatologie catholique 2 ─ Introduction (suite) : les trois canaux de la théologie catholique (25 mn).

http://youtu.be/hQrnOV8d5hk

La certitude en théologie catholique vient de l'union entre l'Écriture Sainte, la Tradition et la confirmation du Magistère de Pierre. Il est essentiel de s'appuyer sur cela comme sur des repères sûrs de la vérité.

 

PARTIE 1 LE FONDEMENT DE TOUT : DIEU, LA TRINITÉ

 

Eschatologie catholique 3 ─ Le Dieu unique et sa vie Trinitaire (41 mn).

http://youtu.be/-UwMaM5LA_w

1° Comment l'existence et l'unité de Dieu est accessible à la raison seule. 2° La vie trinitaire de Dieu, Lumière et Amour.

 

Eschatologie catholique 4 ─ Le secret de tout, cœur et clef de la théologie : KÉNOSE ET AMOUR de la Trinité (13 mn). Essentiel et central

http://youtu.be/UdWIGt9-zwU

Nul ne peut voir Dieu sans lui ressembler. Voici l'explication de notre passage par les purgatoires.

 

Eschatologie catholique 5 ─ L’explication catholique de la souffrance terrestre (1 h 13 mn). Essentiel et central

http://youtu.be/CY4Sa_yq4FU

Les diverses explication catholiques et leur insuffisance.

L’explication universelle : Pour voir Dieu face à face dans sa vie trinitaire, l’homme doit acquérir un cœur tout humble (kénose) car la vision de Dieu ne peut être supportée par un homme fier, même légitimement fier.

Cette « kénose » est la clef de voûte de toute explication ultime de la souffrance humaine.

 

Eschatologie catholique 6 ─ L'histoire des anges (47 mn).

http://youtu.be/qMLVWlWUfWc

Leur création, leur nature, l'histoire des saints anges et le chute des démons, leur activité actuelle.

 

Eschatologie catholique 7 ─ La création du monde (22 mn).

http://youtu.be/4EvLLnTtSZ0

Le rôle des anges. L'évolution des espèces. Les vestiges de Dieu dans la création.

 

Eschatologie catholique 8 ─ Adam et Eve (46 mn).

http://youtu.be/Pzvq_pdAmZE

Leur existence. Leur grâce originelle. Leur péché originel.

 

Eschatologie catholique 9 ─ Le destin d'Adam et Eve après le péché (21 mn).

http://youtu.be/69C5XJVLmwg

Comment Dieu prépara leur salut.

 

PARTIE 2 D'ADAM AU CHRIST

 

Eschatologie catholique 10 ─ Les trois âges de l'humanité (22 mn).

http://youtu.be/OpLrRefEWt0

1° Dieu se cacha. 2° Dieu promit un salut. 3° Dieu vint sur la terre en personne.

 

Eschatologie catholique 11 ─ La rédemption par le Christ (40 mn).

http://youtu.be/6ojGKwM4vMM

L'alliance d'amour que le Christ a rétabli.

 

Eschatologie catholique 12 ─ Le salut par la charité (1 h 06).

http://youtu.be/PR60cSpl0Uc

La Nouvelle Alliance, le salut, est la charité. Comparaison entre la vie de l'amour d'amitié (Ct des ct) et la vie de la charité.

La foi, de la grâce habituelle, de la grâce actuelle, la charité Différence entre Luther (salut par la foi seule) et la théologie catholique.

 

Eschatologie catholique 13 ─ Les sacrements dont l'eucharistie (45 mn).

http://youtu.be/eYFBLQdRHuc

Le but des sacrements : la croissance de la charité. Leur nature. Leur rapport à l'eschatologie. L'eucharistie est-il le centre de la vie chrétienne ? La place de l'eucharistie par rapport à l'oraison du cœur. Analogie de saint Jean Chrysostome avec l'amour humain et le don des corps.

 

PARTIE 3 LE DESTIN INDIVIDUEL

 

Eschatologie catholique 14 ─ L'état actuel de l'Eschatologie catholique (28 mn).

http://youtu.be/mricxQit2iQ

Le blocage depuis 60 ans.

 

Eschatologie catholique 15 ─ Les Near Death Experiences (NDE) (26 mn).

http://youtu.be/eSd3Bf3pGPQ

Ce sont les expériences à proximité de la mort (EMI) Depuis 40 ans, et les progrès de la réanimation, des personnes témoignent. Ces expériences (NDE) peuvent-elles éclairer la théologie catholique.

 

Eschatologie catholique 16 ─ L'heure de la mort et le retour du Christ (43 mn).

http://youtu.be/YZkbzRCf6sY

"Il reviendra dans la gloire, accompagné des saints et des anges, pour juger les vivants et les morts" : les événements de l'heure de la mort, centre de notre histoire. La disparition du foyer du péché. La venue de Lucifer. Le choix final.

 

Objection à cette leçon 16 ─ « Si le salut est proposé à tout homme à l’heure de la mort, péchons ! Il pardonnera » (18 mn).

http://youtu.be/3Q7yTcwTosE

Objection à la leçon 15 : « Si le salut est proposé à tout homme à l’heure de la mort, péchons ! Il pardonnera »

 

Objection à cette leçon 16 : « Si le salut est proposé à tout homme à l’heure de la mort, pourquoi se fatiguer à annoncer l’Evangile ? » (14 mn).

http://youtu.be/0HkkjHAcvms

Objection à la leçon 15: « Si le salut est proposé à tout homme à l’heure de la mort, pourquoi se fatiguer à annoncer l’Evangile ? »

 

Eschatologie catholique 17 ─ Réponse à une objection : Le salut facile ? (44 mn).

http://youtu.be/PqsBiP7Vpnc

Le contresens le plus fréquent qui est fait par des lecteurs superficiels de l'annonce de la venue du Christ miséricordieux à l'heure de la mort est celui-ci : Péchons, Dieu pardonnera.

C'est le même contresens que ceux qui, de tout temps, détournèrent l'existence du sacrement de pénitence pour se dire : « Péchons, l’absolution finale nous sauvera ».

Le poids du péché risque bien, face à la parousie du Christ, de nous faire mépriser sa douceur et sa petitesse (qui sont sa gloire principale) et nous dirons : « Ce n'est que ça le Christ ? »

Donc nous devons FUIR LE PÉCHÉ, par peur NON DU CHRIST mais de NOUS-MÊMES !

 

Eschatologie catholique 18 ─ Comment se passait le salut des hommes de jadis ? (44 mn).

http://youtu.be/RSWkPOZw5f8

Comment, avant l’incarnation du Christ, tout homme était sauvé par le Christ.

Comment les anciens recevaient à l’heure de la mort, par la prédication de l’ange, l’annonce du Messie à venir.

L’existence, avant la rédemption, de trois « enfers » : le sein d’Abraham (paradis provisoire sans la Vision béatifique), le purgatoire et l'enfer éternel des damnés.

 

Eschatologie catholique 19 ─ Le jugement individuel (11 mn).

http://youtu.be/xH3wX7IeP0g

Après la mort : l'entrée de chacun dans son destin définitif.

 

Eschatologie catholique 20 ─ L'enfer (46 mn).

http://youtu.be/TXPvtxDN8n4

Les six blasphèmes contre l'Esprit Saint. La damnation vient du choix de l'orgueilleux.

 

Eschatologie catholique 21a ─ Les peines de l'enfer (28 mn).

http://youtu.be/56HIWg_V4XU

L'absence de Dieu dû à l'orgueil du damné, cause de tout. Le feu, le ver rongeur, les pleurs et les grincements de dent. Y a-t-il une peine matérielle en enfer.

 

Eschatologie catholique 21b ─ Est-on heureux en enfer ? (11 mn).

http://youtu.be/wYn_v0zop-4

L'enfer est choisi par le damné. Texte de sainte Faustine, Petit journal 1697. Or donc on ne choisit que ce qu'on estime "le bien".

Il est donc certain que les damnés se proclament heureux en enfer.

C'est leur premier mensonge évidement. Pourquoi, de fait, on ne peut être heureux enfer : Saint Augustin et les Confessions. 

Comment comprendre l'attitude des damnés, ces malheureux qui se proclament heureux ? Ils sont un peu comme ces vieux de la génération de mai 68 qui, ayant pourtant connu les divorces et les avortements comme conséquences logiques des choix de leur jeunesse, tout en se votant des lois sur l'euthanasie, continuent à enseigner aux jeunes que leur mode de vie centré sur le plaisir solitaire est le meilleur et qu'on y est heureux. Comment en enfer, on est de fait TRES MALHEUREUX et c'est pourquoi on EXIGE la vision béatifique.

 

Eschatologie catholique 21c ─ "Le riche de la parabole est au purgatoire" (Benoît XVI) (41 mn).

http://youtu.be/FNU7wMxhnrI

C'est un bouleversement théologique, en comparaison de 1700 ans de tradition théologique qui imaginaient cet homme repentant dans l'enfer éternel.

Benoît XVI, dans son encyclique Spe Salvi, n° 44, écrit : "44. Dans la parabole du riche bon vivant et du pauvre Lazare (cf. Lc 16, 19-31), Jésus nous a présenté en avertissement l'image d'une telle âme ravagée par l'arrogance et par l'opulence, qui a créé elle-même un fossé infranchissable entre elle et le pauvre; le fossé de l'enfermement dans les plaisirs matériels; le fossé de l'oubli de l'autre, de l'incapacité à aimer, qui se transforme maintenant en une soif ardente et désormais irrémédiable. Nous devons relever ici que Jésus dans cette parabole ne parle pas du destin définitif après le Jugement universel, mais il reprend une conception qui se trouve, entre autre, dans le judaïsme ancien, à savoir la conception d'une condition intermédiaire entre mort et résurrection, un état dans lequel la sentence dernière manque encore.

45. Cette idée vétéro-juive de la condition intermédiaire inclut l'idée que les âmes ne se trouvent pas simplement dans une sorte de détention provisoire, mais subissent déjà une punition, comme le montre la parabole du riche bon vivant, ou au contraire jouissent déjà de formes provisoires de béatitude. Et enfin il y a aussi l'idée que, dans cet état, sont possibles des purifications et des guérisons qui rendent l'âme mûre pour la communion avec Dieu. L'Église primitive a repris ces conceptions, à partir desquelles ensuite, dans l'Église occidentale, s'est développée petit à petit la doctrine du purgatoire."

 

Eschatologie catholique 21d ─ Y a-t-il beaucoup d’hommes en enfer ? (35 mn).

http://youtu.be/E5TPALuGl2o

L’opinion unanime des Pères de jadis était que la majorité des hommes vont en enfer.

Après mai 68, une opinion inverse apparait : Dieu est bon, personne n’ira en enfer.

Mais de Vatican II sort la vérité suivante : ceux qui vont en enfer le choisissent à cause d’un blasphème contre l’Esprit.

Conclusion : un petit nombre va en enfer, un petit nombre va directement au paradis et la plupart des hommes passent par le purgatoire. Questions annexes : Y a-t-il plus de femmes que d’homme en enfer ? Y a-t-il des enfants en enfer 

 

Eschatologie catholique 22 ─ Les six degrés du purgatoire (37 mn).

http://youtu.be/crFGKHKsZNw

1° La terre, 2° le shéol, 3° la Parousie du Christ. Les trois purgatoires mystiques : 4° Le purgatoire des fiers, 5° le purgatoire du temps, 6° le parvis du ciel.

 

Eschatologie catholique 23 ─ Le purgatoire de la terre (30 mn).

http://youtu.be/0nDP_o7Yt8g

Pourquoi la souffrance et le silence de Dieu ici-bas.

2 Corinthiens 4, 16-18; 5, 1-5 a écrit: « C'est pourquoi nous ne faiblissons pas. Au contraire, même si notre homme extérieur s'en va en ruine, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car la légère tribulation d'un instant nous prépare, jusqu'à l'excès, une masse éternelle de gloire, à nous qui ne regardons pas aux choses visibles, mais aux invisibles ; les choses visibles en effet n'ont qu'un temps, les invisibles sont éternelles. Nous savons en effet que si cette tente - notre maison terrestre - vient à être détruite, nous avons un édifice qui est l'œuvre de Dieu, une maison éternelle qui n'est pas faite de main d'homme, dans les cieux. Aussi gémissons-nous dans cet état, ardemment désireux de revêtir par-dessus l'autre notre habitation céleste, si toutefois nous devons être trouvés vêtus, et non pas nus. Oui, nous qui sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés ; nous ne voudrions pas en effet nous dévêtir, mais nous revêtir par-dessus, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie. Et Celui qui nous a faits pour cela même, c'est Dieu, qui nous a donné les arrhes de l'Esprit. »

 

Eschatologie catholique 24 ─ Le deuxième purgatoire, le shéol, séjour de l'errance (24 mn).

http://youtu.be/_x3Yc3z_scg

Entre ce monde et l'autre, le séjour des morts.

 

Eschatologie catholique 24b ─ La question des âmes errantes (57 mn).

http://youtu.be/74h_DEwzUfs

Préalable : le blocage scolastique.

La mort est un passage et non un instant.

Les morts emmènent avec eux leur sensibilité.

 

Eschatologie catholique 24c ─ La question des âmes errantes (54 mn).

http://youtu.be/CGaVjRMMkP8

Le passage de la mort peut se transformer en séjour et en prison.

L’allégorie du livre de l’Exode.

L'apport des exorcistes, des témoins, des théologiens sur cette question.

Récemment, les évêques Français ont fait une mise en garde contre cette question qui, sous l'influence des séries télévisées, tourne souvent au n'importe quoi. Voici leur texte :

Conférence des Evêques de France, Note doctrinale n° 6 sur la guérison des racines familiales par l'eucharistie, 19 Janvier 2007.

il a semblé aux évêques de la Commission doctrinale qu’un déficit manifeste d’eschatologie dans la culture de foi des chrétiens contemporains entraînait des spéculations incertaines en matière de destinée des défunts et sur les "lieux" ontologiques qui les accueillent (telle littérature parle d’ "âmes captives" ou d' "âmes errantes") La mort, la survie des âmes, l’hypothèse de leur communion post mortem avec des esprits démoniaques, voici entre autres les thèmes obsédants de toute une production de cinéma, de bandes dessinées ou de littérature qui nourrissent aussi l'imaginaire des catholiques de ce temps. Mais ici, ce n’est plus seulement l’imaginaire, c’est l’espérance théologale qui s’est mélangée, parfois dangereusement, de représentations incompatibles avec la foi catholique.

 

Pourtant, il y a une vraie question qui se pose face à des constatations de plus en plus insistantes des prêtres exorcistes.

 

Eschatologie catholique 25 ─ Le rôle des sacrements pour éviter le purgatoire (37 mn).

http://youtu.be/e9ixRZmLlc8

La distinction dans les sacrements entre le signe et la réalité.

Les trois sacrements de l’heure de la mort (pénitence, onction des malades, viatique) signifient et préparent la bonne mort.

 

Eschatologie catholique 26 ─ La prière pour les âmes du purgatoire (6 mn).

http://youtu.be/OInH-yp8J-8

Chacun des six purgatoires se caractérise par une épreuve dominante. C'est pour les âmes qui paraissent face au Christ, pour le jugement, qu'il est le essentiel de prier.

 

Eschatologie catholique 27 ─ Les trois purgatoires qui suivent le jugement dernier (25 mn).

http://youtu.be/qkk0y-joLNI

Les âmes y sont saintes mais fières.

Ces trois étapes de la purification qui suivent le jugement dernier sont décrites par sainte Catherine de Gênes dans son "traité du purgatoire".

 

Eschatologie catholique 28 ─ Les trois purgatoires mystiques et les sept demeures de sainte Thérèse d’Avila (58 mn).

http://youtu.be/6B8RqfhtaI4

Les sept demeures de sainte Thérèse d'Avila. Analogie avec les épreuves de la vie du couple. But des deux "nuits" : développer l'amour de cœurs humbles.

 

Eschatologie catholique 29 ─ Les indulgences (26 mn).

http://youtu.be/WMPZtb9Ajj4

Des deux finalités du purgatoire (acquisition d’un cœur brisé et réparation), les indulgences prennent sur elles la partie réparation pour les péchés du passé.

 

Eschatologie Catholique 29b ─ Le diable a-t-il un rôle au purgatoire ? (35 mn).

http://youtu.be/1N1CVR3JerI

Le rôle du démon dans les 6 degrés du purgatoire.

Les permissions de Dieu pour le salut des hommes.

Ça dépend de quel purgatoire on parle.

1° En cette terre (qui est un premier purgatoire pour ceux qui se sauvent), On connait le pouvoir de Satan. Il le peut aussi dans le passage de la mort (2°)

3° Lors de la venue du Christ à l'heure de la mort, le diable reçoit une permission ultime pour tenter l'âme. Il lui présente la "beauté" de son "paradis alternatif de liberté", l'enfer. Mais Dieu ne permettra pas qu'il nous tente au-delà de nos forces.

4, 5, 6° Après le jugement dernier, dans le purgatoire qui suit pour ceux qui ne sont pas entièrement humbles, Satan ne peut plus rien pour nous faire tomber. Il est absolument incapable de nous faire tomber dans le péché car nous sommes déterminés dans le bien. Par contre, il arrive que dieu le laisse nous approcher. Sa présence nous stresse et nous angoisse ce qui accélère la purification de nos âmes.

 

Eschatologie catholique 30 ─ Le sort des suicidés (26 mn).

http://youtu.be/KgOfl_AZIT4

Il y a suicide et suicide. Le salut des désespérés.

 

Eschatologie catholique 31 ─ Les enfants morts sans baptême (49 mn).

http://youtu.be/NSY-r0lK04I

Comment sont-ils baptisés dans le passage de la mort ? Comment sont-ils sauvés.

 

Eschatologie catholique 31b ─ Le baptême de désir d'un petit enfant mort sans baptême (8 mn).

http://youtu.be/oJ5_tHGnDd8&feature=share&list=UUPtB9ESuNQdbW2BcTqEpt5Q

Lorsqu'un enfant meurt sans baptême sacramentel, ses parents peuvent le baptiser par le désir de leur prière.

Ce qu'est ce baptême de désir.

 

Eschatologie catholique 32 ─ Le septième ciel, la vision béatifique (22 mn).

http://youtu.be/2lb9MLK9J-g

Voir Dieu dans son essence. La lumière de gloire. La béatitude parfaite.

 

Eschatologie catholique 33a ─ La communion des saints (47 mn).

http://youtu.be/MzMtHQhk2M0

Objections Protestantes sur la capacité d’action des saints et des anges nous concernant.

Peut-on prier les saints ?

Comment les saints prient pour nous, dirigeant l’action des anges qui veillent efficacement sur nous, tandis que Dieu leur délègue toute initiative pour notre salut.

 

Eschatologie catholique 33b : Serons-nous mariés au Ciel ? (29 mn).

http://youtu.be/ZaolZi4ATmI

Comment comprendre cette parole de Jésus : « Matthieu 22, 30 A la résurrection, en effet, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans le ciel. » ?

Reverrons-nous nos proches ? Y aura-t-il des relations physiques au Ciel ?

 

Eschatologie catholique 34 ─ L'apostolat des saints du ciel (16 mn).

http://youtu.be/YCYivfWMr7g

Dès avant la résurrection !

 

SYNTHÈSES THÉOLOGIQUES SUR LE DESTIN INDIVIDUEL

 

Synthèse ─ La vie après la mort racontée aux jeunes, 2011 (60 mn).

https://youtu.be/xlzEnXhLEDs

« C’est un ami, responsable d’une aumônerie en France, qui m’a demandé d’expliquer en une heure, pas plus, la théologie catholique de ce qui se passe après la mort et qui permet de comprendre ce qui se passe sur terre.

Pour le moment, cette théologie ne peut pas être démontrée et les réponses chrétiennes sont données par Jésus dans son Évangile.

On y croit quand on a reçu la foi et la foi est un don de Dieu. On ne peut donc pas se forcer à croire.

Ce n’est qu’à l’heure de la mort que nous pourrons vérifier les réponses que donne la théologie catholique sur la fin du monde et l’heure de la mort. »

 

Le retour du Christ à l'heure de la mort : un projet de thèse, par Arnaud Dumouch, 2011 (1 h 25).

https://youtu.be/3S9RtcR6Bx0

Le retour du Christ à l'heure de la mort : un projet de thèse. Quel est ce moyen, CONNU DE DIEU, par lequel il propose son salut à tout homme ? (Voir Gaudium et Spes 22, 15).

Comment on peut, dans un travail de théologie scientifique fondé sur la foi catholique, poser ce moyen.

 

Bonne nouvelle aux défunts, par Françoise Breynaert et le Père Edouard-Marie Gallez, 2015 (20 mn).

http://youtu.be/BoAw2xVSpwk

La descente du Christ aux enfers, clef de la théologie du salut, une thèse du Père Marie-Edouard Gallez de la communauté saint Jean, et de Françoise Breynaert, docteur en théologie, « Bonne nouvelle aux défunts », 2014.

Comment la descente du Christ aux enfers le Vendredi Saint est le modèle de sa descente dans le passage de notre mort à tous. Il y prêche son Evangile puis vient le jugement. Comment cette perspective est la clef de voûte de la théologie du salut : « 1 Pierre 4, 6 C'est pour cela, en effet, que même aux morts a été annoncée la Bonne Nouvelle. » et CEC 634.

"Bonne nouvelle aux défunts" Broché – 30 octobre 2014, de Françoise Breynaert, éditions Via Romana.

 

 

DESTIN GÉNÉRAL

 

Eschatologie catholique 35 ─ Introduction, le danger de la théologie de la fin du monde (17 mn).

http://youtu.be/9B5cQyFeE3s

Elle mêle religion et politique. La confusion entre espoir et espérance théologale. La théologie catholique de la fin du monde n'est pas dangereuse.

 

Eschatologie catholique 36 ─ Les trois sens des textes de l'Ecriture sur la fin du monde (19 mn).

http://youtu.be/W7XzWZIqWIM

1° L'heure de la mort individuelle. 2° La fin des générations. 3° La fin du monde.

 

Eschatologie catholique 37 ─ La clef du plan de Dieu sur la fin du monde (11 mn).

http://youtu.be/glovj39-ZzU

"Nul ne peut voir Dieu sans mourir." (Ex 33, 20) Tout ce qui passe sur terre suivra le Christ dans sa kénose. La fin de l'Église et la kénose.

La victoire est pour l'autre monde.

 

LA FIN DES GÉNÉRATIONS

 

Eschatologie catholique 38 ─ La fin du monde appliquée aux générations (18 mn).

http://youtu.be/an_t4X2gn4E

Ce qu'est "la pensée dominante d'une génération". La voie de la kénose en vue de sauver.

 

Eschatologie catholique 39 ─ Exemple 1, le salut d'une génération de l'âge de bronze (15 mn).

http://youtu.be/cX9yNeo4Y-Y

Le peuple Juif de l'époque, image de notre âme actuellement.

 

Eschatologie catholique 40 ─ Exemple 2, lorsque Dieu divise l'Église pour la sauver (20 mn).

http://youtu.be/fvYaKe3Du-0

Face à l'orgueil humain, une sagesse qui date de toujours (Babel, Salomon) Les trois divisions de l'Église. Le salut.

 

Eschatologie catholique 41 ─ Exemple 3, le salut de la génération de la guerre 14, exemple 4, le salut de la génération de mai 68 (35 mn).

http://youtu.be/6XDV9jE9T14

L'orgueil de cette génération. Ses épreuves. Son salut.

 

LA FIN DU MONDE

 

Eschatologie catholique 42 ─ La fin du monde ne peut être pour notre époque (19 mn).

http://youtu.be/oTF1LA1sF4w

Pas de date connaissable. Pourtant, il existe des signes annoncés. Ces signes sont loin d'être réalisés au début du XXI° s.

 

Eschatologie catholique 43 ─ Fin des temps et fin du monde (12 mn).

http://youtu.be/eGWoL34Uj0s

Les sept temps de l'humanité depuis le péché originel. Nous sommes dans le dernier des temps.

 

Eschatologie catholique 44 ─ Les signes de la fin du monde (12 mn).

http://youtu.be/-VjpY2Avl3c

Certains concernent la mort individuelle. Certains concernent chaque époque. Certains annoncent la fin du monde.

 

Eschatologie catholique 45 ─ Les signes de la fin du monde donnés par le judaïsme (1 h 05 mn).

http://youtu.be/-I_fDaUNke0

Ce peuple est prophète par son histoire matérielle. Tout lui arrive en réalité, pour signifier le spirituel. Les sept signes concernant Israël.

 

Eschatologie catholique 46 ─ L’Islam vient-il de Dieu ? (1 h 05 mn).

http://youtu.be/nK14uGIreXE

L'islam vient-il de Dieu ? Que doivent en penser les catholiques en s’appuyant sur les prophéties et sur Vatican II.

 

Eschatologie catholique 47 ─ Les signes de la fin du monde donnés par l'islam (50 mn).

http://youtu.be/o3obLTx_Uzk

Les signes dans l'islam d'après ses prophéties. Dieu rendra humble l'islam pour le préparer au salut. Les deux témoins, Enoch et Elie.

 

Eschatologie catholique 48a ─ Les deux témoins seront-ils le christianisme et l’islam ? (43 mn).

http://youtu.be/u2DjO7G25V4

Les diverses interprétations de cette prophétie des deux témoins dans Apocalypse 11 (Enoch et Elie).

Comment, au plan de l’eschatologie, ce texte peut signifier vers la fin du monde le christianisme et l’islam.

 

Eschatologie catholique 48b ─ Comprendre l’attitude actuelle de l’Eglise face à l’islam (31 mn).

https://youtu.be/x2lDNe6lZXE

Avant le Concile Vatican II, l’Eglise est en lutte contre l’islam. Après Vatican II, l’Eglise décide de regarder les semences de vérité mises par l’Esprit Saint dans l’islam.

Comment comprendre ce regard sur un autre aspect de l’islam et cette attitude d’ouverture positive, n’exigeant aucune réciprocité.

La prophétie de Jacob (image du christianisme) et Esaü (image de l’islam) : Genèse 33, 3 « Jacob se prosterna sept fois à terre avant d'aborder son frère. Mais Esaü, courant à sa rencontre, le prit dans ses bras, se jeta à son cou et l'embrassa en pleurant. »

 

Eschatologie catholique 49 ─ Les signes de la fin du monde donnés par l'Église (53 mn).

http://youtu.be/CLfBV97bvKs

Sa fin sera analogique à la fin du Christ, menée par le même Esprit. Le signe de Pierre et de Judas. La fin de la papauté (Jean 21) La survie d'un petit reste de chrétiens jusqu'au retour du Christ (Jean 21)

 

Eschatologie catholique 50 ─ La tentation des intégristes (1 h 07).

http://youtu.be/g8Tv92N4z44

Le "magistère personnel" des personnes « traditionnalistes » qui rejettent Vatican II, s'appuie sur une, voire deux révélations-apparitions privées absolument centrales : Le secret de la Salette et Quito (à Mère Marie-Anne de Jésus, le 2 février 1634), insistant sur une époque pendant laquelle il y aura une "éclipse de l'Église" et même que "Rome perdrait la Foi". La lecture qu'ils font de ces apparitions semble avoir pour effet de les endurcir dans le schisme, et de les convaincre que seuls eux sont les bons catholiques.

 

Eschatologie catholique 51 ─ Les signes donnés par la Vierge Marie (32 mn).

http://youtu.be/Q1GB208Gv_Y

Un signe grandiose (Ap. 6) Préparer une Église semblable à elle-même. Les apparitions de la Vierge.

 

Eschatologie catholique 52 ─ Les prophéties du grand monarque : mise en garde (45 mn).

http://youtu.be/xw-AGcE45lQ

Une prophétie qui nait au XIX° s. à la Fraudaie- L'attente de la venue d'un monarque politique qui rétablit la foi et l'Église.

- La différence entre espoir humain et espérance théologale.

- Le seul monarque à attendre est le Christ à la fin du monde.

 

Eschatologie catholique 53 ─ Les signes dans la liturgie (40 mn).

http://youtu.be/4hqmNkyp9kI

La liturgie signe des temps. La réforme de Vatican II. La liturgie de la fin du monde ; Sera-t-elle annoncée par la papauté ? Où en sommes-nous.

 

Eschatologie catholique 54 ─ Le dernier Antéchrist (62 mn).

http://youtu.be/YUiJHGyO448

666 et le chiffre de la Bête ; Les Antéchrists au cours de l'histoire. Les 4 étapes : 1° systèmes politiques 2° sept idéologies athées, 3° humanisme sans Dieu, 4° religion de Lucifer ; Un homme et un gouvernement mondial ; Une religion, celle de Lucifer présentée sur terre : Comme à Eve et Adam ; Il ne peut venir avant la disparition des religions ; Le sommet du mal en ce qui concerne le salut, et un bonheur matériel sur terre.

 

Eschatologie catholique 55 ─ Œuvres de l’Antéchrist et signes mineurs (26 mn).

http://youtu.be/mYbXf6Wm3s8

Un gouvernement mondial, une réussite terrestre ; L'apocalypse rejoindra la Genèse ; Le signe du dragon, la tour de Babel et le végétarisme ; L'arbre de vie, signe ultime et inaccessible ; Pourquoi cette permission de Dieu.

 

Eschatologie catholique 56 ─ Que penser des sites eschatologiques et de leur dénonciation des puces électroniques (55 mn).

http://youtu.be/CHVP5jQseks

CONTEXTE : En août 2012, les sites chrétiens ont relayé sans la vérifier une rumeur indiquant l'imposition par les USA, d'une puce RFID sous la peau de tous les citoyens. Ce n'est pas la première fois qu'une telle rumeur est répandue. L’interprétation d’Apocalypse 13, 16 : « Par ses manœuvres, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libres et esclaves, se feront marquer sur la main droite ou sur le front, et nul ne pourra rien acheter ni vendre s'il n'est marqué au nom de la Bête ou au chiffre de son nom. C'est ici qu'il faut de la finesse! Que l'homme doué d'esprit calcule le chiffre de la Bête, c'est un chiffre d'homme : son chiffre, c'est 666. »

 

Eschatologie catholique 57 ─ que penser du grand avertissement ? (1 h 01 mn).

http://youtu.be/Ag-wDS0Sg_E

Que penser du grand avertissement.

Comment interpréter ces prophéties qui se multiplient et semblent se conforter ? Le risque de l'interprétation millénariste.

 

Eschatologie catholique 58 ─ Le retour du Christ dans sa gloire (46 mn).

http://youtu.be/u64uhDLPIjw

L’état du monde avant la Parousie ; 2 Thes 2 ; Le rôle d'Israël dans ce retour ; Le surgissement du Christ glorieux dans l'histoire accompagné des nuées du ciel ; "Nous ne mourrons pas" (1 Co 15, 51) ; La condamnation de la théorie millénariste.

 

Eschatologie catholique 59 ─ L'enlèvement de l'Église et la théologie protestante adventiste (25 mn).

http://youtu.be/_h5Jh9Tn_ww

Que penser de la théologie protestante de "l'enlèvement de l'Église", qui serait retirée selon eux de ce monde avant la fin du monde.

L'enlèvement selon la théologie catholique se produit lors de l'unique retour du Christ.

Rappel du rejet des théories millénaristes (voir CEC 676).

 

Eschatologie catholique 60 ─ La fin du monde et la résurrection (29 mn).

http://youtu.be/qZ595tHMF4k

Le sort de ce monde passager ; La transfiguration des vivants et la résurrection des morts ; La résurrection de la chair - Différence avec le corps psychique ; Les quatre propriétés des corps ressuscités ; Les propriétés surnaturelles du corps des élus.

 

Eschatologie catholique 61 ─ Le monde nouveau le jugement général et l'éternité (36 mn).

http://youtu.be/8IHht7kkCnA

Voir tout sur tous. "Heureux les assoiffés de justice". Le symbole de la vallée de Josaphat. Le nouveau monde est un vrai monde physique. Des arbres et des animaux ? L'enfer est-il un lieu séparé, avec des peines matérielles ? La vision béatifique et les activités « extra Verbum ». N'y a-t-il que deux demeures en ce monde ? Dieu va-t-il créer d'autres mondes ? L'apostolat des saints du ciel sera-t-il éternel.

 

 

RETROUVER L’ESPÉRANCE, 2013-2014, Radio Maria France

https://youtu.be/Vu5EYsEvnJc&list=PLuko328jWH_1jjNS6mNyKftUpopiNcgFS&feature=mh_lolz

 

« Retrouver l’espérance », émission donnée sur radio Maria France par Arnaud Dumouch, Emission d’Olivier Brousse et de Sandra.

Vidéo du site Vidéo du site http://eschatologie.free.fr/fichiers/video.htm le portail catholique de l’eschatologie.

Arnaud Dumouch, 2013-2014. http://www.radiomaria.fr/

 

PRÉAMBULE

 

Espérance 1 ─ but de cette nouvelle émission (1 h).

https://youtu.be/Vu5EYsEvnJc

Présentation des deux compères (Olivier Brousse et Arnaud Dumouch).

Développer l'espérance théologale. Le manque d'espérance, l'une des grandes maladies de notre Eglise d'Occident. 

Premier sujet de l'eschatologie : La vie après cette vie.

Confusion entre espoir et espérance dans un certain clergé qui interpréta mal Vatican II.

Les conséquences : Les chrétiens n'espèrent plus la vie qui vient et se mettent à espérer la réincarnation.

Les chrétiens ne savent plus pourquoi ils sont sur terre et à quoi sert la vie terrestre.

Autre sujet de l'eschatologie : la fin du monde.

Les chrétiens s'angoissent face aux épreuves de l'Eglise et du monde et ne savent plus que tout cela doit arriver ce que c'est en vue du salut du plus grand nombre.

 

PARTIE 1 ─ L’ALPHA, LA CAUSE DE TOUT : La Trinité

 

Espérance 2 ─ Comprendre la Cause de tout et la Raison de tout : la Trinité (1 h). 

https://youtu.be/u3i9U6daHMM

La théologie est une science. Elle a une unité qui se déduit d'un "Alpha" et d'un "Omega" : La Trinité. 

La vie de Dieu de toute éternité : Jaillissement de Lumière (le Verbe) et d'Amour (le Saint Esprit). 

Les processions dans le Dieu unique. Un seul Dieu en trois. Explication.

 

Espérance 3 ─ Le projet de Dieu : un mariage d'amour et de liberté (1 h).

https://youtu.be/pXjKmxsJup0

Le projet de Dieu : Absolument gratuit : communiquer son bonheur à des petites créatures si elles le veulent.

Pourquoi ? Parce que l'amour et la joie se communiquent. 

Mais on ne peut pas s'unir à Dieu sans liberté. C'est comme un mariage dit saint Paul (Ephésiens 5, 32).

 

Espérance 4 ─ Le secret de Dieu : La vie de Dieu est eau et sang, humilité et amour (1 h).

https://youtu.be/Ju0Fw42s7Kc

Cette émission est la clef de tout. Sans elle, on ne peut pas comprendre ce qui nous arrive, la raison de notre présence sur terre, la nécessité d'acquérir non seulement un cœur aimant mais un cœur "tout humble" (kénose).

Différence entre Humilité et Kénose. Essentiel et central

Saint Thomas d'Aquin et le refus de la kénose en Dieu. Maurice Zundel et la kénose en Dieu : l’eau et le sang qui sortent du cœur de Dieu (Jean 19, 34).

 

Espérance 5 ─ Conséquence : Pourquoi nul ne peut voir Dieu sans mourir (Exode 33, 20) ?

https://youtu.be/jQ9p_AdC_II

C'est valable pour toute créature, ange et homme. Essentiel et central

Analogie de l'amour de l'Immaculée et du père Kolbe.

Application aux anges : qui sont les anges ? Ce qu’est un pur esprit.

 

Espérance 6 ─ Application : l'eschatologie des anges (30 mn).

https://youtu.be/zHWKP1VxnZk

Application aux anges : l'histoire des anges et leur fin dernières expliquent de manière simple cette nécessité de mourir pour voir Dieu.

La création des anges et leurs premiers actes : "la connaissance du soir" et leur hiérarchie fondée sur l'intelligence.

 

Espérance 7 ─ Application : l'eschatologie des anges (45 mn, le 9 oct. 2013).

https://youtu.be/iZ4CqrrIRqg

La révélation de l'Evangile aux anges ("la connaissance du matin"). L'épreuve et la chute des démons. Pourquoi est-ce sur le mystère de la femme que les démons ont trébuché. La kénose des bons anges. La révolte de Lucifer porte sur ce mystère d'abaissement.

 

Espérance 8 ─ Le rôle des anges dans la création (45 mn, 16 oct. 2013).

https://youtu.be/S3VU0FPmFqI

Pourquoi parler des commencements pour parler de la fin ? L’importance du destin des bons anges qui éclaire notre propre destin.

Le principe de subsidiarité : Dieu n’agit de lui-même que trois fois : 1° Création ex nihilo de la matière, 2° des anges et des âmes ; 3° don de la grâce sanctifiante aux anges.

Jean-Paul II et l’évolution. L’origine du corps de l’homme.

Le rôle de l’ordre des Dominations dans la structuration du monde physique. Le rôle de l’ordre des Vertus dans l’apparition de la vie (saint Thomas). Le rôle des démons. Quelques considérations amusantes : les dinosaures.

 

PARTIE 2 ─ L’HOMME AU COMMENCEMENT

 

Espérance 9 ─ l'eschatologie originelle d’Adam et Eve (45 mn, 23 oct. 2013).

https://youtu.be/UjXyCIdQIVw

La création de l’homme et de la femme. Les 3 dogmes sur la création de l’homme et la femme. Le corps de l’homme et de la femme vient-il de l’évolution ? La côte d’Adam.

L’épreuve originelle : l’obéissance. En quoi c’est une épreuve de kénose, en vue de la Vision béatifique ?

Adam et Eve devaient, comme patriarche, choisir pour leurs enfants : est-ce juste ?

Que se serait-il passé pour nous si Adam et Eve n’avaient pas péché ? L’eschatologie de l’humanité dans cette hypothèse.

 

Espérance 10 ─ Le péché originel et l’eschatologie de l’errance (45 mn, 30 oct. 2013).

https://youtu.be/W_TVvQpswcc

Rappel : L’épreuve originelle, obéissance. En quoi c’est une épreuve de kénose, en vue de la Vision béatifique ? En quoi elle aurait préparé leur âme par une mort à soi-même puisque nul ne peut voir Dieu sans mourir ?

Les 2 dogmes sur le péché originel. Est-ce un péché de luxure ou d’orgueil ? La mort est entrée dans le monde : Adam et Eve étaient-ils immortels ?

Les conséquences du péché originel : Dieu se cache, les anges se cachent et le monde devient comme maintenant : hostile, sans cette paix intérieure qui change tout.

Les trois malédictions de Dieu sur Satan, Eve et Adam.

Apparition de la première sagesse rédemptrice : l’errance ici-bas et dans le shéol.

 

Espérance 11 ─ Les trois âges spirituels de l'humanité (42 mn, 6 nov. 2013).

https://youtu.be/Ytp2Y58yusU

Une question sur l’origine du corps de l’homme : création ou évolution ?

1° Dieu se cacha. 2° Dieu promit un salut. 3° Dieu vint sur la terre en personne.

Les textes Bibliques décrivent ces trois âges. Les guerriers des temps jadis ; L’épreuve du roi Josias, la déportation et le livre de Job ; Le Christ.

Ces trois âges sont toujours valables aujourd’hui.

 

Espérance 12 ─ Comment Dieu sauvait les hommes du 1er âge de l’humanité ? (45 mn, 13 nov. 2013).

https://youtu.be/VH4jyCu5RIc

Cet âge est symbolisé par la croix du mauvais larron. Le premier âge (l'époque des hommes qui ignorent tout de Dieu, de l'Evangile à venir) raconté à la lumière du sort de la jeune femme en Juges 19, 25. Comment ce texte est valable pour la génération de la guerre 14. 

La génération de mai 68 et le texte de la Sagesse sur les malades de spectres (Sagesse 17, 4). Comment la génération de mai 68 pourrait passer par ce temps d'errance sur terre.

Comment ces gens étaient-ils sauvés ? Rappel de trois repères dogmatiques : "tout homme sauvé après Adam est sauvé par le Christ et par l'entrée dans une relation vivante et réciproque de charité au Christ. Tout homme reçoit la possibilité d'être sauvé (GS 22, 5)".

Reconstitution de cette époque : La Bible et le shéol (l’Hadès).

 

Espérance 13 ─ Comment Dieu sauvait les hommes du 1er âge de l’humanité ? (suite) (43 mn, 20 nov. 2013).

https://youtu.be/eNVSH48f-mI

Dieu peut-il nous tenter et nous faire tomber pour nous sauver de notre orgueil ?

Analyse de deux textes contradictoires :

Jacques 1, 13 « Que nul, s'il est éprouvé, ne dise : "C'est Dieu qui me tente." Dieu en effet ne tente pas au mal, il n'éprouve non plus personne. »

2 Thes 2, 11 « Voilà pourquoi Dieu leur envoie une influence qui les égare, qui les pousse à croire le mensonge, en sorte que soient condamnés tous ceux qui auront refusé de croire la vérité et pris parti pour le mal. »

Reconstitution de cette époque : La Bible et le shéol (l’Hadès).

 

Espérance 14 ─ Comment Dieu sauvait les hommes du deuxième âge de l’humanité ? (45 mn, 27 nov. 2013).

https://youtu.be/WAHzS61UZBc

Rappel de ce qu’est ce deuxième âge avec l’histoire de Job.

Rappel de trois repères dogmatiques : "tout homme sauvé après Adam est sauvé par le Christ et par l'entrée dans une relation vivante et réciproque de charité au Christ. Tout homme reçoit la possibilité d'être sauvé (GS 22, 5)".

Comment cela se faisait-il très concrètement : Jean 8, 56 : « Abraham a vu mon jour ».

Dès l’Ancien Testament, il est révélé l’existence de plus que le shéol : l’enfer, le paradis, le purgatoire (2 Mac 12, 39).

Jésus le confirme avec la parabole du riche et de Lazare (Luc 16, 20).

Conclusion : comment le salut était révélé aux hommes à l’heure de la mort (dans le passage qu’est le shéol) : La venue de la lumière par l'ange de Dieu, annonciateur du Christ à venir.

 

Espérance 15 ─ Les quatre « enfers » avant la venue de Jésus (45 mn, 04 déc. 2013).

https://youtu.be/a9eoBL2HGAo

« Jésus est descendu aux enfers » (Credo). Les quatre « enfers » ou « lieux inférieurs » : 1° shéol ou limbes, 2° purgatoire, 3° paradis provisoire (sein d’Abraham) et 4° enfer des damnés.

1° Shéol : Comment se passaient les choses concrètement ? L’histoire du riche de la parabole et l’apparition de la Lumière de l’ange dans le « passage de la mort ».

2° Le purgatoire à cette époque : Pourquoi Abraham ne va pas aider le riche ? La patience de Dieu provoque la kénose des hommes de cet âge.

3° Le sein d’Abraham : Comment était le paradis provisoire des hommes de l'Ancien temps, dans l’attente du Christ. Il correspond au paradis des égyptiens Antiques (voir Mt 2, 15 : « D'Egypte j'ai appelé mon fils (Osée 11, 1) ». Tout le bonheur sauf la vision béatifique. La différence de ce sein d'Abraham avec le jardin d'Eden : Des hommes qui avaient souffert, des hommes au cœur brisé. 

4° L'enfer des damnés à cette époque. Jésus n’est pas descendu dans cet enfer là le vendredi saint.

 

Espérance 16 ─ Le dernier âge de l’humanité : la rédemption par le Christ (10 décembre 2013, 45 mn).

https://youtu.be/7d8qIsfQFw4

Dieu ne s’est pas arrêté aux deux premiers âges. Résumé des deux premières spiritualités à travers la prédication de Jean Baptiste. Pourquoi Jean-Baptiste dit-il qu’il faut qu’il diminue ?

Pourquoi le temps du Christ est le dernier temps ?

L'alliance d'amour que le Christ a rétabli. Il la rétablit par trois moyens : sa vie (mystère joyeux), sa prédication mystères lumineux), sa passion (mystères douloureux), sa résurrection (mystères glorieux).

Première approche de l'eschatologie nouvelle du Christ : Le Christ descend aux enfers. Avis du Père Edouard-Marie Gallez. 

 

PARTIE 3 ─ L’ESCHATOLOGIE INDIVIDUELLE

 

Espérance 17 ─ L’état actuel de la recherche en théologie sur l’eschatologie (17 décembre 2013, 45 mn).

https://youtu.be/kGPLCZAMZJ4

Ce que nous savons : ce que l’Eglise nous donne comme repères pour chercher ensemble.

1° Le salut se fait par un amour vivant et réciproque de charité. La Nouvelle Alliance, le salut, est la charité. Comparaison entre la vie de l'amour d'amitié (Ct des ct) et la vie de la charité. La foi, de la grâce habituelle, de la grâce actuelle, la charité Différence entre Luther (salut par la foi seule) et la théologie catholique.

2° La charité doit être possédée avant la mort. Tout homme qui arrive après la mort sans la charité est aussitôt conduit en enfer (Constitution Benedictus Deus de Benoît XII).

3° « Nous devons tenir que Dieu proposera à tous son salut (Vatican II, Gaudium et Spes 22, 5).

4° La constatation de l’inverse : Certains ne se voient pas proposer ce salut dans ce que nous voyons de leur vie.

Les essais de théories du salut de saint Thomas, du Cardinal Journet, du Père Boros. La réponse de sainte Faustine dans une vision de 1930 : « Sainte Faustine, Petit journal 1697.

Confirmation de cette idée par le pape Benoît XVI (Spe salvi 47)

 

Espérance 18 ─ Les Near Death Experiences (NDE) (24 décembre 2013, 50 mn).

https://youtu.be/yeGy70ZKZ_4

La méthode de saint Thomas d’Aquin et l’union entre foi et science. Ces expériences (NDE) peuvent-elles éclairer la théologie catholique ?

Ce sont les expériences à proximité de la mort (EMI) Depuis 40 ans, et les progrès de la réanimation, des personnes témoignent.

Leurs cinq phases : décorporation, tunnel, Apparition d’un Être de lumière, Apparition des proches décédés, retour.

Peut-on affirmer en philosophie qu’elles sont vraies ou sont-elles un effet de l’imagination ?

 

Espérance 19 ─ Les trois apports des Near Death Experiences à la théologie (1 janvier 2014, 45 mn).

https://youtu.be/hpSDWthqPhg

La méthode de saint Thomas d’Aquin et l’union entre foi et science. Ces expériences (NDE) peuvent-elles éclairer la théologie.

1° Les morts ont un corps. Ils gardent donc leur vie sensible. Ils voient, ils entendent.

Saint Augustin y croyait, saint Thomas le niait. Les anciens le savaient. En quoi cela change tout sur la compréhension de ce que sont les morts ?

2° La mort est un passage et pas un instant. Il s’y passe des choses.

 

Espérance 20 ─ Les trois apports des Near Death Experiences à la théologie (8 janvier 2014, 44 mn).

https://youtu.be/iJ5jmDn-LFY

Nouveau rappel rapide de la méthode de saint Thomas d’Aquin et l’union entre foi et science. Ces expériences (NDE) peuvent-elles éclairer la théologie.

2° La mort est un passage et pas un instant. Il s’y passe des choses. En quoi cela change tout ? La miséricorde entre dans la question du salut. Sainte Faustine l’a vu. Comparaison avec la pensée de Padre Pio. L’analogie du passage du désert, livre de l’Exode.

3° La venue du Christ accompagné des saints ? Qui est l'Etre de lumière ? L’avis des autres religions : Osiris ? Azraël ou le Mahdi (islam) ? Un Bodhisattva (bouddhisme) ? Le moi profond (psychanalyse) ? Jésus Christ, le Messie ?

 

Espérance 21 ─ La venue du Christ glorieux à l’heure de la mort ? (15 janvier 2014, 46 mn).

https://youtu.be/g-QqkaAzsyU

On revient en théologie catholique : Le troisième Ciel qu’a vu saint Paul (2 Co 12, 2) et la venue du Christ dans sa lumière. Pourquoi cette venue est nécessaire ? L’entrée au paradis ressemble à un mariage. Toutes les conditions de liberté du mariage valide doivent être réunies. La nécessité d’un choix parfaitement libre.

1° Lucidité parfaite > Venue du Christ dans sa gloire. La nécessaire venue de Lucifer.

2° Maîtrise de soi > Disparition du « fomes peccati » (le foyer des faiblesses et des péchés).

 

Espérance 22 ─ La venue de Lucifer à l’heure de la mort ? (22 janvier 2014, 45 mn).

https://youtu.be/6-8dHgNV5xQ

D’abord, réponse à 4 questions.

La nécessité pour un choix libre de la présence du démon sous forme de Lucifer.

C’est une conclusion théologique présente dans l’Ecriture (et trop exclusivement attribué à la fin du monde). Le texte de 2 Thess 2 : « Avant doit venir l’Être impie ».

La forme sous laquelle Lucifer viendra à l’heure de la mort. Différence entre Lucifer et Satan. Dans les NDE, c’est Satan qui est vu. Dans la théologie catholique, c’est Lucifer. Explications.

Le rôle indispensable de Lucifer pour la lucidité du choix éternel : Les « avantages » de l’enfer pour l’orgueilleux.

 

Espérance 23 ─ La venue des saints et des anges avec le Christ (29 janvier 2014, 45 mn).

https://youtu.be/L4rk1hIeQDo

Une question sur la mort de la Vierge Marie

Suite de la venue de Lucifer : Lucifer comme séducteur (la beauté de l’enfer) puis accusateur (l’indignité du paradis). Le Christ se fait notre défenseur : 2 Thess 2 : « Il le fera disparaître par le souffle de sa venue ».

La nécessité pour un choix libre de la présence des saints et des anges. Ainsi se réalise ce dogme « Hors l’Eglise, pas de salut ».

Comment les Protestants deviennent catholiques au sens profond.

Pouvons-nous être rendus présents, nous qui sommes sur la terre ?

 

Espérance 24 ─ La disparition du « foyer du péché » à l’heure de la mort (05 février 2014, 45 mn).

https://youtu.be/Dtsjxves_WU

Question sur la forme que prendra Lucifer à l’heure de la mort.

L’utilité du « fomes peccati » en cette vie : « Romains 11, 32 Car Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance pour faire à tous miséricorde. » Saint Paul et son écharde (2 Co 12, 7).

Pourquoi il est nécessaire pour le choix que de foyer disparaisse. La confirmation des NDE. La disparition de ces faiblesses est l’un des grands signes de la venue de Jésus : Mt 11, 3 "les aveugles voient et les boiteux marchent, et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres ; et heureux celui qui ne trébuchera pas à cause de moi!"

Objection : S'il se passe cela à l'heure de la mort, le salut n'est-il pas facile ? Pourtant Jésus parle de la porte étroite et du chemin difficile. 

 

Espérance 25 ─ L'enfer est choisi par le damné (12 février 2014, 35 mn).

https://youtu.be/I52WZggOUG8

Texte de Sainte Faustine (Petit journal 1697) et du CEC 1037 : L’enfer est choisi.

Qu’est-ce qu’un blasphème contre l’Esprit (pleinement lucides et maîtrisés) ? Comparaison avec le blasphème contre le Père (péché de faiblesse) et le blasphème contre le Fils (péché d’ignorance).

 

Espérance 26 ─ Le refus de croire malgré l’évidence, blasphèmes contre l’Esprit (19 février 2014, 45 mn).

http://youtu.be/S_E49Xq5tCM

Ce que n’est pas le blasphème contre l’Esprit. L’importance de bien discerner. Le cas d’Amanda Todt (meurtre par ignorance). Questions d’auditeurs.

Les six blasphèmes contre l'Esprit Saint (d’après saint Thomas d’Aquin IIa IIae Q. 14) : 1° Refus de croire à la vérité suffisamment révélée, 2° envie des grâces fraternelles, 3° présomption, 4° désespérance, 5° obstination, 6° impénitence finale.

1° Le refus de croire malgré l’évidence et l’exemple des prêtres du Temple ou de Monseigneur Cauchon.

 

Espérance 27 ─ L’envie des grâces fraternelles, la présomption (05 mars 2014, 45 mn).

http://youtu.be/4yjOinv6FjM

Attention : les exemples pris sont des exemples hypothétiques. On ne sait rien du choix final de ces gens, sauf de Lucifer. 2° L’envie des grâces fraternelles et l’exemple d’Hitler, 3° présomption et l’exemple de Lucifer. La damnation objective des présomptueux.

Le caractère connexe des blasphèmes contre l’Esprit

 

Espérance 28 ─ Blasphèmes contre l’Esprit (suite) : La désespérance, l’obstination (12 mars 2014, 45 mn).

http://youtu.be/VOYyWckXIQ8

Attention : les exemples pris sont des exemples hypothétiques. On ne sait rien du choix final de ces gens, sauf de Lucifer. 4° La désespérance et l’exemple de Judas. Différence avec le désespoir. 5° obstination, 6° impénitence finale. Comparaison entre le désespoir de Jésus à la croix (nuit de l’esprit) et la potentielle désespérance de Judas.

Le caractère connexe des blasphèmes contre l’Esprit

Les souffrances de l’enfer (début) : comment ces souffrances sont réelles quoique secondaires pour définir l’enfer.

 

Espérance 29 ─ Les souffrances de l’enfer sont-elles réelles ? (19 mars 2014, 48 mn).

http://youtu.be/TWYkLiBeU9M

L’enfer est-il éternel ? (Mt 25, 4). Est-on heureux en enfer ?

L'enfer est choisi par le damné. Texte de sainte Faustine, Petit journal 1697. Or donc on ne choisit que ce qu'on estime "le bien".

Il est donc certain que les damnés se proclament heureux en enfer.

C'est leur premier mensonge évidement. Pourquoi, de fait, on ne peut être heureux enfer : Saint Augustin et les Confessions. 

Comment comprendre l'attitude des damnés, ces malheureux qui se proclament heureux ? Comment en enfer, on est de fait TRES MALHEUREUX et c'est pourquoi on EXIGE la vision béatifique.

La peine du Dam : L'absence de Dieu due à l'orgueil du damné, cause de tout. Le reste en découle par somatisation : Le feu spirituel (dans l’âme, Mt 5, 29), les ténèbres extérieures (dans l’intelligence, Mt 8, 12), le ver rongeur du remords (dans la volonté, Mc 9, 48), les pleurs et les grincements de dent (Mt 8, 12), le passage de la glace à la chaleur (dans la vie sensible). Y a-t-il une peine matérielle en enfer ?

 

Espérance 30 ─ Le jugement individuel (26 mars 2014, 41 mn).

https://youtu.be/w9Ihb0g84ZA

Comment cette venue du Christ qui introduit le jugement individuel (et le jugement général à la fin du monde) est le centre qui explique toute la vie, toute la cohérence de la théologie (Voir Spe Salvi, 47) : « La rencontre avec Lui est l'acte décisif du Jugement ».

Jugement individuel et jugement général. Le dogme sur ces deux jugements.

Pourquoi après le jugement individuel, nul ne change plus son orientation finale. Les trois sortes de jugement :

Paradis : Mt 25, 21 : « C'est bien, serviteur bon et fidèle, lui dit son maître, en peu de choses tu as été fidèle, sur beaucoup je t'établirai ; entre dans la joie de ton seigneur. »

Purgatoire : Lc 19, 9 Et Jésus lui dit : « Aujourd'hui le salut est arrivé pour cette maison, parce que lui aussi est un fils d'Abraham ».

Enfer : Mt 25, 41 Alors il dira encore à ceux de gauche : Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges.

VOCABULAIRE : Première résurrection (la conversion face au Christ) et seconde résurrection (de la chair à la fin du monde). Première mort (mort physique) et seconde mort (le péché contre l’Esprit). Ap 20, 6

L’explication des prophéties du Christ et des Apparitions de la Vierge sur le grand avertissement, le signe permanant que tout le monde pourra voir et qui obligera chacun à se prononcer pour ou contre Dieu, le refuge, le règne du Christ 1000 ans etc.

La bataille d’Armageddon (Ap 16, 16) en présence de Satan (2 Théss 2, 3), le jour du Seigneur (Actes 2, 7), le jour de colère (Dies ira (Romains 2, 5).

 

Espérance 31 ─ Le purgatoire existe-t-il ? (02 avril 2014, 45 mn).

https://youtu.be/b6EANcvpuJo

Le purgatoire fait partie du Credo : Voir Credo de Vatican II, 30 juin 1968. Le purgatoire n’est pas une invention du Moyen-âge par le pape Benoît XII (Constitution Benedictus Deus, 1336). C’est la thèse de Luther. Pourquoi Luther est-il contraint, à cause de sa théologie du salut par la « foi seule », de refuser l’idée même du purgatoire en cette vie comme après la mort ?

Le purgatoire est explicitement présent dans l'Ecriture et est découvert par l’Ancien Testament, dès le 2° s. avant Jésus : 2 Mac 12, 39 et dans le Nouveau Testament Matthieu 12, 3, Matthieu 5, 25, 1 Corinthiens 3, 14, Apocalypse 19, 7 et Luc 16, 22 (d’après le pape Benoît XVI, encyclique Spe Salvi 44 et 45).

 

Espérance 32 ─ L’échelle de Jacob et les six degrés du purgatoire (09 avril 2014, 32 mn).

http://youtu.be/xvbYrgwONgU

L’échelle de Jacob vue en rêve (Gn 28, 10) : En consultant les saints et les mystiques canonisés, on s’aperçoit qu’il existe 6 étapes du purgatoire. 1° La terre (Deut 28, 65), 2° le shéol (Voir saint Bernard de Clairvaux), 3° la Parousie du Christ (2 Co 12, 2). Les trois purgatoires mystiques (voir sainte Catherine de Gênes) : 4° Le purgatoire des fiers, 5° le purgatoire du temps, 6° le parvis du ciel.

 

Espérance 33 ─ Le deuxième purgatoire, ou shéol, Hadès ou Limbes (16 avril 2014, 43 mn).

http://youtu.be/JchrfKxxP4Y

La mise en garde des évêques de France contre les films portant sur les âmes errantes : le risque de nécromancie.

Récemment, les évêques Français ont fait une mise en garde contre cette question qui, sous l'influence des séries télévisées, tourne souvent au n'importe quoi. Voici leur texte :

Conférence des Evêques de France, Note doctrinale n° 6 sur la guérison des racines familiales par l'eucharistie, 19 Janvier 2007.

il a semblé aux évêques de la Commission doctrinale qu’un déficit manifeste d’eschatologie dans la culture de foi des chrétiens contemporains entraînait des spéculations incertaines en matière de destinée des défunts et sur les "lieux" ontologiques qui les accueillent (telle littérature parle d’ "âmes captives" ou d' "âmes errantes") La mort, la survie des âmes, l’hypothèse de leur communion post mortem avec des esprits démoniaques, voici entre autres les thèmes obsédants de toute une production de cinéma, de bandes dessinées ou de littérature qui nourrissent aussi l'imaginaire des catholiques de ce temps. Mais ici, ce n’est plus seulement l’imaginaire, c’est l’espérance théologale qui s’est mélangée, parfois dangereusement, de représentations incompatibles avec la foi catholique.

Pourtant, il y a une vraie question qui se pose face à des constatations de plus en plus insistantes des prêtres exorcistes.

L'apport des exorcistes, des témoins, des théologiens sur cette question. Le Père Emmanuel de Floris. Le Père Marie-Bernard d'Alès. Son livre est en version papier ici : http://www.docteurangelique.com/Tables/table_ames.htm

Préalable : le blocage scolastique : la mort est un instant où il ne se passe rien et les morts n'ont plus de corps psychiques et ne peuvent se faire entendre. Réponse à cette objection : La mort est un passage et non un instant. Les morts emmènent avec eux leur sensibilité.

 

Espérance 34 ─ Un exorciste face à la question du deuxième purgatoire (23 avril 2014, 51 mn).

http://youtu.be/11Shuj7QliI

Intervention du Père Marie-Bernard d’Alès, ancien exorciste diocésain, qui a coécrit le livre sur « les âmes errantes », aux Editions Docteur Angélique, http://www.docteurangelique.com/Tables/table_ames.htm

La découverte pratique de ce phénomène dans son ministère d’exorciste, trois témoignages.

Le débat avec ses confrères exorcistes.

Etablir une pastorale pour ces âmes, à travers une nouvelle forme de prière pour ce purgatoire particulier que serait le « passage de la mort », l’Hadès.

 

Espérance 35 ─ Les âmes errantes et l’Hadès, explication théologique (30 avril 2014, 45 mn).

http://youtu.be/_lLY-gezJgA

La prophétie charnelle du peuple Juif : Tout ce qu’il leur arrivait signifiait le Christ et le salut. L’allégorie du livre de l’Exode est un récit circonstancié qui semble raconter ce deuxième purgatoire.

Le passage de la mort peut se transformer en séjour et en prison. C’est une prison mentale créée par l’âme elle-même, pour deux raisons possibles : attachement à cette terre, peur du jugement de l’autre monde.

Pourquoi Dieu laisse les âmes dans ce purgatoire « jusqu’à ce qu’elles y meurent » (Nombres 14, 33).

Les deux motifs de ce shéol : l’attachement à cette terre (Nombres 11, 5) et la peur du jugement (Nombres 13, 33).

La technique de cette purification : la manne, nourriture triste et insipide pour leur âme (Exode 16, 35) et l’errance.

 

Espérance 36 ─ Les trois purgatoires mystiques (après le jugement particulier) (07 mai 2014, 45 mn).

https://youtu.be/T22pEGgC-rc

Source : « Traité du purgatoire » de sainte Catherine de Gênes (http://eschatologie.free.fr/livres/traitepurgatoire.htm).

Ces âmes sont saintes et certaines de leur salut car elles ont été jugées. Elles sont donc d’abord dans la joie.

Saint Thomas d’Aquin décrit ce purgatoire en trois étapes de l’âme : 1° les commençants, 2° les progressants et 3° les parfaits.

1° quatrième Ciel : Le purgatoire des « fiers » : Les deux motifs de la purification : payer les dettes des peines (voir Mt 5, 25) et devenir digne de Dieu. Ce purgatoire est signifié par le récit de Zachée (Luc 19, 8).

2° Cinquième Ciel : le purgatoire du « temps » : L’âme se décourage, n’arrive à rien, ne peut rien (voir cantique 3, 1 et livre des Lamentations de Jérémie).

3° Sixième Ciel : Le parvis du Ciel : L’âme est devenue « kénose ». L’attitude du centurion (Mt 8, 8) : « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir mais dis seulement une parole et je serai guéri ».

 

Espérance 37 ─ Comprendre trois purgatoires mystiques avec sainte Thérèse d’Avila (14 mai 2014, 42 mn).

https://youtu.be/zP4qGMQTyUA

Sources : « Le château intérieur » de sainte Thérèse et « la nuit obscure » de saint Jean de la Croix.

Grâce à l’observation de la purification des âmes amoureuses sur terre, on peut comprendre ces trois purgatoires mystiques du Ciel. La vie du couple est aussi une image magnifique de cette purification :

Saint Thomas d’Aquin décrit ce purgatoire en trois étapes de l’âme : 1° les commençants, 2° les progressants et 3° les parfaits.

Quatrièmes et cinquièmes demeures : 1° Amour passionnel, 2° nuit des sens, 3° amour paisible et fidèle.

Sixièmes et septièmes demeures : 1° Amour paisible, 2° nuit de l’esprit, 3° amour d’un cœur brisé.

 

Espérance 38 ─ Ceux qui se suicident (21 mai 2014, 46 mn).

http://youtu.be/YzlGbrNsE1w

La position de certains théologiens scolastiques : la damnation quasi mathématique des suicidés.

Pourquoi c’est faux : le suicide est un acte divers qui peut venir, comme la plupart des actes, du pire orgueil (Hitler) au don de soi le plus généreux (un soldat qui se couche sur une grenade dégoupillée pour sauver ses camarades).

On parle ici du suicide des pauvres désespérés (le désespoir des méchants et le désespoir des bons. Exemples). Marthe Robin et le suicide de son frère Henri Robin.

Que deviennent les pauvres suicidés ? On peut déduire qu’ils passent par un temps de purgatoire. Le récit de l’oncle de Virginie.

 

Espérance 39 ─ Questions sur le suicide (28 mai 2014, 45 mn).

http://youtu.be/8oWCg_OGPT8

Vue le nombre de questions sur ce thème, une émission supplémentaire :

- la conversion des pauvres désespérés (entre le pont et l’eau, c'est-à-dire dans le passage de la mort) est-elle conforme au dogme de Benoît XII (Constitution Benedictus Deus) : « Après la mort, c’est trop tard ».

- Le suicide est-il un acte de lâcheté ?

Voici les questions de Juliette (elles concernent plutôt les suicidaires qui ne sont pas encore passés à l’acte)

- Que peut-on faire pour aider les personnes qui ont des idées suicidaires ?

- Quelles prières ou quels actes pouvons-nous faire pour les aider ? (prières à l’Esprit Saint ? faire célébrer une messe ? offrir nos souffrances ?)

- Un prêtre exorciste peut-il aider ?

Autre questions : Certains suicidés vont-ils directement au paradis sans passer par le purgatoire ? L’histoire de Natacha.

 

Espérance 40 ─ Les indulgences (04 juin 2014, 47 mn).

http://youtu.be/ahtrv5qdu2A

Une théologie qui date de l’Ancien Testament (2 Maccabées 12, 39).

Pourquoi les indulgences sont aujourd’hui déshonorées (et à tort) : la crise de simonie de la Renaissance.

Leur histoire et la prise de conscience de l’Eglise et des trésors de miséricorde dont elle dispose : « Matthieu 18, 18 "En vérité je vous le dis : tout ce que vous lierez sur la terre sera tenu au ciel pour lié, et tout ce que vous délierez sur la terre sera tenu au ciel pour délié. »

La théologie catholique (Mat 7, 2) : « Celui qui se mesure à l’heure du jugement, se mesure avec la mesure dont il a mesuré les autres. » La première Indulgence s’obtient par sa pratique de l’indulgence.

Des deux finalités du purgatoire (acquisition d’un cœur brisé et réparation (Luc 12, 59), les indulgences prennent sur elles la partie réparation pour les péchés du passé.

 

Espérance 41 ─ Enfants morts : La théorie périmée des limbes éternels (11 juin 2014, 46 mn).

https://youtu.be/XadF-Pdr3oE

L’ancienne théorie scolastique posée comme hypothèse par saint Augustin, reprise par saint Thomas d’Aquin.

L’impossibilité de garder cette théorie depuis le saint Concile Vatican II et Gaudium et Spes 22, 5 : « Nous devons tenir que Dieu propose son salut à tout homme ».

La surprise du vénérable frère Marcel Van : « Saint Thomas d’Aquin pourrait-il se tromper ? » (voir texte).

Défis de la CTI, pape Benoit XVI, 2007 : Trouver le moyen, inconnu de l’Eglise, par lequel les enfants peuvent être sauvés. Le faire en gardant tous les repères infaillibles de la foi :

1° Pas d’entrée au Ciel sans une charité vivante et mûre, comme dans un mariage (consentement réciproque) (Concile de Trente 6° session).

2° Aussitôt après la mort, tout homme trouvé sans cet amour est aussitôt conduit en enfer (Benoît XII, Benedictus Deus).

3° Nous devons tenir que Dieu propose à tous son salut (Concile Vatican II, VS 22, 5).

4° Un enfant mort sans baptême descend dans des limbes, un enfer sans souffrance (Concile Œcuménique de Florence, bulle « Lætentur cæli).

 

Espérance 42 ─ Recherche : les limbes passagers des enfants (18 juin 2014, 45 mn).

http://youtu.be/gfNAiVaVJo4

Rappel : Pour l’Eglise (voir texte de Jean-Paul II, Evangelium Vitae, 60), l’âme est créée immédiatement après la conception, 9 mois avant la naissance.

Hypothèse théologique, en suivant les 4 dogmes : Que devient l’enfant ? Projeté dans l’autre monde, l’enfant ne peut entrer aussitôt dans la vision de Dieu qui est comme un mariage libre avec Dieu. Il lui manque deux choses : 1° la capacité de choisir 2° La proposition du choix. Dans les limbes provisoires (purgatoire 2), l’enfant est adopté par des parents venant du Ciel. Arrivé à l’âge de raison, la proposition du salut lui est faite. Comme tout homme, il est confronté à l’évangile (= le Christ) et à la possibilité de le refuser pour une liberté égoïste (Lucifer). Sainte Thérèse de l’enfant Jésus commente : « Un petit enfant, ça ne se damne pas », bien que théoriquement un enfant puisse choisir la liberté égoïste. L’avortement est une perte grave pour l’enfant car il a été privé de la vie terrestre et du corps qui lui aurait peut-être permis d’aller plus loin dans l’amour et l’humilité. Lorsque ses parents arriveront à l’heure de leur mort, l’enfant les accueillera avec le Christ et leur pardonnera, s’ils veulent bien se réconcilier.

 

Espérance 43 ─ Le paradis et son essence, la vision béatifique (25 juin 2014, 45 mn).

http://youtu.be/jkpqw9KN3qY

Objection : le paradis est-il possible ? Le paradis éternel est-il possible, à la façon dont le voyaient les anciens égyptiens ?

Comment est-il possible d’avoir une vie éternelle et qui ne devienne pas un mortel ennui ?

La nature humaine en 4 degrés : 1° physique (Résurrection de la chair), 2° sensible (sensations et sentiments pléniers), 3° spirituel (la charité fraternelle, la connaissance du monde) et 4° mystique. Le problème fondamental de ce degré mystique.

Le septième Ciel : Le paradis et ce qui constitue son Essence, la vision béatifique. Comparaison avec la vie sempiternelle de l’enfer. Voyons-nous l’Essence divine par l’intermédiaire de l’humanité du Christ ?

Dans le paradis, sommes-nous dans l’éternité pure ou le temps subsiste-t-il ?

Les autres questions sur le paradis seront traitées ultérieurement (Est-ce un vrai monde physique ?, serons-nous mariés ? Les animaux et les plantes ? etc.)

 

PARTIE 4 ─ L’ESCHATOLOGIE GÉNÉRALE

 

A venir ?

 

CONTES SUR L’ESCHATOLOGIE

Ces contes catholiques sont imaginés pour exprimer au mieux, à la lumière de la théologie du pape Benoît XVI dans Spe Salvi 47, les destins individuels à l’heure de la mort et de la Venue du Christ.

Il existe aussi une série de contes sur l’eschatologie générale (la fin du monde). Cette matière étant dangereuse car susceptible d’enflammer des passions politico-religieuses, il est rappelé que ce ne sont que des contes.

Théologie catholique, Arnaud Dumouch, 2006-2015

 

Contes, conte, eschatologie, théologie, catholique, Arnaud, dumouch, heure, mort, destin, individuel, générations, fin, monde, dernières, fins,

 

CONTES SUR LE DESTIN INDIVIDUEL

 

Introduction. https://youtu.be/hvOSFrLPsTA

 

Les six degrés du purgatoire. https://youtu.be/3MhiyTns4bI

1. Saint Marin, vierge et mère : L’entrée au ciel des humbles. https://youtu.be/t1vE6ZAS-qc

2. Le limbe provisoire des enfants.

2b. Sophie, la petite fille morte sans baptême. Le sort de ces enfants.

3. L’histoire des anges et démons.

4. Christ.

5. La mort de la Vierge Marie. https://youtu.be/6U4P_ZCm2ec

6a. L’histoire du petit garçon qui est allé dans les bras de Jésus

6b. Germaine, qui entra au Ciel comme l’éclair. https://youtu.be/sBrj73vxThw

7. La prostituée, Les qualités requises pour aller au Ciel. https://youtu.be/8URHte5ICv4

8. La vraie histoire du riche. https://youtu.be/Oj6hwY2IwbQ

9. Amelia, au purgatoire jusqu’à la fin du monde. https://youtu.be/UlDAgVIaC-Y

10. André et le purgatoire de la terre, Lorsque Dieu tente pour sauver. https://youtu.be/ceJtQl8CxCo

11. Histoire de cochon, Le sort des animaux. https://youtu.be/gB9qAfbpwvI

12. L’histoire de l’homme des greniers, Les âmes du shéol. https://youtu.be/plf9CeTsRvU

13. Chaîne de prière pour Mgr Cauchon, Le risque de la damnation. https://youtu.be/nihRpx5WIy0

14. La prière pour une âme du purgatoire. Les purgatoires mystiques. https://youtu.be/c7b1AakOgqo

15. Les fantômes du château de Versailles. Le passage de la mort. https://youtu.be/-tCn91muW1c

16. Suicide d’un adolescent. Le sort des suicidés. https://youtu.be/CtgfeTiQB5Y

17. Le suicide de Natacha. Comment Dieu regarde le cœur. https://youtu.be/GWk_2BaaJ7I

18. Kelly, jeune fille assassinée. Le sens de la souffrance.

19. L’enfer : le pharisien qui ne fut pas justifié. L’enfer. https://youtu.be/bFtxprD4_es

20. Le professeur Vanthouse, savant et athée. La permission de l’athéisme. https://youtu.be/I-KLeHf4zZY

21. Le salut d’un musulman. Les religions qui disposent au salut. https://youtu.be/k6pK9yT2gCk

22. La mère qui avait avorté et qui fut adoptée. https://youtu.be/HDNXNSu7VuU

23. Le feu de l’enfer. Ne pas jouer avec le péché. https://youtu.be/q8d0gJNJ6OQ

24. Laura, ange gardien. L’apostolat des saints du Ciel.

25. Jeanne d’Arc et la mort à soi-même.

26. Les trois reniements du père Zéphirin. Lucifer à l’heure de la mort. https://youtu.be/JXnUK1sRBdU

27. La vengeance de la Vierge Marie. La venue de Marie à l’heure de la mort. https://youtu.be/ynYbmO08x8A

28. « Même Adolf Hitler… ». https://youtu.be/8p0gHXxBCcg

29. Le baptême pour les morts.

30. Un blasphème contre l’Esprit. https://youtu.be/N_oghZCtbgQ

31. Paradis. La vision de Dieu. https://youtu.be/jRPoDEAQIVY

32. Apostolat éternel. https://youtu.be/NGNUOpx9cW8

33. 90 minutes au Ciel.

 

CONTES SUR LA FIN DES GENERATIONS

Cette série de contes permettent d’entrer dans ce regard de l’eschatologie (liée aux mystères de la fin de cette vie et de l’au-delà) et comment Dieu prépare au salut chaque génération.

Théologie catholique, Arnaud Dumouch, 2006-2015

 

Introduction https://youtu.be/AlZliTZd8VU

1. La fin du monde est pour notre génération !

2. Le salut d’une génération de l’âge du bronze Comment Dieu mentit pour sauver.

3. Salomon, le roi qui conduisit son peuple au péché.

4. Moi, Josias, roi de Juda, j’ai consacré mon pays à Dieu. http://youtu.be/kzEWEus7V_8

5. La génération des Apôtres. Comment Dieu limita leur apostolat.

6. La guerre des Juifs contre les Romains. Image de la fin des générations.

7. Le temps des persécutions romaines.

8. Les premiers moines. Avec l’aide de Damien Saurel.

9. L’orgueil des théologiens.

10. L’origine de l’islam.

11. Le Moyen-âge de beauté et de peste noire.

12. Les guerres de religion, par Christian Leonardo.

13. La fin de l’Empire des Incas.

14. La défaite de l’invincible Armada.

15. La subsistance des anciennes religions.

16. La Grande Guerre.

17. Allemagne nazie. À travers une histoire individuelle.

18. Le signe du banian écarlate. Le communisme.

19. La génération de mai 68.

 

CONTES SUR LA FIN DU MONDE

Ces contes ne sont pas mis en vidéos pour le moment. (Attention, ces contes ne sont pas des prophéties. Ils sont juste des contes pour illustrer ce que pourrait être la vie de la dernière génération qui viendra un jour sur terre, avant le retour du Christ.

Théologie catholique, Arnaud Dumouch, 2006-2015

 

Première partie ─ Le temps de la fin

Introduction. https://youtu.be/GWRgzwibEH0

1. L’épreuve du judaïsme. Comment Dieu rendit humble le judaïsme.

2. L’épreuve de l’Église. Comment Dieu rendit humble le christianisme.

3. L’épreuve de l’islam. Comment Dieu rendit humble l’islam.

4. La guerre des Juifs contre les Romains. Modèle de l’épreuve de l’islam.

5. La dernière Pentecôte d’amour.

6. La fin du temps des nations.

7. L’arche d’alliance.

8. Le troisième Temple.

9. Le signe de Simon-Pierre. La révolte de la « tradition ».

10. Le signe de Judas. La laïcisation.

11. L’abomination de la désolation dans le Temple saint Le refuge.

12. L’anneau du pêcheur. L’errance de la papauté, par Jean Raspail.

13. L’aliah de l’Église. À Jérusalem.

14. L’union des religions. Islam et christianisme.

15. L’unité de l’Église.

16. Le signe de l’arbre de vie. Les derniers succès de la science.

17. La fin de la papauté.

18. Les signes qui furent donnés dans la liturgie [À paraître].

19. Le signe du samedi saint : Le rôle de Marie.

20. Le signe du dragon.

21. Le dernier Antéchrist.

22. L’Église des derniers temps.

 

Deuxième partie ─ La fin du monde

23. Quand Israël sauva l’Église. La conversion d’Israël.

24. Le grand avertissement : Les deux témoins.

25. La conversion des musulmans.

26. La Parousie du Christ. Précédée du signe du Fils de l’homme.

27. La bataille d’Armageddon et le jugement particulier.

28. L’assomption et la résurrection de la chair.

29. Le jugement général.

30. Conclusion : Dialogue avec Monseigneur Lefebvre.

Avis de David Durant.

 

COURS DE THÉOLOGIE MYSTIQUE À L’ÉCOLE DE SAINTE THÉRÈSE D’AVILA (le progrès dans l’amour de Dieu).

https://youtu.be/hQ7InRBOWng&list=PLuko328jWH_1dYTzDKCJMMXa63CbHNO-x&feature=mh_lolz

Une série de cours de théologie mystique à l’école de sainte Thérèse d’Avila et de saint Jean de la Croix.

Vidéo du site http://docteurangelique.free.fr/fichiers/InstitutDocteurAngelique.htm

Arnaud Dumouch, 2014.

 

INTRODUCTION ET STATUT

 

Théologie mystique 1 ─ Qu’est-ce que la théologie mystique ? (29 mn).

https://youtu.be/hQ7InRBOWng

Epistémologie. Les quatre grandes parties de la théologie, toutes finalises par la connaissance de Dieu en vue de l’union à Dieu et au prochain (la vie mystique) : 1° Théologie symbolique, 2° théologie mystique, 3° théologie biblique, 4° théologie scientifique.

Les quatre grande parties de la théologie mystique: ce qu’est la charité, le devenir de la charité, l’amour à travers l’Ecriture, l’amour exprimé à travers le langage symbolique.

 

PARTIE 1 ─ PRÉALABLES THÉOLOGIQUES

 

Théologie mystique 2 ─ But de la vie : la vision béatifique (38 mn).

http://youtu.be/0Wdze49VIEo

Comprendre le début et la fin de la vie humaine, au plan de la Révélation chrétienne, est essentiel. Sans cette compréhension théologique, on ne peut comprendre le but de la théologie mystique qui indique la croissance de l’amour et de la kénose en vue de l’entrée dans la vision béatifique.

 

Théologie mystique 3 ─ La nécessaire connaissance de soi (33 mn).

http://youtu.be/mlZcJT0s5xU

A partir de la philosophie et de la Révélation, nécessité d’une connaissance réaliste de soi, au service de la théologie mystique.

Les deux degrés corporels en l’homme et les deux degrés spirituels.

 

Théologie mystique 4 ─ La place du démon et de l’ennemi (1 h 13).

http://youtu.be/Nie-yHsiTMo

Sur le chemin qui mène à la Vision béatifique, il est nécessaire de comprendre l’existence d’obstacles. Certains viennent de nous, des autres ou des anges révoltés.

Qui sont les démons et quelle est l’extension de leur action et leur but. Discerner leur présence sans la minimiser ni l’exagérer.

 

PARTIE 2 ─ LE DEVENIR DE LA CHARITÉ

 

Théologie mystique 5 ─ Qu’est-ce que la charité ? (38 mn).

https://youtu.be/wmDlJaEwinc

La charité est l’objet de la théologie mystique. La première partie de cette discipline vise à comprendre ce qu’est la charité.

L’analogie de l’amour d’amitié (analogie propre prise par saint Thomas d’Aquin, IIa IIae 23) et de l’amour conjugal (analogie propre et métaphorique prise saint Paul Eph 5, 32).

Comment cette analogie exprime tout et permet de comprendre :

La nature de la charité : un amour d’amitié différent de l’amour du serviteur (Jean 15, 15).

Les propriétés de la charité : Amour fondé sur l’honnêteté impliquant une réciprocité.

Les conditions de la charité : une certaine égalité des amis, proximité de nature (par la grâce), communication intime, fécondité commune (par opposition à la position de Luther).

 

Théologie mystique 6 ─ L’ordre de la charité (35 mn).

http://youtu.be/79OOOVpZo_0

La charité est une vertu de la volonté éclairée par l’intelligence. Elle met donc un ordre dans les priorités de l’amour.

La place de l’amour de soi. Pourquoi Dieu, aimé en premier, met l’amour du prochain en première place ? Quelques exemples de l’ordre entre les prochains. Comment la charité rejette le péché mortel en soi-même et dans le prochain à cause de Dieu. Elle met à leur juste place les moyens (plaisirs, argent, gloires, carrières etc.).

 

Théologie mystique 7 ─ La présence d’immensité et présence d’amour (29 mn).

http://youtu.be/HU6pCPcWlXg

Dieu est présent dans l’âme par sa présence d’immensité et par sa présence d’amour. Localisation de la présence d’amour dans l’âme.

La vie mystique est une intériorisation progressive. Son terme sur terre est l’union transformante et au Ciel la vision béatifique.

 

Théologie mystique 8 ─ Les préparations à la charité (40 mn).

http://youtu.be/HXZXN4vv12s

Il existe deux préparations au salut pour les hommes qui ne connaissent pas la charité : une préparation par mode d’humiliation à l’image du mauvais larron (religions imposant la servitude) et une préparation par mode d’humilité à l’image du bon larron (religions prêchant l’humilité).

Parcours de ces préparations à travers l’Ancien Testament.

 

Théologie mystique 9 ─ Le devenir de la charité (45 mn). Essentiel et central

http://youtu.be/zjVOLPXKxsA

A travers la pensée de sainte Thérèse d’Avila et de saint Jean de la croix : les sept demeures du « Château intérieur ».

La charité se développe et progresse, comme l’amour naturel, à travers le temps et des épreuves (nuit des sens, nuit de l’esprit)

La psychologie féminine et masculine a un grand rôle dans ce devenir.

 

I° La vie ascétique ou les TROIS PREMIÈRES DEMEURES de la vie chrétienne

 

Théologie mystique 10 ─ Comment choisir son Père spirituel ? (40 mn).

https://youtu.be/E2xwofDdNIk

Qu’est-ce que la direction spirituelle : Son objet spécifique, différent du médecin, du psychologue ou du conseiller conjugal.

Il aide à établir la relation intime entre Dieu et l’âme.

Diverses questions pratiques pour le choisir : Vaut-il mieux un saint (qui regarde le but ultime), un pasteur (qui est attentif à la croissance progressive de la relation), un théologien (qui sait rationnellement discerner les causes et les effets), un charismatique (qui reçoit des paroles de science venant de Dieu) ?

 

Théologie mystique 11 ─ Les trois premières demeures ou la vie ascétique (14 mn).

http://youtu.be/LLK3MXn8u7U

Elles sont comparables à l’amour d’un mariage de raison, choisi par volonté et sans passions. Elles décrivent la vie d’amour fervent mais ascétique d’un chrétien de naissance qui veut aimer Dieu.

 

1.THÉOLOGIE MYSTIQUE 12 ─ LA PREMIÈRE DEMEURE et les exercices spirituels (26 mn).

http://youtu.be/zOFO4B8UT_I

Ce qu’est la première demeure dans la naissance et la prise de conscience d’un amour essentiel.

Cette conversion volontaire, fréquente chez les chrétiens de naissance, passe par l’intelligence du caractère essentiel de la vie chrétienne. Elle est distincte de la quatrième demeure qui passe par une expérience sensible et mystique (le baptême de l’Esprit Saint). La personne chrétienne se met alors en marche à la façon de cet homme : Mt 21, 28 « Un homme avait deux enfants. S'adressant au premier, il dit : Mon enfant, va-t'en aujourd'hui travailler à la vigne. Je ne veux pas, répondit-il ; ensuite pris de remords, il y alla. »

La liste des exercices spirituels : l’oraison, les sacrements, la lectio divina, la formation intellectuelle et la méditation, la musique et la liturgie.

 

1.Théologie mystique 13 ─ La place des signes, des miracles et de l’apologétique pour la première demeure (24 mn).

http://youtu.be/Py6WI6m_PzQ

La première demeure possède un côté non connaturel à l’homme puisque la sensibilité et la passion ne sont pas directement impactées, mais d’abord la raison.

D’où l’importance de l’apologétique chrétienne à son origine.

Mais la personne, vivant un désert sensible, aura naturellement tendance à chercher des signes, des miracles, des lieux d’apparitions privées pour obtenir une présence de Dieu.

Le rôle du conseiller spirituel modérateur dans cette demeure. Attention à l’excès ou au mépris des éléments indiqués.

 

1.Théologie mystique 14 ─ L’oraison de raison (25 mn).

http://youtu.be/lA5wMjbVPy8

Qu’est que l’oraison de raison, par comparaison avec l’oraison du cœur ? C’est l’exercice spirituel fondamental et indispensable de la première demeure (sans lui, pas de vie chrétienne). Tous les autres exercices sont à son service car il est la fréquentation même de Dieu.

L’oraison de raison intervient aussi dans la cinquième demeure après la nuit des sens.

Le rôle central de l’intelligence : la connaissance de Dieu et de son Evangile. Le rôle de la volonté qui se porte vers ce Dieu. Le rôle du conseiller et Père spirituel.

Concrètement, comment pratiquer l’oraison de raison ?

 

1.Théologie mystique 15 ─ Les sacrements (31 mn).

http://youtu.be/qd-6BwjJaBE

Pourquoi les sacrements (y compris l’eucharistie) sont au service de l’oraison ? Pourquoi l’eucharistie et la Présence réelle, le sacrement de pénitence et l’absolution du prêtre sont essentiels.

Un excès (spiritualité sacerdotale) et un manque (Luthérien) dans la théologie mystique des sacrements.

Leur vraie place d’après Marthe Robin : « Dans la communion eucharistique, Dieu se donne dans un acte extérieur qui est en lui-même un plaisir, une consolation, une joie pour l’âme... La communion ne suppose pas toujours la vertu. On peut communier et se rendre coupable du corps et du sang du Christ. Quelqu’un a dit : ‘On trouve des chrétiens qui communient tous les jours et sont en état de péché mortel... Mais on ne trouvera jamais une âme qui fasse oraison tous les jours et demeure dans le péché’. Si on me proposait de choisir la rencontre avec le Christ dans l’eucharistie ou dans l’oraison, je choisirais sans hésiter l’oraison car c’est elle qui donne tout son sens à la communion. L’adoration est le but de la communion et c’est elle qui lui donne sa valeur. »

 

1.Théologie mystique 16 ─ La lectio divina (22 mn).

http://youtu.be/txrtFCYhhSQ

La lectio divina est une lecture de l’Ecriture au service directe de la connaissance amoureuse de Dieu et de la croissance de la charité. Est-il utile de lire la Bible sans guide préalable ? La pastorale de l’Eglise de jadis, avantages et inconvénients. Pourquoi la théologie scientifique peut être utile pour les débutants. La Lectio divina avec l’aide des Pères et Docteurs de l’Eglise.

L’utilité et le danger de l’exégèse rationaliste (historico-critique).

 

1.Théologie mystique 17 ─ La formation intellectuelle et la méditation (34 mn).

http://youtu.be/b725UHwEtiE

L’importance d’une formation de l’intelligence solide. Car l’amour se nourrit de la connaissance de l’ami.

Deux sortes de formations : 1° L’une qui ne fait pas grandir l’amour mais juste l’impression d’être cultivé. Cette science qui enfle conduisait saint François d’Assise à la méfiance (ex : théologie centrée sur l’admiration de sa capacité à manier les concepts, étude de l’histoire des idéologies). 2° Une science qui nourrit la relation à Dieu : théologie sous toutes ses formes, mais aussi philosophie réaliste.

Deux textes complémentaires : 1 Co 8, 1 Pour ce qui est des viandes immolées aux idoles, nous avons tous la science, c'est entendu. Mais la science enfle ; c'est la charité qui édifie.

Histoire d'une âme, Sainte Thérèse de l4Enfant Jésus : « C'est seulement au Ciel que nous verrons la vérité sur toute chose. Sur la terre, c'est impossible. Ainsi, même pour la Sainte Écriture, n'est-ce pas triste de voir toutes les différences de traduction. Si j'avais été prêtre, j'aurais appris l'hébreu et le grec, je ne me serais pas contentée du latin, comme cela j'aurais connu le vrai texte dicté par l'Esprit Saint. »

 

2. THÉOLOGIE MYSTIQUE 18 ─ LA DEUXIÈME DEMEURE et l’épreuve des sécheresses (21 mn).

http://youtu.be/ofZEv0h2la4

Les distractions et sécheresses.

Leur cause : Caractéristiques des vérités surnaturelles.

Mais surtout : Instabilité des facultés humaines qui passent de l’enthousiasme au découragement. Le caractère fragile de la volonté et son besoin des plaisirs. Le démon. Dieu permet cela pour nous éviter l’orgueil.

Leurs remèdes : Discrétion, persévérance, humilité. Les amitiés spirituelles, la musique et la beauté, le rosaire.

 

2. Théologie mystique 19 ─ La modération dans les exercices spirituels et intellectuels (19 mn).

http://youtu.be/wX780YLk1t8

Peut-on lever le pied sur la quantité de la pratique sacramentelle, de l’oraison, des lectures et méditations ?

L’expérience des moines d’Egypte : l’analogie du chasseur de saint Cassien.

Comment cette modération est l’expérience spirituelle de tous les hommes, car elle est fondée sur la nature : Aristote : La vertu est dans le juste milieu. L’anecdote du musicien de Bouddha.

Comment l’insistance dans l’excès peut conduire à une catastrophe : le péché capital d’Acédie.

La nécessité de choisir des plaisirs simples.

 

2. Théologie mystique 20 ─ Les amitiés spirituelles (13 mn).

http://youtu.be/UQ2xm7TC-S4

Choisir des amitiés spirituelles. Le rôle essentiel du conseil et de l’expérience pour éviter le découragement. L’analogie avec le couple : « L’ami de l’époux » (voir Jean 3, 29 « Qui a l'épouse est l'époux ; mais l'ami de l'époux qui se tient là et qui l'entend, est ravi de joie à la voix de l'époux. Telle est ma joie, et elle est complète. » Expliquer ce qui est en train de se passer et l’arrivée proche de la troisième demeure et du calme.

La confession des péchés véniels.

 

2. Théologie mystique 21a ─ La musique sacrée et la liturgie (22 mn).

http://youtu.be/6JqhQCrwRzY

Beaucoup ont découvert Dieu par la médiation de la musique sacrée. Son avantage dans la première demeure : donner un sentiment fort, esthétique, qui ressemble de loin à la sensation de Dieu dans la quatrième demeure (attention, il y a ressemblance, pas identité). Idem pour les autres formes de beauté (paysages, peintures etc.). Sur ce pouvoir de la musique, Voir 1 Samuel 10, 5 : « (…) précédés de la harpe, du tambourin, de la flûte et de la cithare, et ils seront en extase. Alors l'esprit de Yahvé fondra sur toi, tu entreras en extase avec eux et tu seras changé en un autre homme. »

Y a-t-il une musique sacrée privilégiée ? Grande liberté là-dessus : les goûts et les couleurs sont propres à chacun.

Cependant, certaines musiques agitent et d’autres intériorisent. On peut donc passer d’un style à l’autre au cours de la vie mystique. Quelques excès ou manque dans l’usage de la beauté et de ses plaisirs. La liturgie : comment un Pasteur doit s’avoir s’adapter à son public (voir les prières eucharistiques pour enfants). L’exemple de saint Louis-Marie Grignon de Montfort.

 

2. Théologie mystique 21b ─ La place des images et de l’humanité du Christ (30 mn).

http://youtu.be/6JqhQCrwRzY

Le combat iconoclaste fondé sur Ex 20, 4 et sa radicale erreur à l’aire du Christ.

Comment le fait que Dieu a créé une image non faite de main d’homme dans son humanité fonde le culte des images.

Comment le fait qu’il prêche un amour d’amitié vivant avec lui rend indispensable l’usage des sens et de l’imagination car c’est par ces facultés là que notre esprit connaît et aime.

L’interdit des images n’est donc valable qu’à l’époque où Dieu était inconnu selon cette parole. Le rôle de l’image des saints et des anges.

Les images sont-elles utiles tout au long de la vie chrétienne sur terre ? Et au troisième Ciel ? Et dans la vision béatifique ?

 

2. Théologie mystique 22 ─ Le rosaire et son utilité tout au long de cette évolution (29 mn).

https://youtu.be/NeFTJELK4UI

Pourquoi le Christ aime-t-il cette prière ? Pourquoi la Vierge Marie la demande dans toutes ses apparitions ?

Comment il peut faire évoluer efficacement la vie spirituelle chrétienne ?

Les étapes du développement spirituel qu’il permet, faisant passer l’âme d’étape en étape, vers une relation de plus en plus contemplative avec Dieu.

 

3. THÉOLOGIE MYSTIQUE 23 ─ LA TROISIÈME DEMEURE et l’oraison de quiétude (24 mn).

http://youtu.be/xpV0jSZSDB4

AU BOUT DE QUELQUES ANNEES, acquisition d’une vertu qui stabilise la vie chrétienne. L’ascétisme disparaît au profit d’une fréquentation calme et habituelle du Seigneur. Le signe de cette demeure : Le caractère aisé de l'oraison et de la vie chrétienne. Le mécanisme de l’acquisition d’une vertu humaine.

L’oraison de quiétude et sa simplicité, son calme, sa paix. La gestion plus aisée des distractions et de l’ennui. Caractéristiques de cet état de latence.

Mise en garde : La fragilité de cet état : il peut sombrer dans la mollesse et la tiédeur. La vertu est fraîchement acquise.

 

 

3. Théologie mystique 24 ─ L’état de simplicité de la troisième demeure (24 mn).

http://youtu.be/0FukHc5NKJY

La stabilité et la prudence acquises par une certaine maturité accompagnée de l’expérience de sa propre faiblesse lors de la deuxième demeure.

Les trois sagesses. La connaissance de Dieu, mais une connaissance acquise, qui n’a pas encore été éprouvée par la souffrance : la purification et la formation du cœur ne sont pas terminées. La 6° demeure et la nuit de l’esprit viendront à l’heure du Seigneur.

L’imperfection et l’inachèvement de cet état, aussi humble soit-il.

 

II° Les QUATRIÈME ET CINQUIÈME demeures ou la vie chrétienne mystique et sensible

 

4. THÉOLOGIE MYSTIQUE 25 ─ LA QUATRIÈME DEMEURE et le baptême de l’Esprit (38 mn).

http://youtu.be/Xm8S7XFsA7M

Le baptême de l’Esprit Saint à la lumière du récit de la Pentecôte. Qu’est-ce que cette « sensation » de présence de Dieu ? Attention à un contresens : le Saint Esprit est là dès la première demeure : Comparaison avec les quatre présence de l’Esprit Saint (présence d’immensité, prémotion divine, Présence par la grâce sanctifiante de la première demeure et Présence par la grâce sanctifiante de la quatrième demeure).

Avantages et inconvénients de commencer la vie chrétienne par ce baptême sensible. Comparaison avec les avantages et inconvénients du mariage de raison et du mariage de passion.

 

4. Théologie mystique 26 ─ L’oraison de ferveur sensible de la quatrième demeure (33 mn).

http://youtu.be/1g3ZC3W34sQ

Description : Comment distinguer la sensation de la présence de Dieu d’une sensation liée à la beauté, ou à l’imaginaire sacré ?

La ferveur venant de l’Esprit Saint est portée par un plaisir sensible.

La cause : Dieu qui veut commencer une nouvelle aventure de vie.

Comparaison de la ferveur sensible et parfois aveuglée de la quatrième demeure avec le silence et la contemplation méditative de la troisième demeure

A étudier : la place des signes et des locutions intérieures.

 

4. Théologie mystique 27 ─ La place des phénomènes mystiques extraordinaires (21 mn).

http://youtu.be/b9bIcaMQKaw

Qu’est qu’un phénomène mystique extraordinaire ? L’exemple de la Pentecôte et des langues de feu (Actes 2, 2).

Leur arrivée lors de la quatrième demeure : ses avantages et ses risques.

Avantage de ces signes (L’Esprit Saint montre son amour) et inconvénient (la personne, pas encore purifiée, peut se croire au-dessus des autres, privilégiée pour ses propres mérites).

 

4. Théologie mystique 28 ─ La place des signes de Dieu dans la vie chrétienne ? (21 mn).

http://youtu.be/gG2Rm09M1ew

Qu’est qu’un signe au plan de la théologie mystique ?

Les signes dans les âges divers de la vie chrétienne.

Comment Dieu, pour nous rendre adultes, efface peu à peu ses signes.

 

4. Théologie mystique 29 ─ La place et les risques des charismes dans cette quatrième demeure (18 mn).

http://youtu.be/2YaOZ0loUuU

Qu’est qu’un charisme ? L’exemple de la Pentecôte et des langues de feu (voir Actes 2, 6).

Le but des charismes : faire connaître Jésus et son Evangile aux autres.

Les trois espèces des charismes : 1° Ceux donnent la connaissance profonde et miraculeuse du message (charisme du docteur, prophétie, parole de connaissance et de science) ; 2° Ceux qui manifeste la splendeur et la crédibilité du message (charisme de foi, des miracles, des guérisons), 3° Ceux qui permettent de communiquer e message (don des langues, don de bilocation).

Leur arrivée lors de la quatrième demeure est fréquente car, dans sa ferveur, la personne rêve de faire partager sa joie.

Avantages et risques de ces charismes à ce moment de la vie chrétienne, lorsqu’elle n’est pas encore purifiée.

 

4. Théologie mystique 30 ─ Le prophétisme et les locutions intérieures (22 mn).

http://youtu.be/u5_CmW1hpH8

Qu’est qu’une locution intérieure ? Comment distinguer une locution intérieure et sa propre imagination ?

L’exemple de la Pentecôte et la première prédication de Pierre (Actes 2, 14).

Leur arrivée lors de la quatrième demeure : ses avantages et ses risques.

Comment éviter ses risques : la prudence et l’humilité de celui qui croit recevoir de telles locutions intérieures.

 

4. Théologie mystique 31 ─ L’arrivée de la nuit des sens dans la quatrième demeure (32 mn).

http://youtu.be/Lu2Tah4LwDU

Les trois phases normales de cette étape mystique (4° et 5° demeures) : 1° Le commencement et son plaisir (4° demeures) : 2° Le progressant et son désert (nuit des sens) ; 3° Le parfait et sa pacification (5° demeures). A la lumière de saint Jean de la Croix.

Nécessité de la nuit des sens : détacher l’âme de son égoïsme de jouissance. L’âme est-elle en état de péché mortel dans son goût pour les plaisirs de la quatrième demeure ? Y a-t-il un risque de péché capital (addiction à ce plaisir) ?

Le but : s’attacher à Dieu au Dieu des trésors plutôt qu’aux trésors de Dieu.

Origine de la nuit des sens : Dieu par l’intermédiaire des lois de notre nature sensible.

La nuit passive des sens et la nuit active des sens.

 

4. Théologie mystique 32 ─ La nuit passive des sens et ses effets (22 mn).

http://youtu.be/xq_3UlTECG0

Description de la nuit passive des sens. Sa difficulté est augmentée si on ignore sa cause et sa nécessité car elle devient une forme de nuit de l’esprit avant l’heure.

Rôle essentiel du conseiller spirituel.

Ses effets dévastateurs et purificateurs pour l’âme portée aux plaisirs sensibles.

 

4. Théologie mystique 33 ─ La nuit active des sens (26 mn).

http://youtu.be/5TDwV3i7l54

Elle est l’ascèse que l’âme doit entreprendre résolument pour que la nuit des sens produise ses effets positifs. Elle ressemble à l’ascèse présente dans l’ascèse des trois premières demeures. Dans la quatrième demeure, l’âme est en partie démunie, fragilisée, faible, et en partie capable d’accompagner les choses si elle en connait le but et le chemin.

1° Importance de la connaissance. 2° Savoir accompagner les douleurs de cette nuit par des plaisirs, afin de ne pas briser la volonté. Mais à tension à l’excès des plaisirs qui pourraient devenir une stratégie de contournement de la nuit des sens, l’empêchant de produire ses effets.

 

5. THÉOLOGIE MYSTIQUE 34 ─ LA CINQUIÈME DEMEURE ou la pacification des sentiments (22 mn).

http://youtu.be/X24pqR0lmBs

La pacification de l’âme dans son état de sécheresse à travers l’augmentation de la foi en la présence de Dieu qui vient se substituer à la sensation de la présence de Dieu. Ce passage se fera d’autant plus vite qu’on en comprendra la nécessité et le but.

L’oraison s’intériorise : on rejoint Dieu présent au fond de l’âme et on se détache des sensations de Dieu.

Le signe de l’entrée dans cette cinquième demeure est la joie paisible dans la sécheresse. A la rigueur, éprouver ou non des grâces sensibles n’a plus d’importance. On ne regrette pas le temps jadis.

Un risque d’excès dans ce détachement : l’oublie de l’espérance de la Venue du Christ. Comparaison avec l’état d’une épouse pacifiée mais toujours romantique au fond d’elle-même.

Les qualités acquises par l’épreuve : intériorisation, contemplation, prudence, patience, discrétion, obéissance, paix.

Apostolat débarrassé du risque d’activisme agité (recherche paisible d’efficacité).

Etat IMPARFAIT : Ne pas oublier l’ascèse à cette période sous peine de tomber dans l’endormissement. (JVVD p. 600).

 

5. Théologie mystique 35 ─ L’oraison de quiétude du cœur dans la cinquième demeure (16 mn).

http://youtu.be/rFl3kn360Lo

Comparaison avec l’oraison de simplicité de l’intelligence de la troisième demeure : ressemblances et différences.

Sécheresse contemplative (saint Jean de la Croix) et quiétude affective (sainte Thérèse d’Avila).

L’aspiration amoureuse au milieu d’une oraison emprunte de distractions.

Aspiration au silence, aux cérémonies courtes et simples, aux messes basses. Le rapport à l’eucharistie et au désert (Père Marie-Eugène, « Je veux voir Dieu », p. 594).

L’union de volonté (JVVD p. 637). La grâce mystique d’union qui rend facile l’oraison (JVVD p. 643). Etat IMPARFAIT : Ne pas oublier l’ascèse à cette période sous peine de tomber dans l’endormissement. (JVVD p. 600).

 

 

III° Les SIXIÈMES ET SEPTIÈMES demeures ou la vie chrétienne mystique et unifiante

 

6. THÉOLOGIE MYSTIQUE 36 ─ LA SIXIÈME DEMEURE et le but de la nuit de l’esprit : la vision béatifique (40 mn).

http://youtu.be/uQ2Cshm_Jd0

Qu’est-ce que la kénose ? Pourquoi est-elle nécessaire pour tout homme afin de voir Dieu face à face, selon ce texte : Exode 33, 20 "Mais, dit-il, tu ne peux pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre." ? La kénose intra-trinitaire.

Pourquoi, si l’amour seul était nécessaire pour voir Dieu, la « kénose » (un cœur qui s’abaisse en dessous de soi-même) est indispensable pour voir Dieu ?

Pourquoi la nuit de l’esprit est le chemin de la kénose.

 

6. Théologie mystique 37 ─ Le Christ, modèle de la nuit de l’esprit (22 mn).

http://youtu.be/QFFh76qzqz4

Matthieu 27, 46 Et vers la neuvième heure, Jésus clama en un grand cri : "Eli, Eli, lema sabachtani", c'est-à-dire : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?"

Voir Psaume 22, 2 Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? Loin de me sauver, les paroles que je rugis! Mon Dieu, le jour j'appelle et tu ne réponds pas, la nuit, point de silence pour moi. En toi nos pères avaient confiance, confiance, et tu les délivrais (…) ».

Voir Hébreux 5, 7 « C'est lui Jésus qui, aux jours de sa chair, ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé en raison de sa piété, tout Fils qu'il était, apprit, de ce qu'il souffrit, l'obéissance ; après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel. »

 

6. Théologie mystique 38 ─ Qu’est-ce que la nuit de l’esprit ? (27 mn).

http://youtu.be/pT5vXVBss6w

Les nuits de l’esprit en dehors de la vie chrétienne : Mt 6, 21 : « Car où est ton trésor, là sera aussi ton cœur ». Dt 28, 65 : « Parmi ces nations, tu n'auras pas de tranquillité et il n'y aura pas de repos pour la plante de tes pieds, mais là Yahvé te donnera un cœur tremblant, des yeux éteints, un souffle court ».

En théologie mystique catholique, le nom de « nuit de l’esprit » désigne une épreuve de désespoir qui atteint un amoureux de Dieu : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Le modèle de cette nuit de l’esprit chez le Christ à la croix.

 

6. Théologie mystique 39 ─ Dieu est-il la cause de la nuit de l’esprit ? (23 mn).

http://youtu.be/aggShYE4vTM

En vue de la kénose, les épreuves et la tentation peuvent-elles venir de Dieu ? Cette traduction du "Notre Père" : « Ne nous soumets pas à la tentation » pose problème à certains. Comment la nuit de l’esprit, au sens mystique du terme (privation de Dieu jusqu’à perdre la lumière) ne peut venir que de Dieu.

 

6. Théologie mystique 40 ─ La nuit de l’esprit par les mains de la Vierge Marie (18 mn).

http://youtu.be/NAQEIRDZhQg

Les deux échelles de saint Alphonse de Liguori : « On lit dans les Chroniques franciscaines que le Frère Léon vit un jour deux échelles : une rouge, sur laquelle se tenait Jésus-Christ ; l'autre blanche où était Marie. Il aperçut ensuite des âmes qui prenaient l'échelle rouge. Elles montaient quelques échelons, puis tombaient ; elles essayaient encore et finissaient toujours par retomber. Alors on les engagea à prendre l'échelle blanche, et le Frère Léon les vit monter heureusement, parce que la sainte Vierge leur tendait la main. Ainsi arrivèrent-elles sans difficulté en paradis. » St Alphonse de Liguori, Les Gloires de Marie - St Paul 1997 - P 168)

La compassion sincère dans un cœur sensible et la peur de la nuit de l’esprit peut-elle remplacer la nuit de l’esprit et produire le même effet ?

 

6. Théologie mystique 41 ─ Peut-on acquérir la kénose sans passer par la nuit de l’esprit ? (7 mn).

https://youtu.be/o7bd-yuhqWY

Il semble qu’il existe un moyen, une petite voie donnée par la maternité de Marie. L’homme sincèrement compatissant, qui vit dans son cœur la souffrance des autres, qui sait ce que c’est par ce moyen, peut obtenir ce que décrit Dt 28, 65 : « mais là Yahvé te donnera un cœur tremblant, des yeux éteints, un souffle court ».

Cependant, attention à la recherche de la kénose, voie risquée car facilement corruptible dans des déviations doloristes ou infantilisantes.

 

6. Théologie mystique 42 ─ Les effets de la nuit de l’esprit (24 mn).

http://youtu.be/B7UDeKmlOnk

Dt 28, 65 : « mais là Yahvé te donnera un cœur tremblant, des yeux éteints, un souffle court ».

Plus que l’humilité, la kénose : l’exemple de la dirigée du père Jésuite.

Le détachement de tout, la relativisation des anciennes luttes.

L’absence d’illusion sur soi, sur sa propre sainteté.

La vérité à nu sur soi : l’exemple de la vanité et tout humble Père Emmanuel de Floris.

La compassion et la disparition des désirs de vengeance.

 

6. Théologie mystique 43 ─ L’expérience de la « Nuit obscure », de la « vive flamme d’amour » (12 mn).

https://youtu.be/0vSQoFY_fuo

Qu’est-ce que l’expérience de la « nuit obscure » ? Pourquoi saint Jean de la croix l’appelle-t-il aussi « Vive flamme d’amour » ? Est-ce un moment de vision béatifique ? Est-ce une sorte d’ « Orgasme spirituel » ?

La Nuit obscure est-elle source de kénose devant l’Immensité ? Peut-elle remplacer la nuit de l’esprit dans l’acquisition d’un cœur brisé (kénose) ?

Saint Jean de la Croix explique que le renoncement à toute lumière permet à l’âme de ne se guider que par amour. Si cette nuit est dite « bienheureuse », c'est parce que l’âme est dans l’union : elle chante alors la nuit qu'elle a réussi à traverser (la nuit n’est bienheureuse qu’après coup). Après s’être détachée de beaucoup de choses, l'âme est entrée dans l’union, le repos, la jouissance, oubliant tout souci et toute peine. Ainsi, le poète, chante la réalisation de l’union de l’âme avec Dieu

 

7. THÉOLOGIE MYSTIQUE 44 ─ LA SEPTIÈME DEMEURE et l’union transformante (23 mn).

https://youtu.be/MV_D0gu_joU

L’union transformante est la transformation de notre âme qui devient conforme à l’âme du Christ après son perfectionnement (Hb 5, 7). . On devient comme lui car, ayant souffert, on comprend depuis sa chair ce qu’il est et son Evangile.

Toutes les vanités et joie de cette terre étant relativisées, Dt 28, 65 : « mais là Yahvé te donnera un cœur tremblant, des yeux éteints, un souffle court », de manière simple, les commandements les plus fous du Christ deviennent comme naturels (l’amour des ennemis etc.). Lecture de Matthieu 5, 17ss).

L’erreur de croire que cette septième demeure se définit par de grands phénomènes mystiques. Elle se définit par une conformité au cœur du Christ après sa passion : « Hb 5, 9 après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel. »

Les conséquences de cette transformation : l’aisance dans l’application de la Loi nouvelle décrite en Matthieu 5, 17 ss.

 

7. Théologie mystique 45 ─ Les fiançailles mystiques dans les septièmes demeures (13 mn).

https://youtu.be/xHGxHtHiayA

Pourquoi parle-t-on des « fiançailles mystiques » (Osée 2, 21 Je te fiancerai à moi pour toujours).et non du « mariage mystique » ? L’entrée dans la « Principauté sacerdotale » en vue de la royauté éternelle : Exode 19, 6 : « Je ferai de vous un royaume de prêtres, une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras à mon peuple, Israël. », Comment Dieu se fait obéissant à notre âme puisque nous lui sommes totalement obéissants. La royauté de Marie, image de ces épousailles mystiques. Comment les saints obtiennent tout de Dieu, y compris les miracles, car Dieu ne résiste pas à une âme humble et aimante.

 

7. Théologie mystique 46 ─ L’apostolat libre paisible et douloureux, un effet de la nuit de l’esprit (38 mn).

http://youtu.be/teukG9qRyF4

Les diverses approches de l’apostolat durant la vie chrétienne : Volonté d’efficacité dans la troisième demeure (Voir saint Ignace de Loyola), 

agité et passionné dans la quatrième demeure (Ex : L’apostolat de Marie, Luc 2, 48), 

paisible et patient et mystique dans la cinquième demeure (Ex : L’apostolat de Marie en Jean 2, 5 Sa mère dit aux servants : "Tout ce qu'il vous dira, faites-le."). 

4° L'apostolat des sixièmes demeures : L'apostolat des martyrs, dans l'exemple de la douleur. Ex : L’apostolat de Marie en Jean 19, 27 Puis il dit au disciple : "Voici ta mère." Dès cette heure-là, le disciple l'accueillit comme sienne). L'exemple d'Asia Bibi 

5° L'apostolat des septièmes demeures : Ici, l’apostolat devient une joie simple, mais compatissante et aimante de faire connaître le Seigneur, par bonté pure, et dans la confiance paisible aux temps de Dieu (Ex : L’apostolat de Marie avant et après la Pentecôte). Comparaison avec l’apostolat éternel du Ciel qui se fait dans la béatitude parfaite (connaissance et vision de Dieu).

 

7. Théologie mystique 47 ─ Les charismes et les phénomènes mystiques extraordinaires de la septième demeure (36 mn).

http://youtu.be/I0o1PW3nyU0

Pourquoi les phénomènes mystiques extraordinaires ne sont plus un danger pour le salut de l’âme à cette étape de la vie mystique.

Pourquoi Dieu met-il à disposition des saints tous ses charismes : ceux de la connaissance de Dieu, ceux de la preuve et ceux de la communication). L’exemple des saints. Comparaison avec le danger des quatrièmes demeures.

 

7. Théologie mystique 48 ─ Distinguer charisme et sainteté (28 mn).

http://youtu.be/MymAoOXWH68

Le charisme n’est pas nécessairement en rapport avec la sainteté : « Mt 7, 22 Beaucoup me diront en ce jour-là : Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé? Alors je leur dirai en face : Jamais je ne vous ai connus vous qui commettez l'iniquité. » Le charisme est d’abord au service du bien de l’Eglise. Il peut être donné à des pervers, à de pauvres pécheurs, ou à des saints (Exemple : saint Padre Pio).

Il faut donc discerner selon ce texte : « 1 Th 5, 19 N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie ; mais vérifiez tout : ce qui est bon, gardez-le. » Exemples d’erreurs de discernement soit par un excès de crédulité (Exemple du Père Maciel, criminel et fondateur des légionnaires du Christ), soit par un excès de sévérité (Exemple du Père Marie-Dominique Philippe, fondateur de la Communauté saint Jean, de Clémence Ledoux, fondatrice de la Fraternité Marie Reine Immaculée). Si on discerne mal et à charge, on peut détruire une communauté religieuse, parce que le Christ veut qu’elle soit fondée sur lui, par la médiation du charisme et/ou de la sainteté du fondateur.

 

CONCLUSION ─ LE PURGATOIRE DE L’AU-DELÀ

 

Théologie mystique 49 ─ Purgatoire : Cette purification se fait en ce monde ou dans l’autre (59 mn).

http://youtu.be/c3IIEOSSUrg

Peut-on éviter le purgatoire ? Vaut-il mieux les vivre sur terre ? Sont-ils plus terribles dans l’autre monde selon l’opinion de certains mystiques ? Pourquoi faut-il prier la vierge Marie, la reine et la mère des âmes du purgatoire.

Les trois purgatoires qui précèdent le jugement particulier.

Les trois purgatoires mystiques, après le jugement particulier, tels que les voit saint Catherine de Gênes (Traité du purgatoire).

Les trois étapes : 1° Les commençants (enthousiasme), 2° les progressants (nuit et durée), 3° les parfaits (attente paisible et douloureuse).

Les trois états d’âme : 1° Amour et fierté, 2° angoisses et désespoirs, 3° Cœur brisé et esprit humilié. Dans ces purgatoires, pas de croissance de l’amour, une croissance de l’humilité jusqu’à la kénose.

 

Théologie Mystique 50 ─ Remarque sur la notion de cellule intérieure (22 mn).

https://youtu.be/qyI2_iDwfIc

1° Origine scripturaire de cette notion en Jean 14, 23 Jésus lui répondit : « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera et nous viendrons vers lui et nous nous ferons une demeure chez lui. » et dès l’Ancien Testament, par les métaphores du « creux du rocher » (Ct2, 14) ou de la grotte d’Elie (1 Rois 19, 10).

2° L’origine carmélitaine de cette notion de Cellule intérieure.

3° Développement cette métaphore, depuis l’intériorisation des tout petits par leur maman, des plus grands par l’entrée dans la vie eucharistique, puis par l’oraison. Comment cette intimité de l’amour se perfectionne tout au long de la vie par diverses épreuves et luttes.

 

THÉOLOGIE MYSTIQUE À L’ÉCOLE DE LA VÉNÉRABLE LUISA PICCARRETA

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_038ET2AnXo4zhzNsh5vpJQ

Une série de quatre cours de théologie mystique à l’école de Luisa Piccarreta.

Vidéo du site http://docteurangelique.free.fr/fichiers/InstitutDocteurAngelique.htm

Arnaud Dumouch, 2014.

 

Luisa Piccarreta 1/4 ─ Sa vie, sa mission (46 mn).

http://youtu.be/fM59AasiBGo

Née en 1865, elle vit les épousailles mystiques avec Jésus à l’âge de 22 ans avant de se voir confier la mission suivante : Faire connaître ce que signifie « vivre dans la divine volonté ». Elle mourra en 1947, après 65 ans de vie sans manger et sans boire.

 

Luisa Piccarreta 2/4 ─ FOI : La cause des malheurs des hommes (28 mn).

http://youtu.be/kDHund715xs

Adam et Eve rejettent la vie dans la divine volonté. Jésus la révèle de nouveau. En ces temps qui sont les derniers, l’humanité se révolte de nouveau contre la divine volonté, se plongeant dans les ténèbres et le malheur.

 

Luisa Piccarreta 3/4 ─ ESPÉRANCE : La divine volonté se réalisera sur la terre et au Ciel (26 mn).

http://youtu.be/sQDKXAOWIXc

Jésus promet la réalisation sur la terre comme au Ciel de sa divine volonté. Impossible de savoir si ce sera soit 1° un événement quantitatif sur terre, soit 2° qualitatif et caché sur terre ou 3° universel à l’heure de la Venue du Christ dans sa gloire.

Les deux Vierges promises : la Vierge Marie pour la rédemption ; une autre Vierge pour la manifestation de la divine volonté.

 

Luisa Piccarreta 4/4 ─ CHARITÉ : ce que signifie « vivre dans la divine volonté » (48 mn).

http://youtu.be/WKfNJWwjcxI

Ce qu’est la vie dans la divine volonté (ne pas confondre avec le fait de « faire la volonté de Dieu »). L’union à Dieu par la charité et la croissance de cette charité jusqu’à l’union transformante.

Le rôle de la nuit de l’esprit dans cette transformation.

Pourquoi l’homme doit savoir cela et y coopérer (telle est la mission de Luisa Piccarreta).

 

THÉOLOGIE MYSTIQUE AVEC SAINTE FAUSTINE

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_1UFZVhgzoHVYYvVCGSLA78

Arnaud Dumouch, 2010-2013.

 

Sainte Faustine et la miséricorde de Dieu

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_1UFZVhgzoHVYYvVCGSLA78

 

Faustine 1 Sainte Faustine, docteur de l’Église ? ─ L'heure de la mort et sainte Faustine (20 mn).

https://youtu.be/k6RH6KEKkCw

Le Christ poursuit le pécheur pour le sauver jusque dans l'heure de la mort.

En quoi ce point bouleverse toute l'approche classique de la théologie.

En quoi les dogmes catholiques en reçoivent leur cohérence.

 

Faustine 2 Sainte Faustine, docteur de l’Église ? ─ Le Christ miséricordieux (40 mn).

https://youtu.be/5-GFE4soVoc

L’explication du sang et de l’eau qui sortent du cœur du Christ.

En quoi la miséricorde bouleverse notre regard sur la justice du Christ qui devient « droiture » et non plus « vengeance ».

Les cardinaux et évêques réunis à Cracovie-Lagiewniki pour le IIe congrès mondial de la Miséricorde divine ont adressé à Benoît XVI une lettre demandant l’ouverture de la cause du dossier de doctorat de Sainte Faustine, ce qui serait une façon de promouvoir dans le monde le message de la Miséricorde divine.

 

Faustine 3 La théologie du Sacré Cœur chez sainte Faustine (1 h 48).

http://youtu.be/SnbJpXGK5YA

L’union de l’amour et de l’humilité donnent la miséricorde.

Cette vidéo a été faite en vue d'un projet de brochure sur le Sacré Cœur et la fête de la miséricorde (sainte Faustine).

 

Faustine 4 Explication de l’image du Christ miséricordieux (29 mn).

https://youtu.be/vidSN3oGdmY

Cette image fut révélée à sainte Faustine en 1931 et peinte en 1933 par Eugène Kazimirowski.

L’immense apport de cette image dans la contemplation de Jésus. Comparaison avec le Christ Pandokrátor, image traditionnelle dans l’Eglise catholique et orthodoxe. Comment « vérité, amour et humilité » sortent du Cœur du Christ et le révèle en plénitude et de manière indépassable jusqu’à son retour dans la gloire.

Citations du Petit Journal de sainte Faustine : « Je promets que l’âme qui honorera ce tableau ne sera pas perdue. Je lui promets aussi la victoire sur ses ennemis d’ici-bas, spécialement à l’heure de la mort. Moi-même, Je la défendrai, comme Ma propre gloire » (PJ 47). »

« Ces deux rayons indiquent le sang et l’eau: le rayon pâle signifie l’eau, qui justifie les âmes; le rayon rouge signifie le sang, qui est la vie des âmes. Ces deux rayons jaillirent des entrailles de ma miséricorde, alors que mon Cœur, agonisant sur la Croix, fut ouvert par la lance. (…) Heureux celui qui vivra dans leur ombre » (PJ 299). »

 

 

 

THÉOLOGIE MYSTIQUE ─ LES PROMESSES DES 15 ORAISONS DE SAINTE BRIGITTE DE SUÈDE

Vidéo du site http://docteurangelique.free.fr/fichiers/InstitutDocteurAngelique.htm

Arnaud Dumouch, 2015.

Les promesses du Christ à sainte Brigitte de Suède concernent-elles tous les hommes ? (20 mn).

http://youtu.be/uiBe4R1zpMI

Le Christ a fait des promesses et la dixième promesse dit que des grâces extraordinaires seront données seulement aux personnes qui les auront récitées. Qu’en penser ? Le Christ ajouta ensuite que quiconque dirait ces Oraisons pendant un an :

1- Délivrera 15 âmes de sa lignée du Purgatoire. 2- 15 justes de sa même lignée seront confirmés et conservés en grâce. 3- Et 15 pécheurs de sa même lignée seront convertis. 4- La personne qui les dira aura les premiers degrés de perfection. 5- Et 15 jours avant sa mort je lui donnerai mon précieux corps afin que par celui-ci il soit délivré de la faim éternelle, je lui donnerai mon précieux sang à boire de peur qu`il n`ait soif éternellement. 6- Et 15 jours avant sa mort, il aura une amère contrition de tous ses péchés et une parfaite connaissance de ceux-ci. 7- Je mettrai le signe de ma très victorieuse Croix devant lui pour son secours et défense contre les embûches de ses ennemis. 8- Avant sa mort, je viendrai avec ma très chère et bien-aimée Mère. 9- Et recevrai bénignement son âme, et la mènerai aux joies éternelles. 10- Et l’ayant menée jusque-là, je lui donnerai un singulier trait à boire de la fontaine de ma Déité, ce que je ne ferai pas à d`autres n’ayant pas dit mes Oraisons. 11- Il faut savoir que quiconque aurait vécu pendant 30 ans en péché mortel, et dirait dévotement ou se serait proposé de dire ses Oraisons, le Seigneur lui pardonnera tous ses péchés. 12- Et le défendra de mauvaises tentations. 13- Et lui conservera et gardera ses cinq sens. 14- Et le préservera de la mort subite. 15- Il délivrera son âme des peines éternelles. 16- Et il obtiendra tout ce qu`il demandera à Dieu et à la Très Sainte Vierge. 17- Que s`il avait toujours vécu selon sa propre volonté et qu`il dût mourir demain, sa vie se prolongera. 18- Toutes les fois que quelqu`un dira ses Oraisons, il gagnera 100 jours d`indulgences. 19- Et il sera assuré d`être joint au suprême Chœur des Anges. 20- Que quiconque les enseignera à un autre, sa joie et son mérite ne manqueront jamais- mais seront stables et dureront éternellement. 21- Là où sont et où seront dites ces Oraisons, Dieu y est présent avec sa grâce.

 

THÉOLOGIE MYSTIQUE ─ Bse DINA BALANGER ET LA VOCATION DE VICTIME POUR LE SALUT DU MONDE

Vidéo du site http://docteurangelique.free.fr/fichiers/InstitutDocteurAngelique.htm

Arnaud Dumouch, 2015.

Bienheureuse Dina Belanger et le mystère de la souffrance (57 mn).

https://youtu.be/2VqqAT_JDy8

Guide de lecture. Pour charger le livre audio : http://eschatologie.free.fr/livres_audio/dina_belanger/dinabelanger.rar

Comment comprendre son manuscrit autobiographique sans être choqué ? Est-ce un livre à mettre entre toutes les mains. Cette façon de "s'anéantir" et de demander la souffrance est-elle saine ? N’y a-t-il pas du délire mystique ?

Exemple : « Mon Dieu, mon Dieu, si cela vous glorifie, encore plus de souffrance! Ce sera toujours trop peu pour vous chanter mon amour ». Ch 27 (32).

Le mystère de la souffrance rédemptrice. La septième demeure et la vocation de victime d’amour, pour l’amour de Dieu et le salut des pécheurs.

Textes : Colossiens 1, 24. Apparition de Fatima 19 août 1917, « Priez, priez beaucoup et faîtes des sacrifices pour les pécheurs, car beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui se sacrifie et prie pour elles. »

 

 

THÉOLOGIE MYSTIQUE ─ COMMENTAIRE DE L’ÉVANGILE DE SAINT JEAN

https://youtu.be/2mAu2Rf3y9g&list=PLuko328jWH_1p7XhFSBSKClONCeRHVgR_&feature=mh_lolz

Une série de cours de théologie mystique et biblique catholique à l’école du père Marie-Dominique Philippe op.

Vidéo du site http://docteurangelique.free.fr/fichiers/InstitutDocteurAngelique.htm

Arnaud Dumouch, 2014-2015.

 

INTRO ─ ÉPISTÉMOLOGIE ET PRINCIPE

 

Saint Jean 1 ─ Introduction, épistémologie de la théologie mystique (23 mn).

http://youtu.be/2mAu2Rf3y9g

Comment ce commentaire de l’évangile de Jean est le sommet de la théologie mystique.

Les trois approches de la théologie mystique dont la finalité est l’union vitale à la Personne de Dieu dans le Christ (= la vie mystique) : 1° Une partie universelle sur la nature de la charité, 2° une partie générale sur le devenir de la charité ; 3° Une partie vitale et particulière sur la personne du Christ et son alliance sainte.

 

Saint Jean 2 ─ Le principe d’intelligibilité de l’évangile de Jean (57 mn).

http://youtu.be/dmzTy1_DpRE

On peut établir un ordre afin de faire de cette lecture de l’Evangile de saint Jean une vraie sagesse structurée.

Le principe d’intelligibilité se trouve clairement ici : « Jean 19, 34 mais l'un des soldats, de sa lance, lui perça le côté et il sortit aussitôt du sang et de l'eau. Celui qui a vu rend témoignage - son témoignage est véritable, et celui-là sait qu'il dit vrai - pour que vous aussi vous croyiez. »

Le sang (symbole de la charité) et l’eau (symbole de la kénose) sont les deux Révélations spécifiquement chrétiennes. A leur lumière, toute la théologie mystique trouve son ordre et sa simplicité.

Le rôle de Marie, de l’Eglise et des saints Docteurs dans la compréhension de ce mystère : « Jean 19, 27 Puis il dit au disciple : "Voici ta mère." Dès cette heure-là, le disciple l'accueillit comme sienne. »

 

PARTIE 1 ─ LES MYSTÈRES JOYEUX, L’ORIGINE DE JÉSUS

 

Saint Jean 3 ─ Le prologue de saint Jean et le Verbe éternel, Jean 1 (1 h 13).

http://youtu.be/xc93JJ2ERLc

L’Alpha, le fondement qui donne la lumière à tout le reste : « Le Verbe était Dieu et le Verbe s’est fait chair ».

Les 6 premiers Conciles œcuméniques réfléchissent à ce mystère. Comment est-il possible qu’il y ait un seul Dieu, simple et immuable et que de Dieu procède un Verbe qui est Dieu et se fait homme ?

 

Saint Jean 4 ─ Prologue de saint Jean : le mystère de Jean Baptiste, le préparateur, Jean 1 (1 h 45).

http://youtu.be/WUeA_6nS_A0

Jean Baptiste et son mystère au sens littéral.

La signification profonde et universelle de Jean Baptiste pour tous les hommes de tous les temps et pour le retour du Christ selon les sens allégoriques, moraux et eschatologiques.

 

Saint Jean 5 ─ Prologue de saint Jean : l’incarnation du Verbe, Jean 1 (26 mn).

https://youtu.be/YXUwtTXngwQ

Comment le Verbe se fait-il chair ? Une seule personne (le Verbe incarné) et deux natures complètes unies dans l’être (union hypostatique).

Les six premiers Concile œcuméniques.

 

Saint Jean 6 ─ L’annonciation à Marie, Luc 1, 26-38 (1 h 41).

http://youtu.be/O1_Jd6_2QfM

Luc 1, 26-38. Premier mystère joyeux du Rosaire : Le mystère de Marie, depuis son immaculée Conception à l’annonciation. Reconstitution à la lumière catholique de son histoire intérieure, de son vœu conditionnel de virginité. Comparaison avec Eve.

 

Saint Jean 7 ─ La visitation à Elisabeth, Luc 1, 39-58 (1 h 10).

http://youtu.be/aYnG-GLw5eQ

Luc 1, 39-58. Deuxième mystère joyeux du Rosaire : Le mystère de la visitation et la présence de Jésus, le Verbe fait chair (Luc 1).

Le Magnificat et la théologie des pauvres de Yahvé.

 

Saint Jean 8 ─ L’épreuve de Joseph, Mathieu 1, 18-25 (46 mn).

http://youtu.be/GNBl_pn56A0

Matthieu 1, 18-25. La généalogie de Jésus.

Joseph a-t-il douté de Marie ou de sa propre indignité ? La justice de Joseph. La sainte famille.

 

Saint Jean 9 ─ La nativité de Jésus, Luc 2, 1-20 (55 mn).

http://youtu.be/IsI-M4FKiz0

Luc 2, 1-20. Troisième mystère joyeux du Rosaire : La prophétie de Bethléem et le recensement (Mathieu 1). La naissance virginale. La venue des bergers. La circoncision de Jésus.

 

Saint Jean 10 ─ L’épiphanie par les mages, par Syméon et par Anne, Mathieu 2 (1 h 08).

http://youtu.be/E6GcZGy1U_A

Mathieu 2. Luc 2, 22-36. Quatrième mystère joyeux du Rosaire : Le roi Hérode le Grand et son histoire, par Flavius Joseph, guerre des Juifs, Livre 1. L’épiphanie est la « manifestation lumineuse de Jésus ». La venue des mages. Le vieillard Syméon et Anne, prophétie de la douleur.

 

Saint Jean 11 ─ La mort des saints Innocents, Mathieu 2, 16-20 (54 mn).

http://youtu.be/ndvWPQ_wxmY

Matthieu 2, 16-20. La mort des enfants. Leur sort après la mort. La fuite en Egypte et son sens allégorique.

La mort d’Hérode le Grand, par Flavius Joseph, guerre des Juifs, Livre 1, 21 et ses dernières actions cruelles et pitoyables.

 

Saint Jean 12 ─ Jésus est retrouvé au Temple Luc 2, 40-52 (40 mn).

http://youtu.be/CRxATjAytS0

Luc 2, 40-52. Cinquième mystère joyeux du Rosaire : L’âge adulte de Jésus.

Son silence durant sa vie cachée. Savait-il qu’il était Dieu ? Avait-il, dans son intelligence humaine, la vision béatifique de sa propre divinité ?

 

PARTIE 2 ─ LES MYSTÈRES LUMINEUX, L’ENSEIGNEMENT DE JÉSUS

 

Saint Jean 13 ─ Le baptême de Jésus, Mathieu 3, 13-17 (24 mn).

http://youtu.be/bCw7_KCHLrY

Matthieu 3, 13-17. Premier mystère lumineux du Rosaire : Le baptême d’eau de Jean et le baptême de l’Esprit Saint de Jésus.

Pourquoi Jésus se fait-il baptiser « pour le repentir » ?

 

Saint Jean 14 ─ Les trois tentations de Jésus au désert, Mathieu 4, 1-17 (46 mn).

http://youtu.be/87LXc2ZmCJc

Mathieu 4, 1-17. Les trois tentations adaptées à la mission de Jésus. Le danger du démon.

 

Saint Jean 15 ─ Le choix des premiers Apôtres, Jean 1, 35-51 (53 mn).

http://youtu.be/1jHE5Wi_f1g

Retour à l’Evangile de saint Jean 1, 35-51. La vocation à la sainteté et la vocation apostolique. La diversité des vocations. Qui appelle Dieu ? Comme discerner les vocations ?

 

Saint Jean 16 ─ Les noces de Cana, premier signe de Jésus, Jean 2, 1-11 (49 mn).

http://youtu.be/ILTKx3RJY2s

Jean 2, 1-11. Deuxième mystère lumineux du Rosaire : Le sens allégorique fondateur de cet évènement et des signes : « mariage, vin, eau, heure, femme ». Rôle de Marie, personne réelle et symbole de toute l’humanité qui aspire au salut.

 

Saint Jean 17 ─ Jésus chasse les marchands du Temple, Jean 2, 12-25 (44 mn).

http://youtu.be/IO09nDR8cJI

Jean 2, 12-25. Le sens allégorique du Temple détruit et reconstruit en trois jours.

La connaissance de Jésus du cœur de l’homme. Fatima : « J'en guérirai quelques-uns ; les autres, non, parce que Notre Seigneur ne se fie pas à eux. »

 

Saint Jean 18 ─ Nicodème et la naissance d’en-haut, Jean 3, 1-22 (1 h 04).

http://youtu.be/RZnNVnLIW8I

Jean 3, 1-22. Qui sont les Pharisiens. L’allégorie de la naissance par la Venue de l’Esprit de vie. Le jugement du Fils de l’homme.

 

Saint Jean 19 ─ Le regard de Jean-Baptiste sur sa fin, Jean 3, 23 ; 4, 3 (40 mn).

http://youtu.be/YVcKkPCIDA4

Jean 3, 23 ; 4, 3. « Qui a l’époux est l’épouse ». L’extrême humilité de Jean Baptiste, si difficile à comprendre de ses disciples.

 

Saint Jean 20 ─ La Samaritaine et l’adoration en esprit et en vérité, Jean 4, 1-45 (1 h 09).

http://youtu.be/fHQU5ntDbU0

Jean 4, 1-45. Qui sont les Pharisiens ? L’allégorie de la naissance par la Venue de l’Esprit de vie.

 

Saint Jean 21 ─ Guérison du fils d’un fonctionnaire à Cana de Galilée, Jean 4, 46-54 (34 mn).

http://youtu.be/AkFDeDwST6A

Jean 4, 46-54. Les miracles de Jésus ont une grande importance. Sans eux, sa parole ne peut être prouvée. Le sens allégorique caché dans le « signe » de la guérison du fils du fonctionnaire.

 

Saint Jean 22 ─ Guérison d’un paralysé le jour du Sabbat, Jean 5, 1-15 (39 mn).

http://youtu.be/QKyPYIIAvlo

Jean 5, 1-15. La pratique étonnante des anges à la piscine de Bézatha. Le Sabbat dans la pratique Juive de l’époque de Jésus : Matérialisation des pratiques rituelles.

 

Saint Jean 23 ─ Explication de l’œuvre du Fils et de ce qui témoigne de sa mission, Jean 5, 17-47 (1 h 08).

http://youtu.be/T45ZWXu_sMU

Jean 5, 17-47. Troisième mystère lumineux du Rosaire : L’œuvre de rédemption durant le septième jour. Pourquoi par le Fils (révélation de son origine). Qui témoigne de Jésus : C’est le Père et non un homme, ainsi que les œuvres du Fils (1° Enseignement VRAI, 2° fruits spirituels BONS, 3° miracles QUI CONFIRMENT).

 

Saint Jean 24 ─ La multiplication des pains, Jean 6, 1-15 (59 mn).

https://youtu.be/t1noiW7ta8A&list=UUPtB9ESuNQdbW2BcTqEpt5Q

Jean 6, 1-15. La signification de ce geste. Comparaison avec la première tentation de Jésus au désert par Satan.

Jésus refuse la royauté terrestre.

 

Saint Jean 25 ─ Jésus marche sur les eaux, Jean 6, 16-21 (51 mn).

http://youtu.be/7gciWtpj6Dk

Jean 6, 16-21. Complément avec le récit des synoptiques (Matthieu 14, 26). Comparaison avec la deuxième tentation de Jésus au désert par Satan. La question des fantômes. La foi dans la tempête, les trois blancheurs et comment l’espoir terrestre ne tient pas dans les tempêtes surnaturelles.

 

Saint Jean 26 ─ Discours sur le pain de vie, Jean 6, 22-59 (60 mn).

http://youtu.be/ly1x00P0d5k

Jean 6, 22-59. Comparaison avec la troisième tentation de Jésus au désert par Satan. Comment cet enseignement parle d’abord de l’oraison, puis de l’eucharistie qui est à son service. Comparaison avec la manne donnée par Moïse et qui ne sauvait pas.

Jésus affirme son pouvoir de ressusciter les morts (sens moral, charnel et eschatologique de cette parole).

 

Saint Jean 27 ─ Explication de Jésus sur le pain de vie, Jean 6, 60-71 (1 h 06).

http://youtu.be/XT7DlxSdThg

Jean 6, 60-71. Comment comprendre l’eucharistie : présence charnelle ? Présence Symbolique ? Présence réelle ? L’opinion protestante et la foi catholique. Le refus de certains de ses disciples. Le choix de Judas, la foi de Pierre. La rupture Protestante du XVI° s. porte sur la possibilité de la charité comme amour d’amitié réciproque.

 

Saint Jean 28 ─ Jésus source de division, d’amour et de haine, Jean 7 (60 mn).

http://youtu.be/E-6V3de_pZI

Jean 7. Volonté des Juifs de le tuer. Prudence de Jésus « car son heure n’est pas encore venue ». Débats face à ses enseignements : ceux qui ne croient pas, ceux qui croient, ceux qui demandent qu’on l’entende, ceux qui sont prêts à croire si les autorités le déclarent Messie.

 

Saint Jean 29 ─ La femme adultère, Jean 8, 1-12 (42 mn).

http://youtu.be/ff7F_0Ach6E

Jean 8, 1-12. Notions historiques : Ce texte est-il authentique ? La lapidation dans la loi de Moïse. Pourquoi une loi si injuste ? Venait-elle de Dieu ?

Le piège tendu par les Juifs à Jésus. La marque de Jésus : unité entre amour et vérité (= miséricorde). Application au Magistère et à la Pastorale de l’Eglise.

 

Saint Jean 30 ─ Le témoignage de Jésus est-il valable ? Jean 8, 12-20 (52 mn).

http://youtu.be/PquIdLzOR6w

Jean 8, 12-20. Lorsqu’il s’agit de foi théologale, seuls le Père, le Fils et les Saint Esprit peuvent en témoigner dans le cœur pour la donner au croyant. Mais cette Présence est accompagnée 1° d’un enseignement qu’entend l’intelligence, 2° de fruits spirituels qui comblent le cœur droit, avec des persécutions. 3° Les miracles et les signes sont là pour confirmer de manière objective que c’est bien Dieu qui parle.

 

Saint Jean 31 ─ Jésus déclare être « Je Suis » (Yahvé), Jean 8, 21-59 (41 mn).

http://youtu.be/_GqjSSjvLJ0

Jean 8, 21-59. Notions historiques : Le nom de Yahvé révélé à Moïse (Exode 3, 13). Est-ce juste de traduire « Je Suis » par « Yahvé » ? Le nom de Yahvé trouvé par la raison.

Pourquoi ne peut-on entrer dans le Royaume de Dieu si on ne croit pas que Jésus est Yahvé ? Confirmation du symbole Quicumque de saint Athanase.

Jésus se dit « Yahvé ». Objection des Témoins de Jéhovah à partir de Jean 10, 34. Est-ce le seul endroit où Jésus dit être Dieu ?

 

Saint Jean 32 ─ L’orgueilleux a-t-il pour père le démon ? Jean 8, 31-51 (1 h 17).

http://youtu.be/JL2Y4BQ43Qg

Jean 8, 31-51. Définition de l’esclavage du péché et de la liberté de l’Evangile.

L’histoire de la révolte des diables et le mystère de l’iniquité tel qu’il nous sera manifesté de nouveau à la fin.

En quel sens peut-on dire qu’on est du diable ? Est-ce nécessairement lucidement ? Comparaison avec les paroles des papes du XIX° s. sur le caractère satanique des Francs-Maçons.

 

Saint Jean 33 ─ La guérison d’un aveugle de naissance, Jean 9, 1-38 (1 h 09).

http://youtu.be/egc8EmVEBz0

Jean 9, 1-38. Pourquoi Jean est-il surnommé « Fils du tonnerre » (Marc 3, 17).

La guérison de cet aveugle et son sens allégorique, l’entrée dans la vie de la grâce, puis dans le salut éternel. La personnalité de l’aveugle, manifestant leur vérité aux autorités du judaïsme.

Quelques questions théologiques : l’origine des handicaps selon Dieu, la réincarnation.

 

Saint Jean 34 ─ Jésus est le bon Pasteur, Jean 9, 39 à 10, 21 (60 mn).

http://youtu.be/HnbAeJrRSKM

Jean 9, 39 à 10, 21. L’usage des métaphores par Jésus. Pourquoi sont-elles multiples (chemin, porte des brebis, époux, pain, eau vive). Quelle est la plus grande métaphore ? Pourquoi Jésus est le bon Pasteur (Il enseigne la vérité et il ne cherche rien pour son propre avantage jusqu’à donner sa vie). Les autres religions sont-elles de mauvais pasteurs qui perdent ? Jésus vise-t-il les pasteurs qui cherchent leur propre gloire ? L’Eglise catholique est-elle le bon Pasteur avec Jésus ?

 

Saint Jean 35 ─ Jésus est le Christ, Jean 10, 22-42 (43 mn).

http://youtu.be/D1_CcA9yrxM

Jean 10, 22-42. Aspect exégétique : Le Christ (l’oint de Dieu). L’onction des rois (1 Sam 16, 12), des prophètes (Ps. 105, 15) et des prêtres (Exode 29, 7) dans l’Ancien Testament, signe du choix de Dieu et de la présence de l’Esprit Saint.

Pourquoi les Juifs ne comprennent-ils pas qu’il est le Christ bien qu’il le dise depuis le début (Voir Luc 4, 18).

Le Christ est Dieu, selon les Ecritures (Isaïe 63, 9) : Différence entre la divinité du Christ et notre divinité ?

 

Saint Jean 36 ─ La résurrection de Lazare, Jean 11, 1-45 (1 h 19).

http://youtu.be/YK602DSxwdk

Jean 11, 1-45. Préalable théologique : Les trois sens spirituels de ce texte (allégorique, moral et eschatologique) sont fondés sur le sens humain littéral. Préalable hagiographique : Marthe, Marie et Lazare.

À propos du sens littéral : Jésus fait un vrai miracle (au sens théologique). Différence entre miracles et prodiges.

Sens allégorique de ce texte : Marthe et Marie sont les deux témoins de l’Apocalypse. Lazare est l’humanité malade qui sera ressuscitée par Jésus.

 

Saint Jean 37 ─ Le Magistère prophétique des grands-prêtre Juifs, Jean 11, 46-54 (41 mn).

http://youtu.be/Ai_yktPTxqc

Jean 11, 46-54. La prophétie involontaire et charismatique du grand-prêtre Caïphe. Comment il confirme la grande prophétie d’Isaïe 53 sur le Messie souffrant, salut du monde et la prophétie de Jésus : "Le salut vient des Juifs" (Jean 4, 22). L’analogie avec l’infaillibilité pontificale catholique (Luc 22, 31-32 et Matthieu 15, 16-23).

Caïphe commet-il un blasphème contre l’Esprit Saint ? Différence entre le blasphème contre le Père, contre le Fils et contre l’Esprit Saint.

 

Saint Jean 38 ─ L’onction de Béthanie, Jean 12, 1-11 (55 mn).

http://youtu.be/q37UPIvYr2c

Jean 12, 1-11, Luc 7, 39-49 : Mt 26, 6-16. Préalable exégétique : Qui est cette Marie ? Est-elle Marie Madeleine ? Peut-être si on croit Luc 7, 37. L’analogie d’Edith Piaf. (Film « la Môme » 2008, avec Marion Cotillard).

Commentaire du geste de Marie de Béthanie et lecture de Luc 7, 37 et de Mt 26, 11 qui le racontent autrement. Signification allégorique de Marie et de son geste : Elle est notre âme, si nous voulons bien être ce que nous sommes, à savoir un pauvre pécheur. La voie de Marie mère de Jésus et la voie de Marie de Béthanie. Pourquoi Dieu nous laisse-t-il nos péchés : « Romains 11, 32 Car Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance pour faire à tous miséricorde. »

Le mystère de la trahison de Judas, signe eschatologique. Marie est-elle prêtre dans son onction ? 

 

Saint Jean 39 ─ L’entrée royale de Jésus à Jérusalem, Jean 12, 12-19 (52 mn).

http://youtu.be/CHQCab35wNo

Jean 12, 12-19 ; Marc 11, 1-11. Première approche de la royauté de Jésus. Le symbolisme de l’ânon (Isaïe 42, 1) et du cheval de guerre (Ap 19, 15). Cette épiphanie de Jésus sera-t-elle le modèle eschatologique d’une dernière épiphanie de l’Eglise (sens eschatologique) ?

La valeur des acclamations d’une foule. La valeur du renouveau spirituel d’une Nation (l’exemple de la France vers1830).

 

Saint Jean 40 ─ L’enseignement aux grecs sur le sens de la souffrance, Jean 12, 20-33 (1 h 09).

http://youtu.be/n90WT33LpDQ

Jean 12, 20-33. Pourquoi Jésus parle-t-il aux païens, lui qui n’a été envoyé qu’aux brebis perdues d’Israël (Mt 15, 24) ? Pourquoi est-ce à eux que Jésus donne son enseignement ultime sur la souffrance rédemptrice, sur sa propre souffrance ? Sens allégorique, les trois croix de l’humanité entière. Sens moral sur la kénose. Sens eschatologique dans l’Eglise (Vatican II).

La souffrance rédemptrice est-elle un enseignement périmé (esprit de mai 68) ? La souffrance concerne-t-elle tout homme ?

 

Saint Jean 41 ─ Pourquoi est-il urgent de comprendre cet enseignement de Jésus ? Jean 12, 34-50 (45 mn).

http://youtu.be/J2u9hNhfR3I

Jean 12, 34-50. Il existe trois manières de vivre ce mystère ultime, celui de la croix : 1° le mauvais larron, 2°le bon Larron, 3° le Christ. Pourquoi la lumière du Christ change tout. Illustration avec l’Apocalypse 5, 1 et le texte sur les sept mystères scellés.

Commentaire de saint Jean sur la faible écoute des hommes. Dieu aveugle-t-il l’orgueilleux ?

 

Saint Jean 42 ─ La transfiguration, Matthieu 17, 12 (43 mn).

http://youtu.be/Xcxky7NRnTE

Matthieu 17, 1-12. Quatrième mystère lumineux du Rosaire. La venue du Christ dans sa gloire sera l’accomplissement de l’histoire humaine. Jésus l’annonce sans cesse, y compris au Sanhédrin (Mt 26, 63). Innocent III et les quatre venues du Christ.

 

Saint Jean 43 ─ Le lavement des pieds, Jean 13, 1-20 (54 mn).

http://youtu.be/ahpExYyorqY

Jean 13, 1-20. La révélation de la kénose (Phil 2, 7), l’amour poussé jusqu’à l’abaissement de soi au-dessous de l’autre. Différence entre humilité et kénose. L’histoire de sainte Marine.

Pourquoi saint Pierre doit accepter ce mystère pour entrer dans la gloire ? Pourquoi Judas, s’il l’a refusé jusque dans la Parousie du Christ, se damne.

 

Saint Jean 44 — La trahison de Judas, Jean 13, 21-30 (54 mn).

http://youtu.be/tvaf0dxlPXo

Jean 13, 21-30. La raison de la trahison de Judas. Son obstination hypocrite et sa résistance à tous les gestes de Jésus.

Le rôle du démon : Judas a-t-il pactisé lucidement avec Satan ? Les contradictions des deux textes sur la mort de Judas (Mt 27, 3 et Actes 1, 7). Judas est-il damné (blasphème contre l’Esprit Saint) ?

 

Saint Jean 45 ─ Jésus image parfaite du Père, Jean 13, 31 ; 14, 14 (46 mn).

http://youtu.be/WgG-_yAvbk4

Jean 13, 31 ; 14, 14. Le commandement nouveau : « Aimer le prochain comme Jésus a aimé », et non plus « aimer le prochain comme on s’aime soi-même ».

Où va Jésus ? (dans le paradis qui est le Père, vu face à face) Comment y aller ? (Par Jésus) Qui est le Père ? (Qui a vu Jésus a vu le Père).

 

Saint Jean 46 ─ L’Esprit Saint, le Paraclet, Jean 14, 15-26 et 15, 26 à 16, 16 (1 h 18).

http://youtu.be/4fuKpBOJLEg

Jean 14, 15-26 et 15, 26 à 16, 16. Qui est le Paraclet ? Est-ce Mohamed comme le croient les musulmans ? Le Saint Esprit procède-t-il du Père et du Fils ? Pourquoi ne vient-il que dans l’homme qui aime Jésus et entend son message (humilité, amour de Dieu et du prochain). Comment nous conduit-il à la vérité tout entière ?

 

Saint Jean 47 ─ La paix de Jésus, Jean 14, 27-31 (42 mn).

http://youtu.be/zs9DEKzBUDU

Jean 14, 27-31. La paix selon Jésus, la paix selon le monde, analyse de ces deux paix, ici et dans l’autre monde. La paix de la grâce, avec des persécutions ; la paix mondaine, avec la guerre intérieure. La paix du paradis, la paix de l’enfer.

 

Saint Jean 48 ─ Jésus est la vigne véritable, Jean 15, 1-9 (47 mn).

http://youtu.be/bjFhFQPXxKA

Jean 15, 1-9. Comment la perte du lien avec Jésus par la vertu théologale de charité marque le dessèchement d’une Eglise ou d’une âme. Comment Dieu peut stériliser volontairement une âme impure pour la purifier ou une âme pure pour la sanctifier.

 

Saint Jean 49 ─ amis et serviteurs de Dieu, ennemis de Dieu, Jean 15, 10-25 (59 mn).

http://youtu.be/QvJlymFBzXk

Jean 15, 10-25. Le nouveau commandement de Jésus « aimer le prochain comme Jésus a aimé ». En quoi est-il nouveau ? Il est fondé sur la relation d’amitié avec Dieu. Différence entre l’amour du serviteur (Mohamed) et l’amour de l’ami (Jésus Christ).

En quoi la révélation de l’amitié avec Dieu fonde la possibilité qu’il y ait de vrais ennemis de Dieu ? Qui est le vrai ennemi sans excuse (le blasphème contre l’Esprit Saint) ? Annonce eschatologique des persécutions à venir.

 

Saint Jean 50 ─ L’institution de l’eucharistie, Luc 22, 14-22 et 1 Co 11, 23-27 (36 mn).

http://youtu.be/F-7dX8q9e1Q

Luc 22, 14-22 et 1 Co 11, 23-27. Cinquième mystère lumineux du Rosaire.

La différence du récit des synoptiques avec le récit de saint Jean. Lequel des deux récits est le plus profond ? Ce qu’est un sacrement : 1° signe (pain et vin) et 2° réalité (oraison, amour du prochain). Pourquoi Jésus prend-il le signe du pain et du vin et pas le signe du don des corps dans le mariage ? Comparaison avec le sacrement du mariage (Eph 5, 32).

 

Saint Jean 51 ─ Discours eschatologique de Jésus en saint Jean, Jean 16, 17-33 (45 mn).

http://youtu.be/IXsYwvsIH6I

Jean 16, 17-33. Ce qui arrive « bientôt » : l’annonce du départ provisoire du Christ (qui sera là invisiblement), puis du passage par l’épreuve de tout homme, de toute communauté, de toute religion, en vue de la naissance au Ciel (analogie de l’accouchement). Puis l’annonce du retour du Christ dans sa gloire à la fin de cette vie, puis de l’entrée dans la Vision béatifique où nous demanderons et obtiendront tout, régnant sur le cœur de Dieu.

 

Saint Jean 52 ─ Discours eschatologique de Jésus en saint Matthieu, Mt 24 (1 h 19).

http://youtu.be/RHTQsIwD2Uc

Matthieu 24. Comparaison avec le discours eschatologique en saint Jean 16, 17-33. Matthieu annonce la même chose, mais dans un style apocalyptique : Les 4 sens des annonces eschatologiques : 1° fin du Temple de Jérusalem signifie 2° La mort et résurrection du Christ et la nôtre, 3° la fin des générations, 4° La fin du monde.

L’annonce du départ provisoire du Christ (qui sera là invisiblement), puis du passage par l’épreuve en vue de la naissance au Ciel (analogie de l’accouchement). Puis l’annonce du retour du Christ dans sa gloire à la fin de cette vie, puis de l’entrée dans la Vision béatifique où nous demanderons et obtiendront tout, régnant sur le cœur de Dieu.

 

Saint Jean 53 ─ La prière testament de Jésus, Jean 17 (53 mn).

http://youtu.be/r9__0Ch7Wcc

Jean 17. Cette prière est structurée autour d’une idée : ce que vit la Trinité, Jésus veut le faire vivre à ses amis : Union au Père par la vérité et l’amour, jusque dans la Vision béatifique, fécondité spirituelle comme le Père est fécond par le Verbe et le Saint Esprit : 1° Le Verbe vient du Père et toute sa mission est de manifester le Père, jusque dans la Vision béatifique. 2° Le monde ne peut recevoir le Père ni le Fils, ni ses amis. 3° Les épreuves venant du monde peuvent sanctifier les amis de Jésus, et leur faire porter beaucoup de fruits. 4° Jésus prie pour que les siens soient sanctifiés par les épreuves dans le monde, jusqu’à la vision béatifique.

 

PARTIE 3 ─ LES MYSTÈRES DOULOUREUX, LA PASSION DE JÉSUS

 

Saint Jean 54 ─ L’agonie de Jésus à Gethsémani, Matthieu 26, 30-46 (39 mn).

http://youtu.be/Fr9ugq2zXhE

Matthieu 26, 30-46. Premier mystère douloureux du Rosaire. L’angoisse n’est pas le sommet de la souffrance, mais le désespoir. La faiblesse des Apôtres et des hommes fait partie de leur chemin de rédemption. Analyse du sens profond et divin de ce récit.

 

Saint Jean 55 ─ L’arrestation de Jésus, Jean 18, 1-12 (57 mn).

http://youtu.be/LFojQkwLtp8

Jean 18, 1-12. Commentaire littéral et spirituel de Matthieu 26, 47-58 et des détails rapportés par les autres évangélistes. Jésus est-il victime d’une théorie du complot ou d’un complot simple ? (Rôle de Lucifer, de Satan, de Judas, des grands-prêtres, d’Hérode, de Pilate, de la foule etc.) La trahison de Judas et son hypocrisie jusqu’au bout. La fuite des Apôtres. Le glaive de Pierre, modèle de l’histoire de la papauté.

 

Saint Jean 56 ─ Le procès de Jésus devant le Sanhédrin, Jean 18, 13-27 (54 mn).

http://youtu.be/eJo8300_IL8

Jean 18, 13-27. Commentaire littéral et spirituel de Matthieu 26, 59-75 et des détails rapportés par les autres évangélistes. Comment la forme légale ne peut empêcher le mensonge si les juges sont hypocrites. Analogie avec le procès de sainte Suzanne (Daniel 13, 2). Les deux faux témoins. Les deux reniements de Pierre en saint Jean. Où est le troisième reniement ?

 

Saint Jean 57 ─ La condamnation de Jésus par Pilate, Jean 18, 28 à 19, 16 (1 h 25).

http://youtu.be/51QzxDfDByw

Deuxième mystère douloureux du Rosaire : la flagellation. Troisième mystère : le couronnement d’épines

Jean 18, 28 à 19, 16. Commentaire littéral et spirituel de Matthieu 27, 1-30 et des détails rapportés par les autres évangélistes. Exégèse : Dialogue avec Pilate authentique ? Spiritualité : Toujours lire ces texte en pensant que Pilate, les chefs des Juifs, c’est d’abord nous. Pilate où le complice malgré lui, divisé entre sa conscience (le rêve de sa femme) et sa peur (une émeute). La manipulation des foules ignorantes. Savoir juger son propre péché à l’image de ces archétypes.

 

Saint Jean 58 ─ Jésus porte sa croix, Luc 23, 26-32 (42 mn).

http://youtu.be/GeBwydZvZlM

Quatrième mystère douloureux du Rosaire : Sens spirituel de ce texte. La montée au Calvaire. Symbole du Golgotha ? Symbole Simon de Cyrène. Pourquoi la piété populaire a-t-elle cru que Jésus était tombé trois fois, alors que ce n’est pas dans les Ecritures ? Pourquoi trois crucifiés ? Le peuple Juif est-il maudit par Jésus ? Bien sûr que non. En quoi l’annonce des souffrances de ce peuple est l’annonce prophétique des souffrances de tout homme afin d’entrer dans la gloire.

 

Saint Jean 59 ─ Jésus meurt sur la croix, Jean 19, 18-30 (1 h 10).

http://youtu.be/l3-w41PRt3g

Cinquième mystère : sa mort en croix. Commentaire littéral de Jean 19, 18-30 et des détails rapportés par les autres évangélistes. Cette mort choisie de toute éternité par le Verbe éternel, révèle le cœur de Dieu (Jésus est Fils de Dieu) et le chemin des hommes (Jésus est le fils de l’homme). La prochaine vidéo insistera sur les sept paroles du Christ en croix.

 

Saint Jean 60 ─ Les sept paroles du Christ en croix, Jean 19, 18-30 (58 mn).

http://youtu.be/PAZeehSstus

1° Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font (Luc 23:34) ; 2° En vérité, je te le dis, aujourd’hui, tu seras avec moi dans le paradis (Luc 23:43) ; 3° Femme, voici ton fils. Et à Jean: Voici ta mère (Jean 19:26-27) ; 4° Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? (Mc 15:34 et Mt 27:46) ; 5° J’ai soif (Jean 19:28) ; 6° Tout est achevé (Jean 19:30) ; Père, entre tes mains je remets mon esprit (Luc 23:46).

 

Saint Jean 61 ─ La mise au tombeau de Jésus et sa descente aux enfers, Jean 19, 31-42 (59 mn).

http://youtu.be/OkE6dipM8p8

Jean 19, 31-42. Ce mystère n’est raconté par aucun verset de l’Evangile, mais il est affirmé par le Credo depuis le début de l’Eglise : « Il a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, est ressuscité des morts le troisième jour ». Le texte de saint Pierre (1 P 3, 19 et 4, 6). A partir des textes et de leur sens spirituel, reconstitution théologique de ce qu’a vécu Jésus, premier mystère glorieux : « Colossiens 2, 15 Il a dépouillé les Principautés et les Puissances et les a données en spectacle à la face du monde, en les traînant dans son cortège triomphal. »

 

Saint Jean 62 ─ Le samedi saint et l’Eglise identique à la Vierge Marie (48 mn).

http://youtu.be/Vt-tEymGq68

Préalable sur la Tradition Sainte (Jean 14, 26). Ce mystère n’est raconté par aucun verset de l’Evangile, sauf la prophétie du vieillard Syméon (Luc 2, 34) et il est l’objet de profonde méditation par la Tradition Sainte. Il est signifié par la liturgie du samedi saint. Sens moral : le passage de toute âme par une nuit de l’esprit, ici-bas ou au purgatoire. Sens eschatologique : le samedi saint de l’Eglise à la fin du monde et les prophéties de la Vénérable Luisa Piccaretta.

 

 

PARTIE 4 ─ LES MYSTÈRES GLORIEUX, LA GLORIFICATION DE JÉSUS ET DES SAINTS

 

 

Saint Jean 63 ─ Résurrection : L’apparition à Marie Madeleine, Jean 20, 1-18 (55 mn).

http://youtu.be/_dtFY1Nu8dg

Premier mystère glorieux du Rosaire : la Résurrection de Jésus, Matthieu 28, 1-4.

Jean 20, 1-18. Préalable : La Vierge Marie a-t-elle eu une apparition ? Mystère mais elle ne vient pas au tombeau... Les autres détails donnés par les témoignages de Luc, Matthieu et Marc. Le sens mystique : Comment Jésus fait passer Marie-Madeleine de l’amour humain à l’amour contemplatif. Sens moral et eschatologique : Comment Jésus transfigure et transfigurera nos bonnes actions humaines en vie surnaturelle.

 

Saint Jean 64 ─ L’apparition de Jésus aux pèlerins d’Emmaüs, Luc 24, 13-35 (50 mn).

http://youtu.be/V8HH4EC-uRo

Luc 24, 13-35. Pourquoi Jésus ne veut-il pas encore leur apparaître dans sa gloire ? Le régime de cette terre : la nouvelle présence cachée de Jésus, le baptême de l’Esprit Saint, et l’annonce de la vie eucharistique, centre de la vie sacramentelle de l’Eglise.

 

Saint Jean 65 ─ L’apparition aux Apôtres, Jean 20, 19-29 (1 h 14).

http://youtu.be/pSnTqRNAE0g

Jean 19, 19-29. La fondation du sacrement de pénitence. Le sacrement signifié par le souffle. Saint Thomas et le réalisme du corps du Christ, qui est son vrai corps de chair ressuscité et transfiguré.

 

Saint Jean 66 ─ L’apparition de la vocation de Pierre et de Jean, Jean 21, 1-25 (1 h 10).

http://youtu.be/Iy21hnHQU-0

Jean 21, 1-25. La fécondité de l’apostolat vient de l’Esprit Saint seul, même si l’homme doit travailler. La mission de Pierre, comme Pasteur. La prophétie de la fin de saint Pierre, de saint Jean, pour signifier les derniers temps de l’Eglise avant le retour du Christ.

 

Saint Jean 67 ─ L’envoi des Apôtres en mission, Luc 24, 36-49 (1 h 03).

http://youtu.be/OLgtzVqIMhQ

Luc 24, 36-49. Commentaire littéral et spirituel de Marc 16, 14-18 et Matthieu 28, 16-20. Le corps de Jésus est vraiment son corps physique. L’envoi en mission : Pourquoi évangéliser ? Différence avec le prosélytisme. Les charismes qui accompagnent l’évangélisation.

 

Saint Jean 68 ─ L’Ascension de Jésus, Actes 1, 1-14 (53 mn).

http://youtu.be/dJ_jceCrPa4

Actes 1, 1-14. Deuxième mystère glorieux du Rosaire : l’Ascension de Jésus

Actes 1, 1-14. Où se trouve le Ciel ? Ne faut-il plus regarder le Ciel pour mieux agir sur terre (l’erreur de l’« esprit » de Vatican II) ? Le rôle de Marie entre l’ascension et la Pentecôte.

 

Saint Jean 69 ─ La Pentecôte, Actes 2, 1-47 (1 h 05).

http://youtu.be/CwjKsILT8E0

Actes 2, 1-47. Troisième mystère glorieux du Rosaire : la Pentecôte. Les phénomènes mystiques extraordinaires, signes de la Présence de la grâce et les charismes, signes donnés pour la naissance de la foi chez les autres.

La première prédication apostolique, par Pierre : « L’ancien Testament est réalisé par Jésus ». Les fruits immenses de sa prédication, à cause de la passion du Christ et de l’Esprit Saint qui leur transperce le cœur.

 

Saint Jean 70 ─ La vie de l’Eglise entre la Pentecôte et le retour du Christ (50 mn).

http://youtu.be/9p3zgcZHSV8

Les actes des Apôtres et un aspect de leur signification mystique pour l’Eglise en général et pour nous en particulier.

Analyse par divers faits significatifs de la vie de saint Pierre et saint Jean (Jean 21, 18) : Les deux échelles (St Alphonse de Liguori) qui mènent au Ciel. Les étapes de la vie de l’Eglise décrites par sainte Thérèse d’Avila : L’entrée dans la vie et les grâces sensibles ; 2° L’épreuve du quotidien et la nuit des sens ; 3° L’épreuve finale et la nuit de l’esprit.

Application de cette même sagesse à l’Eglise dans son Magistère et à l’Eglise dans ses saints.

 

Saint Jean 71 ─ L’Assomption de Marie, 1 Co 15, 51-55 (44 mn).

http://youtu.be/0OJ_vGwTjG0

1 Corinthiens 15, 51-55. Quatrième mystère glorieux du Rosaire : l’Assomption de Marie

Différence entre ascension et assomption. L’autorité du dogme de l’Eglise est-elle aussi forte que l’autorité de l’Ecriture ?

1 Corinthiens 15, 51-55. Marie est-elle morte ou a-t-elle seulement dormi ? Etude des deux hypothèses : 1° Dormition et assomption (voit 1 Co 15, 51) ; 2° Mort, résurrection et assomption (voir l’opinion libre de saint Jean-Paul II, catéchèse du 25 juin 1997). Implication de ces deux hypothèses appuyées par des saints.

 

Saint Jean 72 ─ Le couronnement de Marie, Matthieu 20, 20-28 (28 mn).

http://youtu.be/RfUutB1c9zQ

Matthieu 20, 20-28. Cinquième mystère glorieux du Rosaire : le couronnement de Marie

Est-ce dans l’Ecriture ? Que signifie le titre de « Reine de l’Univers » (Concile Vatican II) et de « Reine des anges » ? N’est-ce pas enlever de l’honneur au seul Roi, Jésus (objection luthérienne). N’est-ce pas un titre païen ou associateur (objection musulmane) ?

 

Saint Jean 73 ─ Le retour du Christ dans sa gloire, Matthieu 26, 64 (44 mn).

http://youtu.be/U0EmqSKHJ6M

Matthieu 26, 64. Comment ce dernier mystère glorieux constitue le centre de toute compréhension de la vie terrestre et du silence de Dieu. L’exemple de saint Thomas d’Aquin. Cet événement qui se produit à l’heure de la mort et à la fin du monde, est le « jour du Seigneur », le « Jour de colère » annoncé par les Écritures depuis 4000 ans. Pourquoi faut-il, avant qu’il vienne, que « le soleil perde sa lumière et que la lune se change en sang ? » (Mt 24, 29 ; Actes 2, 20 etc.)

 

 

THÉOLOGIE SPIRITUELLE ─ LES SEPT SACREMENTS

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_3mIDKt_zOmJjQ0DgTfLnLT

Une série de cours de théologie spirituelle catholique.

Vidéo du site http://docteurangelique.free.fr/fichiers/InstitutDocteurAngelique.htm

Arnaud Dumouch, 2015.

 

Introduction ─ Les sacrements en général

 

Sacrements 1 ─ Leur place exacte dans la vie chrétienne (23 mn).

http://youtu.be/R9Be51erjUM

Sont-ils l’Alpha et l’Omega de la vie chrétienne ? Place des sacrements en comparaison de l’oraison du cœur.

Comparaison entre la spiritualité du Cardinal de Bérulle et celle de sainte Thérèse d’Avila. Vénérable Marthe Robin : « Si on me proposait de choisir la rencontre avec le Christ dans l’eucharistie ou dans l’oraison, je choisirais sans hésiter l’oraison car c’est elle qui donne tout son sens à la communion. L’adoration est le but de la communion et c’est elle qui lui donne sa valeur. »

Comparaison de saint Jean Chrysostome : « Le sacrement est à la vie de charité ce que le don des corps est à l’amour des époux ».

 

Sacrements 2 ─ Leur nature : distinction signe/réalité (21 mn).

http://youtu.be/I1i1qpDQWWI

Signum (une matière accompagnée d’une parole qui l’explique) ; Res (le don d’une grâce) ; Signum et Res (le signe signifie et réalise la grâce signifiée, par la puissance de Dieu).

Comparaison avec la théologie Protestante : « Le sacrement est uniquement signe. C’est la foi du croyant qui réalise son effet. » >>> Baptême des adultes seuls, sainte Cène symbolique et mémorial).

Application à plusieurs exemples de sacrements.

 

Sacrements 3 ─ Différence entre sacrements et sacramentaux (33 mn).

http://youtu.be/Ssc1Pqd9arg

Sacrement : ex opere operato (ils agissent par le fait qu’ils sont conférés, indépendamment de l’intensité de la foi). Sacramentaux : Ex fide (ils agissent en fonction de la foi de celui qui les reçoit). Mais attention : dans le concret, c’est un peu, plus complexe.

Exemples de sacramentaux : bénédictions, funérailles, indulgences, exorcismes, etc.

Le cas du sacrement de pénitence et du mariage.

 

Sacrements 4 ─ La nécessité des sacrements (28 mn).

http://youtu.be/xwTFE7Jydaw

Les sacrements sont-ils nécessaires au salut de l'homme ? Réponse à partir des 4 relations de nécessité (Kat Auto) : 1° Substance 2° Propriété 3° Quiddité 4° Finalité. Trois différentes théologies de la nécessité des sacrements : Intégriste, Evangélique et catholique. Application au dogme : « Hors l’Eglise pas de salut ».

 

Sacrements 5 ─ L’effet des sacrements qui est le don de la grâce (22 mn).

http://youtu.be/ct6cVnc3zIU

Effet ultime : Chaque sacrement vise, chacun selon sa spécificité, à détruire le péché et à conférer une grâce, selon une note particulière, adaptée au cheminement de notre vie.

Effet immédiat : Trois des sacrements (baptême, confirmation, Ordre) donnent un caractère, une marque dans l’intelligence pratique en vue d’une activité au service de Dieu et du prochain. Trois sacrements (Pénitence, mariage, onction des malades) donnent un lien particulier, une relation avec Dieu et avec le prochain. Un sacrement (eucharistie) donne la Présence réelle et substantielle du Christ.

 

Sacrements 6 ─ Le nombre des sacrements (17 mn).

http://youtu.be/o4_kaHule30

Les sept sacrements marquent la vie chrétienne toute entière : Leur ordre est Baptême (naissance), confirmation (croissance), eucharistie (but de tout, union à Dieu et au prochain), pénitence (pour réparer les fautes mortelles), onction des malades (pour détacher des attaches vénielles), mariage (signifie l’amour de Dieu et de notre âme), Ordre (organise et fait grandir l’Eglise). Différentes façons de classer l’importance des sacrements.

 

1° Sacrements ─ Le baptême

 

Baptême 7 ─ Le baptême, sa nature (20 mn).

http://youtu.be/ITqu-p-Yrpk

Son origine : Rappel de l’histoire du salut depuis la faute d’Adam et Eve à la rédemption à la croix. Le baptême sort du cœur percé du Christ à la croix et fait naître l’Eglise.

Le signe du baptême (eau et parole) et sa réalité : le don de la grâce sanctifiante, ce qui la précède (pardon du péché) et la suit (la vie nouvelle de la charité).

 

Baptême 8 ─ Les quatre sortes de baptême (17 mn).

http://youtu.be/yGCS_ZooMHE

1° Le baptême de Jean était un sacramental qui donnait un pardon des péchés, sans donner la Présence intime de Dieu. Il était une préparation au salut. 2° Le baptême de l’Esprit Saint qui est la réalité (la res), le but du baptême : l’union à Dieu par la charité ; Le baptême de désir est un des effets de ce baptême de l’Esprit Saint qui fait désirer le baptême sacramentel. 3° Le baptême d’eau qui est le sacrement qui signifie et réalise tout cela ; 4° Le baptême du sang qui vient par la souffrance et qui crée un cœur « kénose », tout humble, mort à soi-même. Lesquels de ces quatre baptêmes sont nécessaire au salut ?

 

Baptême 9 ─ L’institution du baptême par le Christ (13 mn).

http://youtu.be/9F832mrGd9g

Quand le Christ a-t-il institué ce sacrement ? Est-ce le jour de son baptême par Jean, à la croix où son cœur répandit l’eau et le sang, ou lorsqu’il donna ordre à ses Apôtres de baptiser au nom de la Trinité ?

Le Christ est-il le ministre du baptême ? L’évêque, le prêtre, le diacre sont-ils ministres ordinaire du baptême ? Toute autre personne, baptisée ou non, peut-elle être ministre extraordinaire du baptême ?

 

Baptême 10 ─ Qui peut recevoir le baptême ? (42 mn).

http://youtu.be/tCA-X7MaPk0

Tous les hommes sont-ils tenus de recevoir le baptême, y compris les enfants ? Peut-on être sauvé sans le baptême d’eau ? Sans le baptême de l’Esprit Saint (la charité) ? Le baptême doit-il être retardé ? Faut-il baptiser les pécheurs ? Doit-on être en état de repentir de ses péchés pour être baptisé ? Faut-il imposer une pénitence et des réparations aux pécheurs qu'on a baptisés ? L'intention est-elle requise chez le baptisé ? Doit-il avoir la foi ? Faut-il baptiser les enfants qui sont encore dans le sein de leur mère ? Faut-il baptiser les fous et les déments ? Faut-il baptiser les morts ?

 

Baptême 11 ─ Les quatre effets du baptême (36 mn).

http://youtu.be/jQZJN0FX5ZI

1° Le caractère : Le caractère est comme une graine plantée dans l’âme. Elle ne pousse chez un enfant que nourrie par la prière des parents, et du parrain/marraine.

2° Le pardon des péchés : Le baptême enlève-t-il tous les péchés ? Le baptême délivre-t-il de toute peine ?

3° La grâce sanctifiante et les vertus théologales. Qu’est-ce que la grâce sanctifiante et la grâce actuelle ? Même les petits enfants reçoivent-ils au baptême la grâce et les vertus ?

4° L’ouverture vers la croissance de la grâce et vers le royaume des cieux. Les effets des vertus conférées par le baptême. Le baptême enlève-t-il les maux de cette vie ? Délivre-t-il du purgatoire après cette vie ?

Le baptême produit-il un effet égal chez tous les baptisés ? La "fiction" empêche-t-elle l'effet du baptême ? Quand la fiction disparaît, le baptême obtient-il son effet ?

 

2° Sacrements ─ La confirmation

 

Confirmation 12 ─ Est-elle un sacrement particulier ? (18 mn).

http://youtu.be/SwfQHpY0U8w

Son but : donner la plénitude adulte de la grâce, au service du chemin choisi vers deux finalités :

1° Amour de Dieu : Une relation libre, choisie, adulte et purifie avec Dieu, pouvant aller jusqu’à la kénose.

2° L’amour du prochain : poussé jusqu’au témoignage, voire pour certain le martyre sanglant ou non.

Donne-elle la marque (le caractère) d’une plénitude acquise ? Il faut dire plutôt qu’elle donne la marque de la pleine force de Dieu en vue du chemin vers la perfection.

 

Confirmation 13 ─ La matière et la forme de ce sacrement ? (24 mn).

http://youtu.be/to1-HRutpWI

L’histoire de ce rituel dans l’Eglise.

Matière : Pourquoi le saint Chrême consacré par l’évêque le jeudi saint ? L’onction est le signe dans l’Ancien Testament des rois, des prophètes et des prêtres : « Ex 19, 6 Je ferai de vous un royaume de prêtres, une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras à mon peuple, Israël."

Forme : L’onction sur le front et l’imposition des mains, signe du don du Saint Esprit, accompagné d’une parole composée par l’Eglise et signifiant l’effet de ce sacrement. Faut-il quelqu'un pour tenir le confirmand ? L’accolade.

Son ministre habituel : Pourquoi l’évêque ? Ce sacrement est-il donné seulement par l'évêque ?

A qui convient-il de recevoir ce sacrement ?

 

Confirmation 14 ─ Le caractère que donne la confirmation (14 mn).

http://youtu.be/96iJi4CyWNo

Qu’est-ce que ce caractère ? Le caractère de la confirmation suppose-t-il le caractère baptismal ? Son Siège est-il l’essence de notre âme comme pour le baptême ou l’intelligence pratique ? Sa reviviscence jusque dans le purgatoire après cette vie. Son accomplissement dans la Vision béatifique, comme l’arbre en croissance donne l’arbre accompli.

 

3° Sacrements ─ L’eucharistie

 

Eucharistie 15 ─ Est-elle un sacrement ? (25 mn).

http://youtu.be/nlo4xSt8gOI

L'eucharistie est-elle un sacrement (signification et réalité) ? Différence avec la foi protestante qui en fait un sacramental (symbolique). Les trois sens profonds signifiés et réalisés dans ce sacrement : manifester 1° L’amour intime de Dieu et de notre âme ; 2° L’amour du prochain et l’unité de la famille des chrétiens ; 3° La kénose intérieure en Dieu et l’humilité totale à laquelle nous sommes appelés.

Les préfigurations multiples de l’eucharistie dans l’Ancien Testament. La richesse philosophique des signes du pain et du vin.

 

Eucharistie 16 ─ La matière et la forme de l’eucharistie (31 mn).

http://youtu.be/wZbUvS1pVCo

La matière de ce sacrement : Pourquoi le Christ a-t-il choisi le pain de blé et le vin de raisin et pourquoi l’Eglise n’a pas le pouvoir de changer cette institution ? Les symboles du pain et du vin dans l’Ecriture. Est-ce le pain azyme, ou le pain fermenté ? Le symbolisme de l'eau mêlée au vin.

La forme de ce sacrement : qui est dans l’imposition des mains par le prêtre accompagnée des deux paroles « Ceci est mon corps etc. » « ceci est la coupe de mon sang etc. » Cette forme est-elle appropriée ? La forme de la consécration du sang est-elle appropriée et vraie ?

 

Eucharistie 17 ─ La conversion du pain et du vin au corps et au sang du Christ (22 mn).

http://youtu.be/8FZ8ATOtq_I

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, IIIa Q. 75 et 77 : Dans ce sacrement le corps du Christ est présent en toute vérité, et non par mode de figure, ou comme dans un signe. La substance du pain et du vin ne subsiste pas après la consécration. Elle n’est pas anéantie ni ne se résout en une matière préexistante, mais elle est convertie au corps du Christ (transsubstantiation). Cette conversion se fait instantanément. On peut dire en vérité que, "à partir du pain, devient le corps du Christ".

Les accidents du pain et du vin subsistent, tandis que la forme substantielle du pain ne subsiste plus. La matière des accidents devient le sujet des autres accidents qui peuvent modifier un corps extérieur, se dissoudre, engendrer une autre réalité, nourrir.

La fraction du pain consacré et le mélange du vin consacré.

 

Eucharistie 18 ─ Le mode d’existence du Christ dans l’eucharistie (22 mn).

http://youtu.be/-47f0mzX0FA

Somme de théologie, Saint Thomas d’Aquin, IIIa Q. 76 : 1. Le Christ est-il tout entier dans ce sacrement ? Dans chacune des deux espèces ? Sous chaque partie des espèces ? Les dimensions du corps du Christ sont-elles tout entières dans ce sacrement ? Le corps du Christ est-il dans ce sacrement comme dans un lieu ? Le corps du Christ est-il déplacé lorsque l'on déplace l'hostie ou la coupe après la consécration ? Le corps du Christ, tel qu'il est sous ce sacrement, peut-il être vu par un oeil au moins glorifié ? Le vrai corps du Christ subsiste-t-il dans ce sacrement quand il apparaît miraculeusement sous l'apparence d'un enfant ou d'un morceau de chair ?

Dans la célébration de ce mystère le Christ est-il immolé ? Souffre-t-il s’il est méprisé ? Est-il dans la béatitude comme il est au Ciel ?

 

Eucharistie 19 ─ ceux qui reçoivent ce sacrement (51 mn).

http://youtu.be/-LWFu41PHTg

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, IIIa Q. 80-81 : 1. Y a-t-il deux manières de manger ce sacrement : sacramentellement et spirituellement ? 2. Le manger spirituellement convient-il seulement à l'homme ou aussi aux anges ? - 3. Le manger sacramentellement convient-il seulement à l'homme juste ? - 4. Le pécheur commet-il un péché en le mangeant sacramentellement ? - 5. La gravité de ce péché. - 6. Doit-on repousser le pécheur qui vient à ce sacrement ? - 7. La pollution nocturne empêche-t-elle de recevoir ce sacrement ? - 8. Doit-il être reçu seulement par ceux qui sont à jeun ? - 9. Doit-on le proposer à ceux qui n'ont pas l'usage de la raison ? - 10. Faut-il le recevoir quotidiennement ? - 11. Est-il permis de s'en abstenir entièrement ? - 12. Est-il permis de recevoir le corps du Christ sans recevoir son sang ? - Jésus a-t-il donné la communion à Judas ?

 

Eucharistie 20 ─ son ministre (29 mn).

http://youtu.be/EnDK9eWOZhw

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, IIIa Q. 82 : 1. Consacrer ce sacrement est-il le propre du prêtre ? - 2. Plusieurs prêtres peuvent-ils consacrer ensemble la même hostie ? - 3. La dispensation de ce sacrement appartient-elle au seul prêtre ? - 4. Est-il permis au prêtre qui consacre de s'abstenir de communier ? - 5. Un prêtre pécheur peut-il consacrer ce sacrement ? 6. La messe d'un mauvais prêtre a-t-elle moins de valeur que la messe d'un bon prêtre ? 7. Les hérétiques, les schismatiques et les excommuniés peuvent-ils consacrer ce sacrement ? - 8. Et les prêtres dégradés ? - 9. Ceux qui reçoivent la communion donnée par de tels prêtres commettent-ils un péché ? - 10. Est-il permis à un prêtre de s'abstenir totalement de célébrer ?

 

Eucharistie 21 ─ Les miracles eucharistiques (14 mn).

http://youtu.be/_59uoFTSaLU

Toute consécration eucharistique est un miracle substantiel. Mais on appelle « miracle eucharistique » ce qui touche les accidents visibles : Soit de l’extérieur (lévitations), soit en surface (image, lumière) soit dans leur espèce (apparition de vraie chair ou de vrai sang). Le Christ est-il encore réellement présent si les espèces du pain et du vin ne sont plus là ? L’utilité de tels miracles visibles ?

 

Thèmes annexe

 

Eucharistie 21b ─ Doit-on communier dans la bouche ou dans la main ? (25 mn).

https://youtu.be/AZ8lWbb5mDY

Un petit sujet qui fut pourtant le marqueur d’une grande division dans l’Eglise. L’histoire de ce geste : les interdits d’un camp et les textes attribués à des saints venant de l’autre camp. Saint Basile et saint Cyrille de Jérusalem.

La juste attitude, faite de liberté et de respect, mais surtout d’amour et d’humilité, voulue par Benoît XVI et François face à ce geste de communion : garder l’intention de Vatican II et réinstiller du respect dans l’amour.

 

 

4° Sacrements ─ Le sacrement de pénitence

 

Pénitence introduction ─ Le sacrement de réconciliation, une chance et une grâce, par l’Abbé Henri Ganty (72 mn)

https://gloria.tv/media/YiiXJ4fM7f9

Le sacrement de réconciliation, appelé parfois sacrement de pénitence ou simplement “la confession” est en perte de vitesse depuis des dizaines d’années.

S’il se vit magnifiquement dans les grands lieux de pèlerinage (Lourdes, Beauraing, Banneux, Fatima, Rome etc...) et dans les centres de retraites (abbayes et monastères), il assez peu proposé en paroisse.

Pourtant, cette démarche peut être une véritable “chance” sur le plan humain, et une très belle “grâce” sur le plan spirituel.

L’objectif de cette conférence, donnée le 30 janvier 2016 à Banneux, dans le cadre d’une session organisée par la Communauté Saint-Jean, est de faire ressortir que ce sacrement n’est pas sombre.

C’est un sacrement de Lumière et de Vie, que l’Année jubilaire de la Miséricorde nous offre généreusement en de nombreux endroits.

 

Pénitence 22 ─ L’histoire de ce sacrement (18 mn).

http://youtu.be/PsNwoUelvfc

Au cours de ses 2000 ans d’histoire, ce n’est que peu à peu que l’Eglise a pris conscience des trésors de la miséricorde de Dieu. Elle est passée d’une pratique de la pénitence solennelle et publique une seule fois dans la vie après le baptême (ministre l’évêque), à la pratique actuelle de la pénitence souvent renouvelée (ministre le prêtre).

 

Pénitence 23 ─ La réalité profonde de ce sacrement (17 mn).

http://youtu.be/34bNRIpqMdA

Il donne une réconciliation entre Dieu et le pénitent après un péché mortel (un péché qui tue la confiance dans l’amour). Analogie avec ce qu’il se passe dans l’amitié humaine. Les quatre conditions de la réconciliation : 1° confession, 2° contrition, 3° volonté de ne pas recommencer (contrition parfaite), 4° réparation concrète.

 

Pénitence 24 ─ La vertu de pénitence (28 mn).

http://youtu.be/zHjwn8QN2gc

Le caractère fondamental de cette vertu comme préparation au salut. Portée par la charité, l’acte de pénitence (aidé par le sacrement) permet d’acquérir un état stable de pénitence qui évite le purgatoire après la mort.

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, IIIa Q. 85 : 1. Est-elle une vertu ? - 2. Est-elle une vertu spéciale ? - 3. Sous quelle vertu faut-il la ranger ? - 4. Son siège. - 5. Sa cause. - 6. Sa place parmi les autres vertus.

 

Pénitence 25 ─ Est-ce un sacrement (signe et réalisation de la réconciliation) ? (32 mn).

http://youtu.be/gYX9UCt691c

L’objection Luthérienne : La prière et le pardon direct de Dieu suffit. Le rôle du prêtre est inutile. La réponse catholique.

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, IIIa Q. 85 : La pénitence est-elle un sacrement ? Sa matière propre. Sa forme. L'imposition des mains est-elle requise au sacrement ? Ce sacrement est-il nécessaire au salut ? Ses rapports avec les autres sacrements ? La durée de la pénitence. Doit-elle être continuelle ? Le sacrement de pénitence peut-il être renouvelé ?

 

Pénitence 26 ─ Le pardon des péchés mortels par le sacrement de pénitence (31 mn).

http://youtu.be/RVo8GABBEPw

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, IIIa Q. 86 et 88 : Qu’est-ce qu’un péché mortel ? Analogie avec la vie du couple. Le pardon des péchés mortels et le retour possible de ces péchés lorsque on « se repent » de son repentir (l’ingratitude). Analyse à partir d’exemples tirés des trois sortes de péchés mortels (par ignorance, faiblesse et méchanceté). Le sacrement de pénitence efface-t-il les dettes de peine des péchés et les habitudes mauvaises (les restes du péché).

 

Pénitence 27 ─ Le pardon des péchés véniels (23 mn).

http://youtu.be/ZFveZoz9SR0

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, IIIa Q. 87 : Qu’est-ce qu’un péché véniel ? Analogie avec la vie du couple. Le péché véniel peut-il être remis dans le sacrement de pénitence ou des sacramentaux comme l'aspersion de l'eau bénite, la bénédiction de l'évêque, l'action de se frapper la poitrine, l'oraison dominicale suffisent-ils ? Peut-il être remis sans infusion de grâce ? Peut-il être remis sans que le péché mortel le soit ?

 

Pénitence 28 ─ La reviviscence des vertus par le sacrement de pénitence (23 mn).

http://youtu.be/Tla-rmw8Leg

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, IIIa Q. 89 : 1. Par la pénitence, nos vertus nous sont-elles rendues ? - 2. Nous sont-elles rendues au même degré qu'auparavant ? - 3. Le pénitent retrouve-t-il la même dignité ? - 4. Les oeuvres vertueuses sont-elles frappées de mort par le péché ? - 5. Les oeuvres frappées de mort par le péché revivent-elles par la pénitence ? - 6. Les oeuvres mortes, c'est-à-dire faites sans la charité, sont-elles vivifiées par la pénitence ?

 

Pénitence 29 ─ Le ministre de ce sacrement (24 mn).

http://youtu.be/ieqv9LQ39Uc

Pourquoi le ministre de ce sacrement est obligatoirement l’évêque et, par délégation, le prêtre : Dieu seul (dont l’évêque est le signe) pardonne les péchés et c’est le Christ qui donne ce pouvoir aux prêtres.

En cas de danger de mort, peut-on se confesser à un laïc ? Ce laïc peut-il donner l’absolution ?

 

Pénitence 30 ─ Le secret de la confession (13 mn).

http://youtu.be/AReGzlayf20

Le secret de confession est-il absolu ? Y a-t-il des cas où un prêtre peut trahir ce secret de confession ?

 

5° Sacrements ─ L’onction des malades

 

Onction des malades 31 ─ La mort à soi-même, réalité visée par ce sacrement (31 mn).

http://youtu.be/KDAlDXAQ2-w

Ce sacrement vise à aider au détachement des « restes du péché » c’est-à-dire de toutes nos attaches légitimes à nous-même, à notre propre bonheur. La nécessité de cette « mort à soi-même » que la théologie appelle « kénose », vient de la nature même de la Vie trinitaire, objet de la béatitude éternelle. Il y a un mystère de « kénose » intratrinitaire qui explique ceci : "Ex 33, 20 "Mais, dit-il, tu ne peux pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre." et cela : "Jean 12, 24 si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit."

 

Onction des malades 32 ─ La matière et la forme de ce sacrement (23 mn).

http://youtu.be/YdZ1KSE0OPY

Ce sacrement est fondé sur Jc 5, 14. Il est adapté (signifier et réaliser), face à la maladie et aux signes de la mort, pour réaliser un détachement des restes du péché. Sa matière : les attaches de la personne à cette terre et aux choses créées, signifiées par la maladie physique ou psychique. Sa forme actuelle dans l’Eglise latine (1972) : une imposition des mains et deux onctions (sur le front et les mains) accompagnées de la parole suivante : « Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Amen. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et vous relève. Amen ».

 

Onction des malades 33 ─ Qui reçoit ce sacrement ? (11 mn).

http://youtu.be/_wj3i6ULysE

L’onction des malades n’est pas seulement le sacrement de ceux qui se trouvent à toute extrémité. Si la maladie s’aggrave, si une nouvelle maladie se déclare, au seuil d’une opération importante, le malade peut recevoir une nouvelle fois ce sacrement. Il en va de même pour les personnes âgées dont la fragilité s’accentue.

Peut-il être reçu face à l’angoisse, au stress (ces maladies psychiques actuelles) ?

 

Onction des malades 34 ─ Le ministre de ce sacrement (10 mn).

http://youtu.be/DNfsRRJ-YGk

Un laïc ni un diacre ne peuvent donner ce sacrement car un diacre peut purifier mais ne peut illuminer. L’évêque seul peut conférer ce sacrement, et par délégation le prêtre (d’où le signe de la bénédiction de l’huile sainte par l’évêque) car il est réservé aux évêques les sacrements qui mettent dans un état de perfection, ce qui est le cas ici avec la purification ultime des restes du péché.

 

6° Sacrements ─ Le sacrement de l’Ordre

 

Ordre 35 ─ Réalité visée par ce sacrement : l’alliance entre Dieu et l’âme (12 mn).

http://youtu.be/WjAc0l6bVb4

Le but de la vie chrétienne est-il Dieu et Dieu seul exalté au-dessus de tout (Vision scolastique du Supplément à la Somme de théologie) ? Est-ce le bonheur terrestre de l’homme (Vision de Hans Küng, théologien progressiste des années 1970) ? Est-ce l’union surnaturelle de charité entre Dieu et l’homme (Vision du saint concile Vatican II). En conséquence, quelle est la finalité du sacrement de l’Ordre qui se met au service du but ultime du Christianisme ?

 

Ordre 36 ─ Le sacrement de l’Ordre dans le Concile Vatican II (17 mn).

http://youtu.be/nISMy2wCwKU

Comparaison avec le sacrement de l’Ordre chez saint Thomas d’Aquin, finalisé par la consécration de l’eucharistie. En conséquence, il existe chez lui quatre ministères institués (portier, exorciste, lecteur, acolyte) et trois Ordre majeurs (sous-diacre, diacre et prêtre).

Suite au Concile Vatican II (1972), la finalité du sacerdoce est l’union de l’âme des fidèles à l’eucharistie et au prochain. En conséquence, il existe deux ministères institués (lecteur, acolyte) et trois Ordres majeurs (diacre, prêtre et évêque).

 

Ordre 37 ─ La matière et la forme de ce sacrement (22 mn).

http://youtu.be/pdXfEbTUOUw

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, Supp. Q. 34. La matière de ce sacrement serait-elle le caractère plénier ou partiel que transmet l’évêque selon qu’il ordonne un évêque, un prêtre ou un diacre ? La forme du sacrement est l’imposition des mains accompagnée de la parole qui signifie clairement l’extension du pouvoir conféré. Le rituel ajoute des formes secondaires qui ajoutent à la signification (l’onction de saint Chrême, remise des objets et ornements liés à la charge (Evêque : Evangéliaire, anneau du pécheur, mitre ; Prêtre : calice et patène ; diacre : étole et évangéliaire.

 

Ordre 38 ─ Le ministre de ce sacrement qui est l’évêque (25 mn).

http://youtu.be/7CFeLZOAuJw

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, Supp. Q. 38. L’évêque est-il l’unique ministre de ce sacrement ? -2. Un évêque hérétique, schismatique ou excommunié peut-il conférer validement ce sacrement, y compris l’épiscopat ?

 

Ordre 39 ─ L’effet du sacrement de l’Ordre : grâce d’état et caractère (25 mn).

https://youtube.be/watch?v=7a-u5kjfdPU

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, Supp. Q. 35. Le sacrement de l’ordre confère-t-il la grâce sanctifiante ? Tous les ordres donnent-ils un caractère ? Le caractère de l’ordre présuppose-t-il le caractère baptismal ? Le caractère de l’ordre présuppose-t-il nécessairement le caractère de la confirmation ? Le caractère d’un ordre présuppose-t-il nécessairement celui d’un autre ordre ?

 

Ordre 40 ─ Les qualités requises chez ceux qui sont ordonnés (30 mn).

http://youtu.be/VolbPa9B5zg

Le sacerdoce apostolique et le sacerdoce contemplatif ne nécessitent pas les mêmes qualités. Tous deux nécessitent, sur le fond, l’amour de Dieu et l’amour du prochain. Mais des qualités psychologiques et sociales sont essentielles pour le sacerdoce apostolique.

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, Supp. Q. 36 : 1. La sainteté de vie est-elle requise en eux ? -2. La connaissance de toute l’Ecriture sainte est-elle également requise ? -3. Suffit-il d’avoir une vie pleine de mérites, pour mériter d’être ordonné ? -4. Commet-il un péché, celui qui confère les ordres à des hommes qui en sont indignes ? -5. Quelqu’un en état de péché peut-il exercer, sans pécher, les fonctions de l’ordre qu’il a reçu ?

 

Ordre 41 ─ Les empêchements à la réception de ce sacrement (32 mn).

http://youtu.be/HbsKntpjDRY

Somme de théologie, saint Thomas d’Aquin, Supp. Q. 39.

Le célibat est-il requis pour la réception du sacrement de l’ordre ? Les enfants et ceux qui sont privés de l’usage de la raison peuvent-ils recevoir les ordres ? Le servage est-il un empêchement à la réception des ordres ? L’homicide est-il un motif d’écarter quelqu’un des ordres ? La naissance illégitime peut-elle être un empêchement à la réception de l’ordre ? Un défaut corporel est-il un empêchement à la réception de l’ordre ?

 

Ordre 42 ─ Les femmes peuvent-elles être prêtres ou servantes d’autel (25 mn).

http://youtu.be/z7FbqBWDlRs

La décision de Jean-Paul II sur le sacerdoce des femmes dans la lettre apostolique « ordinatio sacerdotalis », 22 mai 1994 : « je déclare, en vertu de ma mission de confirmer mes frères (cf. Lc 22,32), que l'Église n'a en aucune manière le pouvoir de conférer l'ordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l'Église. » Est-ce une décision machiste ou une décision liée à la vocation profonde et complémentaire de l’homme et de la femme ?

Dès le commencement, décision de Dieu sur l’homme et la femme : « L’homme n’a aucun pouvoir pour porter un enfant et le mettre au monde ». Le sacerdoce ministériel de l’homme. Le sacerdoce royal de la femme, témoin de l’essentiel (le primat de l’humilité et de l’amour). Les femmes peuvent-elles être servantes d’autel ? Le cas de Marthe et de Marie. La pastorale de jadis sur ce point et l’exclusivité des servants de messe. La pastorale d’aujourd’hui et la présence des filles, à titre théoriquement extraordinaire. La réflexion théologique sous-jacente.

 

Ordre 43 ─ L’habit ecclésiastique a-t-il un rôle pour les clercs ? (23 mn).

http://youtu.be/e7IShCEjst4

L’habit ne fait certes pas le moine mais, à l’inverse, il peut manifester une spiritualité.

Petite histoire de la soutane et de l’habit depuis le Concile Vatican II : Sa disparition dans la spiritualité du théologien Hans Küng (l’ « esprit » de Vatican II). Son retour avec l’idée que la vocation sacerdotale a un rôle apostolique. Son maintien absolu là où la dimension verticale (l’amour de Dieu) est maintenue (ordres contemplatifs).

 

Le diaconat permanent, 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_1-tXFMcgr0Owy3bQwWDbzL

Cours donné sur cette vocation et ce ministère ordonné en 2016.

Document de l’Institut Docteur Angélique http://docteurangelique.free.fr/accueil/InstitutDocteurAngelique.htm

Arnaud, Dumouch, diacre, diaconat, service, vocation, institution, vocation, sacrement, ordre, ordination, prêtre, évêque, liturgie,

 

Diaconat permanent 1 ─ Signification de la vocation ordonnée du « service », Luc 14, 8 (16 mn).

https://youtu.be/vYO5WNq8Smk

Comment les trois Ordres majeurs (diacres, prêtre, évêque) signifient au plan spirituel les trois étapes vers le rapport parfait à Dieu et au prochain (serviteur, enfant, épouse). La vocation de service est fondamentale car, sans elle, tout le reste se corrompt. L’exemple de Saint François d’Assise et des papes. Analogie avec l’islam, le Protestantisme et les Eglise fondées par les Apôtres.

Cet esprit en Luc 14, 8. Ils exercent leur ministère au service de la Charité, de la Parole et de la Liturgie.

 

Diaconat permanent 2 ─ L’histoire et l’institution de cet Ordre sacré, Actes 6, 1 (12 mn).

https://youtu.be/B7Sca67pTjI

- Comment expliquer l'importance du diacre dans la vie des premiers temps de l'Eglise ? Ce sacrement n’a pas été institué par Jésus mais par l’Esprit Saint qui a inspiré les Apôtres. Actes 6, 1 En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, il y eut des murmures chez les Hellénistes contre les Hébreux. Dans le service quotidien, disaient-ils, on négligeait leurs veuves. Les Douze convoquèrent alors l'assemblée des disciples et leur dirent : "Il ne sied pas que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables. Cherchez plutôt parmi vous, frères, sept hommes de bonne réputation, remplis de l'Esprit et de sagesse, et nous les préposerons à cet office ; quant à nous, nous resterons assidus à la prière et au service de la parole." La proposition plut à toute l'assemblée ».

- Les diaconesses sont-elles porteuses de ce ministère ordonné ? Rm 16, 1 : « Je vous recommande Phébée, notre soeur, diaconesse de l'Eglise de Cenchrées. »

 

Diaconat permanent 3 ─ L’ordination diaconale confère-t-elle un caractère définitif ? (10 mn).

https://youtu.be/0uriF8_yI8Y